Papillons en voie de disparition

Posté par othoharmonie le 1 septembre 2012


Papillons en voie de disparition dans PAPILLON papillons-00026Le Gazé, ou Piéride de l’Aubépine, dont la chenille se développe dans les haies d’aubépines, de prunelliers et sur d’autres rosacées ligneuses a disparu d’Angleterre ; il est en voie de disparition dans le nord de la France, en Hollande et en Belgique. Il est protégé en Île-de-France.

À quoi sert-il de porter des noms d’espèces sur des listes d’espèces protégées ou en danger, « listes rouges » et autres, lorsque la destruction de leurs biotopes, celle de leurs plantes nourricières, et l’utilisation abusive des pesticides restent possibles ou sont même encouragées ?

L’Apollon : la sous-espèce sewensis de l’Apollon a disparu de Sewen F-68290 aux environs de 1977, suite à la disparition de son biotope, les landes à orpins, provoquée par le boisement naturel de ces landes qui n’étaient plus pâturées. Sa chenille vit, en Suisse, sur l’Orpin blanc Sedum album ; la littérature cite aussi Sedum telephium, S. annum, S. villosum, Rhodiola rosea et Sempervivum tectorum comme plantes hôtes.

Pour subsister, l’Apollon [1] a besoin non seulement des plantes nourricières, mais aussi des plantes nectarifères telles les chardons, scabieuses et knauties (Pro Natura, 1987), et de sites dépourvus d’arbres et de buissons où l’ensoleillement est maximal.

[1] Dans la mythologie grecque, Apollon, dieu de la beauté, des arts, de la lumière et de la divination est le père d’Asclépios, donc le grand-père de Machaon. Podalire est le frère de Machaon ; Alexanor est le fils de Machaon. Papilio alexanor a été décrit par Esper, en 1799 ; Iphiclides podalirius (de Podalire) – le Flambé – avait été décrit par Linné en 1758 sous le nom de Papilio podalirius (Lampert, 1922) ; Iphiclides est le

 VulcainEn France, 35 espèces de lépidoptères sont protégées par l’Arrêté du 22 juillet 1993 (Journal officiel de la République française du 24 septembre 1993) – reprises dans l’Arrêté du 23 avril 2007 (Journal officiel de la République française du 6 mai 2007), dont l’Alexanor et les trois espèces d’Apollons : l’Apollon, le Petit Apollon, le Semi-Apollon.

La Directive Habitat-Faune-Flore publiée au Journal officiel des Communautés européennes le 22 juillet 1992 prévoit, dans son annexe II, la désignation de zones spéciales de conservation pour des espèces animales et végétales d’intérêt communautaire ; elle désigne, dans son annexe IV, des listes d’espèces animales et végétales d’intérêt communautaire nécessitant une protection stricte.

 

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello