L’oeuf de cent ans

Posté par othoharmonie le 24 juillet 2012

 

Fichier:Century egg1.jpgL’œuf de cent ans (en sinogrammes simplifiés : en pinyin : pídàn, littéralement œuf dans la peau), est un ingrédient chinois fait d’un œuf de cane, de poule ou de caille que l’on a conservé dans un mélange de boue riche en chaux, de paddy (riz non décortiqué), de cendre, de sel et de feuilles de thé pendant quelques semaines ou quelques mois, selon la méthode de préparation. Le jaune d’œuf devient vert foncé et de texture crémeuse avec une forte odeur de soufre et d’ammoniac, tandis que le blanc devient brun foncé et translucide comme une gelée, mais avec peu de saveur. La transformation de l’œuf de cent ans a lieu grâce aux éléments basiques de l’œuf qui augmentent graduellement le pH de 9 à 12 (ou plus). Ce processus chimique cause une fermentation inorganique qui transforme les protéines et gras sans saveur en des éléments plus simples mais avec une forte saveur.

Selon « l’Histoire de Yiyang », au début de la dynastie Ming, dans le district de Yiyang, une cane aurait pondu un œuf dans un tas de chaux. Découvert deux mois plus tard, une fois ouvert, le blanc et le jaune avait geléfié.

Lorsque les Occidentaux ont découvert cet aliment, ils pensaient à tort que l’œuf avait noirci après une très longue conservation, c’est pourquoi ils lui donnèrent le nom d’« œuf de cent ans ».

Pour la médecine chinoise, l’œuf de cent ans est de nature « froide », donc il est recommandé de le consommer avec du vinaigre et/ou du gingembre.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello