Le Cheval blanc

Posté par othoharmonie le 9 septembre 2012


Le Cheval blanc dans CHEVAL cheval-blanc La robe blanche du cheval est, dans le domaine de l’hippologie, une couleur de robe où l’animal possède un pelage complètement blanc sans aucune tache ou marque, une peau uniformément rose et des yeux bleus ou foncés. Les généticiens, notamment américains, avancent plusieurs explications au sujet de l’origine de la robe blanche chez les chevaux, et le gène responsable, nommé « W », n’est pas encore clairement identifié. La robe blanche est, quoi qu’il en soit, extrêmement rare et peut apparaitre spontanément chez un poulain issu d’une population de chevaux normalement colorés, probablement par mutation. Il existe une race chevaline exclusivement sélectionnée sur cette couleur, le Camarillo white. La robe blanche est également associée à une maladie génétique grave nommée le syndrome du poulain blanc, qui fait mourir les poulains quelques heures après la naissance.

La couleur blanche du cheval, connue scientifiquement depuis une époque relativement récente, a toujours été à l’origine de mythes, légendes, contes et rituels dans la culture humaine.

Selon une étude génétique réalisée par l’université de Californie, les chevaux blancs possèdent un gêne dominant noté « W ». Une autre étude révèle que tous les chevaux blancs existants sont en fait des chevaux de robe pie, c’est-à-dire avec un patron de robe foncé avec une extension maximale du blanc. Selon cette étude, le gêne « W » n’existe pas. L’albinisme, caractérisé par des yeux rouges, n’existe pas chez le cheval.

246893_QZ2YR3KEYARUTACREYATVQJOOH4VGC_cheval_blanc3_H172203_L dans CHEVALLa robe blanche est particulièrement difficile à sélectionner pour l’élevage car il y a statistiquement que 50% de chances d’avoir un poulain blanc vivant en croisant deux chevaux dont au moins un blanc entre eux. Cette particularité est due au gène dominant (W), responsable de la robe blanche. Le gène W est mortel s’il est homozygote (WW), et les juments avortent alors prématurément. Tous les chevaux blancs vivants sont hétérozygotes (Ww). Quand un cheval blanc (Ww) est croisé avec un cheval d’une autre couleur, (ww), il y a 50% de chances d’avoir un poulain blanc et 50% d’avoir un cheval d’une autre couleur. Quand deux chevaux blancs (Ww) sont croisés entre eux, il y a 50% de chances d’avoir un poulain blanc vivant (Ww), 25% de chances d’avoir un cheval d’une autre couleur(ww), mais aussi 25% de chances d’avortement (WW). Le gène (W) est dominant : si un cheval le porte, il sera toujours blanc et inversement, si le cheval n’est pas blanc, cela signifie qu’il n’est pas porteur du gène et donc ne donnera jamais naissance à un poulain blanc à moins d’être croisé avec un cheval blanc. Les éleveurs croisent généralement les chevaux blancs avec des chevaux normalement colorés, afin d’éviter le risque d’avortement. Les Camarillo ne sont par porteurs du syndrome du poulain blanc

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello