Légende de la Poule au Pot

Posté par othoharmonie le 13 août 2012

 

Parti d’une querelle avec le duc de Savoie, le mythe de la poule au pot d’Henri IV est resté gravé dans la mémoire collective française. Mais qui sait à quoi celui-ci correspond ? Car si on se doute bien que les Français n’ont jamais tous mangé ce plat en parfaite communion, il n’en demeure pas moins un symbole fort de l’orientation que voulait donner Henri de Navarre à la France.

Une légende tenace

Légende de la Poule au Pot dans POULE et COQ 290px-Henry_IV_et_la_poule_au_potLa légende de la poule au pot ne voit le jour qu’un demi siècle après la mort du roi de France et de Navarre. Elle est relatée par Hardouin de Perefixe, précepteur du futur Louis XIV. Durant une légère dispute avec le duc de Savoie, Henri IV aurait eu cette formule pleine de compassion pour son peuple : « Si Dieu me donne encore de la vie je ferai qu’il n’y aura point de laboureur en mon Royaume qui n’ait moyen d’avoir une poule dans son pot ».

Pour les historiens, rien n’atteste la réalité de ce propos. Il n’est également pas à prendre au pied de la lettre. Il faudra attendre le XXe siècle et les progrès de l’élevage pour fournir à une majorité de nos concitoyens un si facile accès à la volaille. Par cette anecdote, le précepteur du Roi Soleil suggère à son élève de bien traiter son peuple et en particulier les plus aisés de ses paysans.

Le succès de cette formule politique avant l’heure ne se démentira plus. À l’aube de la Révolution française, on chante « Enfin la poule au pot va être mise. On peut du moins le présumer. Car, depuis deux cent ans qu’elle nous est promise. On n’a cessé de la plumer ». Louis XVIII, soucieux de redorer le blason de la royauté, l’exploite au XIXe en innovant puisque c’est dorénavant tous les dimanches que le bon Roi Henri aurait promis le gallinacé sur la table des Français. Une image d’Épinal…

On prête, à Henri de Navarre, d’autres anecdotes alimentaires et une réputation de bon vivant débutée dès le berceau. Son père aurait frotté les lèvres du nouveau-né avec une gousse d’ail et du vin de Jurançon, lors de sa naissance au château de Pau. Là encore, on le sait de source sûre. Un certain Hardouin de Perefixe.

En mémoire à HENRI IV aujourd’hui

220px-Pot_au_feu2 dans POULE et COQEt la poule au pot / A l’occasion de la Semaine du goût (11-17 octobre 2010), le Cervia Paris Ile-de-France a sollicité les compétences de Jean-Pierre Biffi, Président des Disciples d’Escoffier, Association « pour la transmission, la culture et la modernité de la Cuisine » qui rassemble des chefs du monde entier, pour revisiter cette recette aux milles visages. Elle devrait être au menu des Ateliers du goût organisé dans les lycées et centres de formation d’apprentis de la région capitale.

A cette occasion, un dîner caritatif d’Epicure autour de la Poule au Pot sera organisé le 26 octobre prochain au profit de l’œuvre de « La Mie de Pain » (13ème arrondissement de Paris) pour 600 personnes.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello