La Blatte domestique

Posté par othoharmonie le 20 mai 2012

 

Les blattes dites domestiques sont fort heureusement bien moins nombreuses, et en France les espèces peuplant les habitations sont au nombre de quatre, ce qui ne les empêche pas d’être parfois fort nuisibles du fait de leur tendance à proliférer et de leur facilité d’adaptation. Les plus petites espèces, telles la blatte germanique (Blattella germanica) excèdent à peine les 10 mm à l’état adulte, tandis que la blatte orientale (Blatta orientalis) et la blatte américaine (Periplaneta americana) dépassent respectivement les 20 et 30 mm. La dernière à être arrivée sous nos latitudes est la « blatte des meubles » (Supella Longipalpa), il y a à peine un siècle. Toutes ces espèces sont plus ou moins cosmopolites et ont colonisé de nombreux pays, dont la France, à la faveur des transports et des échanges commerciaux internationaux. La blatte américaine notamment, est très répandue dans les villes portuaires. Celle qui représente 90% des infestations est de genre Blatella, d’espèce germanica qui ne viens d’ailleurs pas d’Allemagne mais, comme la plupart de ses congénères, d’Afrique de l’Ouest.
la propagation de ces insectes est grandement facilitée en milieu urbain du fait de la densité de l’habitat. On peut noter que les blattes ont plus ou moins tendance à se regrouper, mais ces sortes de « colonies » correspondent plus une opportunité d’alimentation qu’ à une véritable socialisation.

    > Blatella germanica: Cette espèce mesure 11 à 12 mm de long. A l’instar de ses consœurs, elle présente dès l’éclosion un régime alimentaire omnivore, s’accommodant de produits laitiers, de viande, d’aliments sucrés ou amidonnés…Ses élytres sont lancéolés et de couleur jaunâtres. La partie avant du corps porte deux bandes longitudinales brunes. La Blatte germanique est surtout fréquente en ville dans les cuisines, les boulangeries, les magasins d’alimentation, les hôtels, habitations et dans toutes sortes de locaux chauffés et humides. Elles se rencontrent donc dans les logements d’habitations collectives comportant vide- Blaberus giganteus - Muséum de Toulouseordures, gaines de ventilation ou encore passage de canalisation. Elle dégage une odeur caractéristique fort désagréable et court très vite.

    > Blatta orientalis: Cette blatte est communémet appelée cafard. Elle est de grande taille, supérieure à 20 mm, de couleur très sombre, elle présente un très grand dimorphisme sexuel: le mâle a des élytres et les ailes bien développés, la femelle a des élytres réduits à des lobes courts et pas d’ailes. Très commune en ville dans les caves, les boulangeries, les entrepôts, les cuisines, les hôtels, les douches et autres lieux chauds et humides. Cachée le jour dans les fentes des murs, les placards, cette Blatte manifeste une intense activité la nuit. Elle consomme principalement des produits alimentaires et se montre friande de la colle des reliures.

    > Supella Longipalpa: Cette Blatte à bandes brunes mesure environ 5 à 8 pouces de long. Les ailes ont deux bandes jaunâtres. Elle est nécrophage (se nourrit de cadavres) mais mange à peu près de tout. Cette Blatte a une activité nocturne, peut voler et se retrouve dans n’importe quelle structure, mais préfère les endroits chauds et secs, les hauteurs et l’intérieur du mobilier. Son bien être ne dépend pas autant de l’humidité que les autres espèces. Communément appelée coquerelle, il arrive qu’elle soit confondue avec la Blatte germanique.

 

La Blatte domestique dans BLATTES - TERMITESPar delà les espèces dites « domestiques », il existe en France plus d’une vingtaine d’espèces de blattes « sauvages », relevant pour la presque totalité du Genre Ectobius. Certaines d’entre-elles sont très fréquentes, notamment en milieu rural, où elles vivent par exemple dans les herbes, les feuilles mortes, ou encore sur les buissons Les incursions dans l’habitat ne sont pas rares, mais ces petites blattes n’y séjournent pas, et ne présentent donc pas de risques. Bien entendu elles s’y rencontrent en exemplaires isolés, ce qui permet de les différencier des blattes « domestiques » qui elles « colonisent » très vite les lieux !

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello