• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 25 juillet 2012

Coq sportif

Posté par othoharmonie le 25 juillet 2012

 

Coq sportif dans POULE et COQ 598px-Brown_Leghorn_rooster_in_Australia-300x300Depuis les années 1980, le coq gaulois a eu un regain de popularité important avec les compétitions sportives (en particulier le football et le rugby), où il est l’emblème incontesté de la nation française. Cependant, sa présence sur les logos et autres maillots des équipes et fédérations est souvent discutée. Ainsi lorsqu’en 1997, le CNOSF décide de retirer le coq du logo officiel, certaines personnalités célèbres (dont la plus indignée était Alain Mimoun) s’élevèrent pour dénoncer cette atteinte aux valeurs de la France. Beaucoup de sportifs ne cachent pas que porter un maillot frappé du coq constitue un honneur supplémentaire.

Logos de fédérations françaises de sport

  • Logo de la Fédération française de football. Il maintient deux caractéristiques identitaires traditionnelles : le coq emblématique et les couleurs nationales. Le logo représente « un coq issu de la forme arrondie d’un ballon délié, en même temps qu’il évoque le dynamisme du football français. Les rubans qui le composent sont le symbole de la continuité entre le passé et l’avenir, mais aussi la mise en perspective des valeurs de fête et d’enthousiasme que suscite le football. »
  • Le logotype de l’Équipe de France de football reprend les mêmes codes symboliques que celui de la FFF, mais voit son coq revêtir la couleur Or afin d’établir le lien avec le blason que l’on retrouve sur le maillot des Bleus.
  • Logo de la Fédération française de rugby à XV
  • Logo de la Fédération française de rugby à XIII
  • Logo de la Fédération française d’escrime(remplacé en 2010 avec suppression du coq)

Logos d’entreprises commerciales

Mascottes (coqs personnifiés)

Publié dans POULE et COQ | Pas de Commentaire »

L’élevage de poules

Posté par othoharmonie le 25 juillet 2012

 

L'élevage de poules dans POULE et COQTraditionnellement, il se faisait en basse-cour. Dès le Moyen Âge, chaque ferme ou même chaque maison villageoise avait un poulailler qui fournissait des œufs pour la consommation familiale et pour la vente au marché, ce qui permettait un revenu régulier même avec un effectif très réduit. La gestion du poulailler était le domaine des femmes et des enfants.

L’élevage industriel utilise le plus souvent des cages disposées en batteries ou au sol, dans des poulaillers. Le législateur a dû intervenir pour réglementer l’espace vital des poules en batterie. Pour sa part, le Conseil de l’Union européenne a pris la directive 1999/74/CE qui impose que les cages aménagées offrent une surface minimale de 750 cm² par animal (contre 500 cm² auparavant).

Pour stimuler la ponte, l’accouveur joue sur l’éclairage dont la durée quotidienne est progressivement augmentée pour atteindre jusqu’à 16 heures en période de ponte.

La France est le plus gros producteur européen avec 790 millions de poulets élevés chaque année. L’INRA constatait en 2004 que 75 % à 90 % des poulets claudiquaient, dont 26 % à 30 % « sévèrement ». Selon le Canard enchaîné du 26 juillet 2006, qui rapporte ces chiffres, ils passent près de 90 % de temps couchés faute d’espace (contre 60 à 70 % dans les années 1980), ce qui entraîne des déformations des pattes.

Publié dans POULE et COQ | Pas de Commentaire »

L’oiseau et la poule

Posté par othoharmonie le 25 juillet 2012

 

L'oiseau et la poule dans POULE et COQ dyn001_original_526_585_pjpeg_2569681_a9d0525edaae52dd0950ca755e905e20L’oiseau vint dire à la poule : « Poule, tu as des ailes, pourquoi ne peux-tu pas prendre ton envol comme je le fais ?

—Parce que je n’en suis pas capable », répondit la poule. L’oiseau reprit : « Pourquoi parler ainsi ? Tu as des pattes, des ailes comme les miennes et tout ce qui est dans mon corps est aussi dans le tien. »
Lorsque la poule l’entendit, vexée, elle se fâcha et ne voulut plus écouter les paroles de l’oiseau : « Va-t’en, dit-elle, coucher dans le désert, laisse-moi dormir dans la maison ; je n’apprécie pas le langage que tu m’as tenu.

—Puisque tu ne veux pas entendre mes paroles, continua l’oiseau, demain les gens te prendront, te tueront et mangeront ta chair. Tu n’as pas d’intelligence : alors que je viens t’apprendre la sagesse, tu me repousses ! Bientôt, lorsque tu verras les gens venir pour te tuer, peut-être alors m’écouteras-tu. » La poule répondit : « Va-t’en, je n’ai que faire de toi.

—Très bien », dit l’oiseau en partant se percher sur un arbre.

Dès l’aurore, le maître de maison se leva et saisit un bâton pour tuer la poule. À sa vue, celle-ci prit son vol, traversa la maison de son maître en poussant des plaintes : « Ce que l’oiseau m’avait prédit hier est arrivé, alors que j’ai refusé de l’écouter ! »
L’oiseau, toujours perché sur son arbre, dit à la poule : « Entre dans les herbes : si ton maître te voit, il te tuera. Quand tu seras au milieu de la verdure, ne bouge pas, reste tranquille. » Elle l’écouta et s’enfuit dans le fourré. L’homme chercha dans l’herbe après elle, sans succès. Fatigué, il rentra chez lui.

En le voyant partir, la poule sortit des herbes pour rejoindre l’oiseau. Celui-ci lui donna de nouveaux conseils : « S’il vient pour te tuer, ponds un œuf. Quand il le verra, il pensera : la poule pond des œufs, je ne la tuerai pas. Mais il prendra l’œuf, s’en ira le faire cuire avec du sel, le mangera et sera content. Chaque matin, il viendra chercher à l’endroit où tu pondras un œuf. Voilà le conseil que je te donne, ne l’oublie pas.

—Je te remercie, mon frère, répondit la poule, je ferai ce que tu m’as recommandé, aujourd’hui, demain, jusqu’à ma mort. Je te remercie beaucoup. »

L’oiseau ajouta : « Si tu écoutes mes paroles, les gens n’auront plus envie de te tuer. »
Puis il s’en alla.

L’histoire de l’oiseau et de la poule est terminée.

Publié dans POULE et COQ | Pas de Commentaire »

Le Poulailler

Posté par othoharmonie le 25 juillet 2012

Le Poulailler dans POULE et COQ 220px-Backyard_chicken_coop_with_green_roofUn poulailler est un bâtiment d’élevage de volaille, en particulier de poules, de taille modeste. Le terme peut désigner également l’enclos d’élevage. Les volailles aiment vivre à l’extérieur mais le poulailler procure un abri contre la pluie, les prédateurs et pour la nuit. Chaque poule doit pouvoir disposer d’au minimum 0,5 m² de bâtiment.

Les poulaillers sont une forme d’agriculture vivrière, souvent entretenus à l’échelle familiale, comme ressource d’appoint, pour les œufs qu’ils permettent d’obtenir, comme loisir ou pour les deux.

Ils peuvent être considérés comme complémentaires à un jardin potager, car les oiseaux peuvent être nourris des surplus ou déchets verts issus du potager.

En permaculture, certains éleveurs utilisent des « poulaillers mobiles » ou (« eggmobile »), montés sur roues[1] de manière à pouvoir déplacer les volailles sans qu’elles surexploitent le milieu et en des zones où elles peuvent aussi jouer un rôle d’auxiliaire de l’agriculture (par leurs fientes, le grattage de la couche superficielle du sol ou l’éparpillement des bouses sèches, l’élimination d’une grande partie des limaces et d’autres invertébrés parasites de plantes ou d’animaux).

L’intérieur d’un poulailler comprend en général :

  • des nichoirs (ou pondoirs)
  • des perchoirs où les oiseaux se tiennent la nuit en équilibre. Les perchoirs non rond, mais carré (30 x 30 mini), aux angles adoucis. 30 cm par sujet est un minimum.
  • des mangeoires et abreuvoirs (possibles aussi à l’extérieur)

Pour la toiture préférez les tuiles aux tôles ondulées qui, outre leur aspect peu esthétique, sont brûlantes en été et glaciales en hiver. De plus les tôles se dégradent avec le temps et l’on finit par retrouver des traces de métaux dans les œufs.

Pour éviter l’humidité et pour faciliter le nettoyage du poulailler, le sol pourra être recouvert d’une bonne épaisseur de litière de paille (ou de copeaux de bois). Il est à noter que le mélange fientes de poules + paille ou copeaux donne un excellent engrais pour le potager après quelques mois de compostage.

250px-Hen_house dans POULE et COQLes poules craignent la chaleur, l’humidité et les courants d’air. Le poulailler doit maintenir un espace sec et une température adaptée. Les poules supportent assez bien le froid. Au-dessous de 8 °C, la ponte diminue considérablement, l’animal a froid et est exposé aux maladies. Un système de chauffage réglé sur + 8 °C permet de contourner ce problème.

Pour le préserver de l’humidité, on peut surélever le poulailler du sol.

La façade du poulailler doit être dirigée vers l’est car les oiseaux aiment dormir face au levant….

Le poulailler doit interdire l’accès aux prédateurs nocturnes : rats, belettes, visons, hérissons, buses, aigles, renards, blaireaux, fouines, etc..

Les volailles seront nourries de verdure, de céréales et d’eau propre et fraîche.

On peut placer des distributeurs automatiques, contenant les céréales journalières.

Dans une salle de spectacle le « poulailler » désigne familièrement le dernier étage de la salle où sont juchés les spectateurs. C’est en général les places les moins chères, d’où fusent souvent les huées.

Publié dans POULE et COQ | Pas de Commentaire »

Coq de société

Posté par othoharmonie le 25 juillet 2012

Coq de société dans POULE et COQ 220px-Cochin3En 1905, la société de cinéma française Pathé Frères crée son logo représentant un coq gaulois. Le coq reste aujourd’hui encore son emblème avec un changement de design intervenu en mars 1999. Le coq s’appelle « Charlie » (en référence au fondateur Charles Pathé) et fait figure de mascotte pour la société, proclamant fièrement le nom de l’entreprise avec l’utilisation de phylactères (« Pathé »). Il apparaît dans diverses poses et est censé symboliser la fière histoire de l’entreprise. Bien que légèrement irrévérencieux, Charlie sert d’unification au sein de l’entreprise et de marque « porte-parole » dans la sphère publique.

Tourisme en France

  • Le logo de la Fédération nationale des Gîtes de France représente la carte de France. « Tout comme la cheminée qui fume, les fenêtres ouvertes illustrent un foyer habité chaleureux, ouvert sur la vie et sur les autres. Le coq, symbole du jour qui se lève, reste l’emblème d’un pays recouvrant lentement sa santé ; il témoigne de la volonté de toujours regarder vers l’avenir. Au fil des années, il s’est égayé mais les bases fondamentales restent les mêmes, traces d’un véritable enracinement».
  • Le 1er logo du label « Station Verte de Vacances » (en usage de 1964 à 2006) représente un coq sur fond vert avec un soleil. Cette association française des « Stations Vertes de Vacances », créée en 1964, regroupe des communes touristiques de l’espace rural et de la montagne ayant signé une Charte de qualité. Elles doivent obligatoirement présenter un attrait naturel, assurer l’accueil et le séjour des touristes dans un environnement préservé.
  • Le logo de National Tours (tour-opérateur et voyagiste créé en 1985, spécialisé dans le tourisme en autocar), représente un coq.

Le logo de GPA Assurances (Groupe des populaires d’assurances) comporte un coq.

Publié dans POULE et COQ | Pas de Commentaire »

Balut ou oeuf fécondé

Posté par othoharmonie le 25 juillet 2012

Balut ou oeuf fécondé dans POULE et COQ 220px-BALUTLe balut (Hột vịt lộn en Vietnamien) est une spécialité culinaire originaire d’Asie et plus particulièrement de Philippines, de la Chine ( máodàn), du Cambodge et du Viêt Nam. Il s’agit un d’œuf de cane ou de poule cuit à la vapeur. L’œuf est incubé et le fœtus est déjà formé.

Il est particulièrement connu comme aphrodisiaque, un amuse-gueule copieux et très protéiné. Le plus souvent, les baluts sont servis accompagnés avec de la bière. Il est possible de les assaisonner avec une pincée de sel bien que certains les préfèrent avec du piment et du vinaigre. On les apprécie pour leur saveur et leur texture. Le bouillon qui entoure l’embryon est bu à petites gorgées avant que la coquille ne soit entièrement pelée. Le jaune et le caneton peuvent alors être mangés.

Publié dans POULE et COQ | Pas de Commentaire »

Oeuf de poule

Posté par othoharmonie le 25 juillet 2012


Il existe différents modes d’élevage :

  • L’Élevage en batterie, le plus pénible pour les poules, elles se trouvent dans des cages.
  • L’élevage au sol. Les poules ont de l’espace pour se déplacer, mais elles restent à l’intérieur.
  • L’élevage en plein air. Les poules peuvent sortir à l’extérieur la journée.
  • L’élevage en plein air, agriculture biologique. Plus d’espace et alimentation biologique.

Oeuf de poule dans POULE et COQLe plus utilisé est l’œuf de poule, mais les œufs d’autres oiseaux sont aussi consommés : caille, canard, oie, autruche, etc. Les œufs de poissons, comme le caviar, ou de certains reptiles, comme ceux de l’iguane vert, sont également utilisés en alimentation humaine. Cependant, leur utilisation est très différente de celle des œufs de volaille.

Les œufs de poule utilisés en cuisine ne sont généralement pas fécondés, et utilisés à l’état frais, soit moins de vingt-huit jours après la ponte. Dans les traditions culinaires asiatiques, les œufs sont parfois fécondés, comme le balut, ou mis à fermenter pendant plusieurs semaines, comme l’œuf de cent ans*.

Grâce au séquençage du génome du coq Bankiva, dernier ancêtre sauvage des poules domestiques, on a trouvé une mutation du récepteur de l’hormone thyréostimuline. Cette mutation a libéré la poule de sa dépendance (pour la reproduction et de ponte) à la durée du cycle jour-nuit. Cette mutation semble dater de plusieurs milliers d’années et elle a permis aux poules domestiques de pondre presque toute l’année, ou toute l’année quand on les éclaire artificiellement.

Chez nous, les extrêmes vont de 38 gr. pour notre petite poule anglaise à 100 gr., le record d’une pondeuse de race Harco et même 105 g pour une Sex-Link.

Les couleurs varient du blanc cassé au brun, dans les races les plus courantes. Il ne faut pas oublier les œufs bruns roux des Marans et bleu-vert des araucanas.

La couleur de la coquille des œufs est fonction de la race de la poule.

250px-Hen1 dans POULE et COQDans la plupart des cas, l’oeuf est enrobé à la fin du processus de ponte par une couche colorée. Dans ce cas, il suffit de passer le doigt sur un oeuf fraîchement pondu et encore humide pour avoir le bout du doigt coloré.

Dans d’autres cas, le colorant est incorporé à la coquille en cours de fabrication. La coquille est alors colorée tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

Celle-ci n’a aucune influence sur le goût. Culturellement, dans certains pays les œufs blancs sont préférés. Dans d’autres pays, ce sont les œufs bruns qui ont la préférence des consommateurs.

Lire plus d’explication sur ce site…. http://www.catoire-fantasque.be/animaux/poule/oeufs.html

Publié dans POULE et COQ | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello