Le coq en général

Posté par othoharmonie le 7 août 2012

 

Le coq en général dans POULE et COQ 598px-Brown_Leghorn_rooster_in_Australia-300x300Le coq est le représentant mâle adulte, principalement de plusieurs espèces presque exclusivement de galliformes, en particulier le coq domestique. Sa femelle est la poule. Certaines espèces portent ce qualificatif dans leur nom vernaculaire comme le Coq de bruyère, Coq de Java, Coq de Lafayette, Coq de Sonnerat. Le Coq de roche péruvien est le nom donné à un passereau sud-américain. Chez ces espèces le dimorphisme sexuel est assez marqué.

L’onomatopée imitant le cri du coq domestique serait à l’origine du terme.

La poule caquète, le poussin pépie, le coq chante.

Selon les langues et les pays, la transcription phonétique de son chant prend des formes très différentes. Le chant du coq est inné, il n’est pas appris.

  • En français, le chant du coq est traduit par l’onomatopée Cocorico !
  • Cock-a-doodle-doo en anglais
  • Quiquiriqui en espagnol
  • Kikeriki en allemand
  • Kokeriko en espéranto
  • Cucuriguuuu en roumain
  • Cocorococo en portugais (cocoricó au Brésil)
  • Ake-e-ake-ake en thaïlandais
  • U-urru-urru en turc
  • Chicchirichi en italien
  • Ky-ky-ri-ký en tchèque
  • kuckeliku en suédois
  • kokekoko en japonais
  • Co Co Co en chinois
  • coucouricou en grec
  • Coucarékou en russe
  • Kukuruyuk en indonésien
  • kokouukuuu en marocain
  • gaggalagaggalagó en islandais

« Cocorico ! » est utilisé par certains Français pour manifester leur chauvinisme, probablement parce que ce cri est interprété comme une manifestation d’orgueil de la part du coq, mais surtout parce que le coq gaulois est devenu un emblème du pays.

Avant l’invention de l’horloge mécanique et de la montre, le cri du coq a longtemps servi pour donner l’heure (heure solaire), dans toute l’Eurasie et parfois de manière quasi-légale. Ainsi l’une des lois sultanienne de l’empire ottoman (le kânûn) éditctée par Mehmed II (le conquérant de Constantinople), décrétait qu’à propos des moulins dont les roues tournent dans ses états : « Les meuniers seront surveillés. Il est interdit d’élever des poules dans un moulin afin que la farine et le blé des particuliers ne subissent de dommages. On gardera tout au plus un coq pour connaître l’heure. »

Le coq, comme les passereaux, produit un premier pic sonore à l’aube et un dernier au crépuscule avec un petit creux en cours de journée, mais il chante (à un niveau sonore de 50 à 60 dB) toute la journée. On remarque plus son chant à l’aube car il émerge alors du « bruit de fond » présent dans la journée.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello