Les contraintes de basse-cour

Posté par othoharmonie le 2 août 2012

En contrepartie de la qualité obtenue et des joies procurées par l’élevage familial, une basse-cour d’élevage présente des contraintes :

  • Fichier:Ducks and poultry.jpgEn milieu urbain, une basse-cour donnera beaucoup de travail pour ne pas déranger le voisinage souvent trop proche.
  • il faut de l’espace, une infrastructure d’hébergement adaptée, du petit matériel, des aliments, des produits de nettoyage, des moyens adaptés de lutte contre les maladies éventuelles et les prédateurs ;
  • il faut du temps quasi-quotidien à consacrer aux animaux et ne pas quitter les lieux plus d’une semaine d’affilée ; le temps de construction de l’infrastructure peut s’avérer important si l’on n’a pas de structure déjà existante mais on peut observer;
  • les nuisances sonores peuvent être importantes selon les animaux (oie et paon sont très bruyants ; le chant du coq à 5 heures du matin peut agacer beaucoup les voisins)[1] ; Les nuisances olfactives arrivent rapidement par manque de nettoyage des litières par temps chaud ;
  • le sacrifice des animaux peut s’avérer pénible voire insupportable pour certains qui n’y sont pas habitués ;
  • un enfant qui a joué avec un lapin risque d’être ensuite incapable de consommer du lapin d’où qu’il provienne.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello