Relations du Dauphin-Mélèze

Posté par othoharmonie le 1 juin 2012



Relations du Dauphin-Mélèze dans DAUPHIN meleze2Les amis, sont très importants pour le Dauphin-Mélèze. Il vit par eux, avec eux, pour eux. Selon lui, la vie n’aurait pas de sens s’il n’y avait échange ni communication avec autrui. Se sentant heureux, délivré des soucis, il souhaite que tout le monde éprouve le même bien-être. Lorsqu’il est affligé de graves maux physiques, cela n’influe en rien sur son moral. Il est même capable de réaliser des choses inouïes malgré les handicaps. Résolument idéaliste, le Dauphin-Mélèze vît comme on devrait vivre : bienheureux, plein d’esprit et de générosité.
Ses amis sont tous les êtres sans exception. Il a simplement avec eux différents degrés d’intimité selon les particularités de chacun.

Son meilleur ami est le Héros terrestre-Peuplier. Les deux ont les mêmes buts bien qu’ils diffèrent quant aux moyens d’y parvenir. Le Héros terrestre-Peuplier croît à la réalisation de soi sur le plan individuel (l’illumination) alors que le Dauphin-Mélèze adhère aux théories sur l’évolution générale de l’ensemble des êtres, humains et non humains. Ils discutent des nuits entières, fêtant chaque affinité à grands cris de joie.

Avec le Centaure-Cognassier, ils entreprennent des recherches spéculatives sur les possibilités de devenir immortels. Leur amitié est fondée sur la confiance en leurs forces vitales ils s’exaltent l’un par l’autre. Souvent passionnés par les jeux sportifs, ils s’ébattent, s’entraînent et rient beaucoup.

Paradoxalement, le Chasseur-Cerisier est aussi un de ses amis intimes. Non qu’il partage son goût pour le sang et la nature, mais il aime partager avec ce joyeux drille les excellents moments que l’on peut tirer de la vie.
Le sérieux Hydre-Saule n’est pas tellement apprécié par les natifs du Dauphin-Mélèze. Pour eux, tous les maux de l’univers proviennent de visions du monde tourmentées et égoïstes comme celle de l’Hydre-Saule. Sachant que ce dernier se complaît dans les calculs et les sombres complots, le Dauphin-Mélèze n’a aucune pitié pour lui et se moque de lui avec une ironie mordante.

Comparaison de taille avec un humain
Le Dragon-Cornouiller, gardien de trésors lui aussi et terreur des hommes, n’est pas cher au cœur du Dauphin-Mélèze qui le rend responsable de l’existence de la peur, du désarroi et des cauchemars des hommes. Une animosité teintée d’agressivité peut alors apparaître chez le Dauphin-Mélèze, ce qui est rarissime.

Enfin l’inimitié règne entre lui et le Fleuve de Vie-Tilleul, ce qui est étonnant au premier abord. Ils sont en fait si proches, si semblables et ayant compris les mêmes choses qu’ils ne peuvent pas se supporter. Car ils devraient s’avouer mutuellement leur crainte que leur vision optimiste de l’évolution ne s’accomplisse pas. Quand le Dauphin-Mélèze se démène pour convaincre son entourage que la vie est belle, que l’évolution est en marche vers un monde meilleur, les auditeurs résistent, demandent des preuves. Le Fleuve de Vie-Tilleul, lui, est totalement d’accord et il acquiesce simplement !

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello