• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 17 mai 2012

Les poissons géants en danger

Posté par othoharmonie le 17 mai 2012

 

Les poissons géants en danger dans POISSONDans le Sud-Est asiatique, le fleuve du Mékong abrite les plus grands poissons d’eau douce au monde. Des espèces qui sont menacées d’extinction par des projets de construction de barrages.

Le poisson d’eau douce le plus lourd de la planète, la raie géante d’eau douce, peut peser jusqu’à 600 kg. Ce colosse, qui mesure jusqu’à cinq mètres de long, se nourrit essentiellement de crustacés et de poissons. Selon un récent rapport du WWF Mékong, le fleuve du Mékong constitue l’habitat d’un grand nombre de poissons géants d’eau douce, parmi lesquels quatre des six plus grands et plus lourds du monde. Autres espèces impressionnantes: le poisson-chat géant du Mékong, qui peut mesurer jusqu’à 3 m de long et peser jusqu’à 350 kg, et le pangasius géant, qui peut lui aussi atteindre une longueur de 3 m. Le premier se nourrit de plantes aquatiques, le second de cadavres de poules et de chiens.

Or, ces poissons géants sont aujourd’hui menacés par les projets de construction de barrages liés à des centrales hydroélectriques, qui les empêchent de migrer vers leurs zones de reproduction.

Actuellement, pas moins de onze nouveaux projets de construction de barrages sont en cours dans le bras principal du Mékong inférieur, parmi lesquels celui de la province de Sayabouly au Laos. Si cet ouvrage voit le jour, c’est toute la population de poissons géants du Mékong qui va disparaître. «Le WWF demande un moratoire sur les grands barrages du bassin du Mékong inférieur», explique Doris Calegari, responsable des projets Mékong au WWF Suisse. «Il est urgent d’analyser les impacts de la construction de ces barrages sur l’équilibre écologique du fleuve Mékong et de ses affluents.»

Afin de répondre à court terme à la demande en électricité, le WWF apporte son soutien à des projets de centrales hydrauliques durables sur les affluents du Mékong sur lesquels des barrages sont déjà aménagés.

La préservation du paysage fluvial étant essentielle pour l’agriculture et la pêche, le moratoire sur les grands barrages profiterait non seulement aux poissons géants du Mékong, mais aussi aux 320 millions de personnes qui vivent le long du fleuve en Chine, au Myanmar, au Laos, en Thaïlande, au Cambodge et au Vietnam. 

Publié dans POISSON | Pas de Commentaire »

Poissons vus par Esope

Posté par othoharmonie le 17 mai 2012

 

 

D’un Pêcheur et des Poissons.

 Poissons vus par Esope dans POISSON Esope_20_Pecheur_Poissons-89bd9Un Pêcheur assez peu versé dans son métier, prit sa flûte et des filets pour aller à la pêche. Étant arrivé au bord de la mer, il s’assit sur une pierre, et se mit à jouer de la flûte, croyant, par la douceur de son chant, charmer les Poissons, et les prendre sans aucune peine : mais cette tentative ne lui réussit pas. Il quitta donc la flûte, prit son filet et le jeta dans la mer. Du premier coup de filet il prit une grande quantité de poissons, il les traîna sur le rivage, et ils se mirent tous à sauter.  » En vérité, leur dit-il, vous êtes de sots animaux. Tandis que j’ai joué de la flûte, vous n’avez point voulu danser ; et sitôt que j’ai cessé d’en jouer, vous vous êtes tous mis à sauter. « 

Du Pêcheur et des Poissons.
Un Pêcheur n’eut pas plutôt jeté ses filets dans la mer, que les Poissons, gros et petits, y entrèrent en foule. Dès qu’ils s’y virent pris, ils cherchèrent à s’en retirer, mais tous n’eurent pas le bonheur d’échapper. Les petits passèrent fort aisément au travers des mailles, dont les ouvertures se trouvaient encore trop larges pour eux ; mais les gros n’en purent faire autant. Comme ils ne trouvaient partout que des issues trop étroites, ils restèrent au fond des rets, à la merci du Pêcheur, qui les y prit tous.


D’un Pêcheur et d’un petit Poisson.  Un Pêcheur ayant pris un petit Poisson, dont le goût est très agréable, résolut de le manger. Ce petit animal, pour se tirer des mains du Pêcheur, lui représentait qu’il devait lui donner le temps de croître et le priait très instamment de le relâcher, lui promettant de revenir de son bon gré mordre à l’hameçon au bout de quelque temps.  » Il faudrait que j’eusse perdu l’esprit, lui répliqua le Pêcheur, si je me fiais à tes promesses et si sous l’espérance d’un bien futur et incertain, je me privais d’un bien présent et assuré. « 

Analyse de fables d’Esope

 

Publié dans POISSON | Pas de Commentaire »

Quelques images de poisson clown

Posté par othoharmonie le 17 mai 2012

sur Wikipédia

Exemple Le poisson-clown à trois bandes (Amphiprion ocellaris) est une espèce de petit poisson de la famille des pomacentridés. Cette espèce vit souvent en symbiose avec l’anémone magnifique, en l’utilisant pour se protéger et se reproduire. Il vit dans les récifs coralliens de l’Indo-Pacifique, en particulier dans les régions de Fidji et de Tonga. Son comportement, son allure et sa résistance ont fait de ce poisson-clown un hôte très répandu des aquariums récifaux.

Le nom scientifique ocellaris précise le patron de coloration « ocellé ». On trouve cette ocelle blanche sur la nageoire caudale.

Publié dans POISSON | Pas de Commentaire »

Le Loup est en Suisse

Posté par othoharmonie le 17 mai 2012

 

Les trois quarts de la population helvétique sont pour le retour du loup en Suisse. C’est ce que prouve un sondage mené par l’Institut Link sur mandat du WWF. Fait réjouissant: près de la moitié des Valaisans sont prêts à accueillir le prédateur.

Le Loup est en Suisse dans LOUP loup-annonce-sarkosy«Etes vous pour ou contre le retour naturel du loup en Suisse?»
Telle est la question posée par l’Institut lucernois Link entre fin novembre et début décembre 2006. Ce sont 1086 citoyens représentatifs, âgés de 18 à 74 ans, qui ont été sondés. Le résultat: 76% d’entre eux se prononcent en faveur du loup, 24% contre lui. Cela correspond exactement au score obtenu lors d’un sondage effectué en 2002 par le WWF. «L’acceptation du loup est restée stable et à un niveau très élevé», se réjouit Walter Vetterli, responsable «Alpes» au WWF Suisse.

Le sondage actuel montre que le loup est mieux accepté par les jeunes que par les personnes âgées, par les personnes bénéficiant d’une bonne formation que par les moins instruites, par les habitants des villes que par ceux des campagnes, et par les Alémaniques que les Romands. Les hommes ont également tendance à se montrer plus favorables que les femmes. Le sondage complet, en allemand, peut être consulté sous http://www.wwf.ch/fr/index.cfm?uNewsID=966 

En Valais, conformément aux attentes, la sympathie à l’égard de l’animal menacé est moindre. Mais seule une faible majorité se dit opposée au prédateur. Les propos du conseiller d’Etat Jean-René Fournier qui a déclaré que «le Valais ne veut pas du loup» sont donc relativisés par les 47 % de sondés qui sont favorables à l’animal. «Il serait intéressant de savoir ce que les Valaisans penseraient du loup si le conseiller d’Etat Jean-René Fournier avait pris des mesures de protection des troupeaux efficaces ces dix dernières années», s’interroge Walter Vetterli.

Le conseiller d’Etat (PDC) ne s’expliquera pas cette semaine devant le Grand Conseil du canton du Valais par rapport au tir illégal d’un loup. En effet, le bureau du Grand Conseil n’a pas retenu comme urgente l’interpellation déposée par Marylene Volpy (Verts Bas-Valais) à ce sujet. Pour rappel, le politicien a ignoré deux décisions écrites du Tribunal cantonal selon lesquelles la décision de tir bénéficiait de l’effet suspensif. Raison pour laquelle le WWF a déposé une dénonciation pénale ainsi qu’une plainte.

Pour Walter Vetterli, la décision du bureau du Grand Conseil est incompréhensible. «Toute la Suisse parle du loup, les trois quarts de la population sont favorables à son retour, et en Valais, on considère qu’il n’est pas urgent d’examiner une telle affaire. Le Grand Conseil a manqué une occasion d’intervenir et de donner un signe clair afin de remettre les institutions sur les rails.» 


 

Publié dans LOUP | Pas de Commentaire »

Tigre en voie de disparition

Posté par othoharmonie le 17 mai 2012


Le tigre est en voie de disparition: on n’en compte plus que 3200 spécimens environ à travers le monde. Le WWF lance donc une campagne internationale de protection pour sauver ce félin menacé.

Tigre en voie de disparition dans TIGRE 250px-TigerramkiLe 14 février a marqué le début de l’année du tigre dans le calendrier chinois. Il n’y a pourtant aucune raison de se réjouir: en un siècle, la population de ce félin s’est réduite comme peau de chagrin, passant de plus de 100 000 à quelques milliers de spécimens seulement. Doris Calegari, cheffe de projet au WWF Suisse, tire la sonnette d’alarme: «Si nous n’agissons pas maintenant, le tigre ne pourra plus être admiré qu’au zoo.»

Pour sauver le tigre – il n’en reste plus que 3200 environ à travers le monde – le WWF lance une campagne internationale dans le but de doubler, d’ici 2022, le nombre de spécimens dans les principales régions où ils vivent. Seuls 13 pays abritent encore ce félin à l’heure actuelle (Bangladesh, Bhoutan, Cambodge, Chine, Inde, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Népal, Russie, Thaïlande et Vietnam). En collaboration avec les autorités des Etats concernés, le WWF lutte contre le braconnage et contre le commerce de produits issus du tigre et pour la préservation des habitats de ce grand chat. «L’année du tigre est une année décisive pour nous: nous verrons si nous sommes capables de sauver à long terme cette espèce de l’extinction», déclare Doris Calegari.

Les tigres sauvages sont chassés pour leur fourrure, et des parties de leur corps telles que les os, le pénis, la peau et les dents sont utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise. L’habitat du félin est en outre menacé par l’expansion de l’industrie et de l’agriculture et, depuis quelque temps, par le réchauffement climatique. Ainsi, la hausse du niveau des océans met en péril la population de tigres vivant dans la mangrove du Bangladesh. Une étude récente du WWF montre qu’une augmentation du niveau de la mer de 28 cm seulement par rapport au niveau actuel détruirait environ 96% de l’espace vital des tigres de cette région

Publié dans TIGRE | Pas de Commentaire »

Rêver de Serpent

Posté par othoharmonie le 17 mai 2012

 

Le serpent est le premier animal identifié de la Bible. C’est lui qui pousse Eve à mordre dans le fruit défendu et , ainsi à transgresser la Loi de Dieu le Père puis à faire l’amour avec Adam. Le serpent représente l’instinct qui pousse à connaître. Il symbolise l’éveil et la curiosité. Il est également lié à l’instinct sexuel. Le serpent a une double nature. D’une part il élève l’esprit vers le monde spirituel en développant la connaissance, d’autre part il stimule les instincts des profondeurs en développant la sexualité. Sa nature ambiguë lui confère la capacité de faire mourir comme de guérir. C’est un animal paradoxal.

 Couleuvre à ventre rougeSerpent menaçant
Un serpent menaçant est un désir qui vient mettre l’équilibre de la rêveuse en péril. Ce désir est en général d’ordre sexuel, mais pas toujours. Il peut s’agir d’un désir de la rêveuse ou d’une autre personne à son égard. Le contexte du rêve l’exprime. Dans tous les cas, ce désir n’est pas accepté ou jugé acceptable par la rêveuse, d’où l’aspect menaçant du serpent.

Serpents lovés sur eux-mêmes
Des serpents enroulés sur eux-mêmes symbolisent le cercle de la vie ou le cycle vital. Ils représentent un moment de ressourcement ou le besoin impérieux de celui-ci, si la rêveuse traverse une période de fatigue. Cette image est puissante et peut constituer une sorte de reconstituant psychique suite à des bouleversements. La rêveuse doit se protéger mieux des difficultés de son existence.

Serpent qui parle
Un serpent qui parle représente l’univers de la connaissance et de la sagesse. Ses paroles sont des messages de la part profonde de la rêveuse, celle qui sait ce qui est bon de faire ou de ne pas faire. Il est souhaitable d’écouter de telles paroles. Si ces dernières ne sont pas distinctes, il s’agit de rechercher la sagesse en soi-même, car la situation de la rêveuse l’appelle.

Serpent qui s’éveille
Un serpent endormi qui s’éveille symbolise un désir longtemps refoulé qui vient à la conscience de la rêveuse. Cette énergie vitale comporte une part liée à la sexualité et à la créativité. Il est essentiel de tenir compte de cet éveil car il vient des fondements de l’être de la rêveuse. Il ne faut pas en avoir peur mais chercher à mieux le connaître et le comprendre.

Publié dans SERPENT | 1 Commentaire »

Que faire face à un Ours

Posté par othoharmonie le 17 mai 2012


Voici les importants conseils du WWF sur le comportement à adopter avec les ours. Ces derniers jours, les deux ours qui se promènent dans les Grisons sont au cœur de l’actualité. S’il est indispensable de prendre des mesures de protection vis-à-vis des troupeaux, il est également conseillé à la population de faire preuve de prudence et de respect en cas de rencontre avec un plantigrade. Les conseils du WWF à l’intention des randonneurs, agriculteurs, apiculteurs, chasseurs et forestiers peuvent contribuer à réduire les risques en cas de rencontre. La probabilité de rencontrer un ours est peu élevée. Les ours sont farouches de nature. Ils vous éviteront aussitôt que possible grâce à leurs excellents sens de l’odorat et de l’ouïe, qui les avertissent à temps. En règle générale, l’ours se retire. L’ours ne se dresse pas pour menacer, mais pour obtenir une meilleure vue d’ensemble en maintenant son nez au vent.

Que faire face à un Ours dans OURS ours-noirSituations particulièrement dangereuses
L’ours est blessé. Rencontre à une distance proche avec une femelle ours qui mène ses petits. Vous dérangez l’ours sur le territoire qu’il occupe durant la journée, en train de dévorer un cadavre. Vous dérangez un ours en hibernation.
Interaction entre un chien et un ours, lorsque le chien se place derrière vous.

Randonneurs
Ne provoquez pas de rencontre. Restez sur les sentiers lorsque vous vous trouvez sur les terres de l’ours. Évitez les buissons denses portant des baies. Faites du bruit lorsque vous vous trouvez au sein d’une végétation dense (parlez fort, chantez, fixez une clochette à votre bâton de randonnée ou à votre cheville). Ne laissez aucun reste de nourriture derrière vous! Les ours s’habituent rapidement aux sources de nourritures. Ne nourrissez pas d’ours et ne les attirez pas avec de la nourriture.

Que faire si vous voyez un ours?
Restez calme: l’ours non plus ne sait pas ce que vous faites. Une sorte de dialogue s’instaure entre vous et l’ours. Vous devez lui montrer que vous n’êtes pas un assaillant et que vous lui laissez son territoire. En même temps, vous n’êtes pas non plus une proie. Arrêtez-vous et faites-vous remarquer par l’ours en parlant fort et en balançant les bras. Ne vous enfuyez pas en courant! Évitez tout ce que l’ours pourrait ressentir comme une menace. Ne lui jetez pas de pierres ou de bâtons et n’essayez pas de lui faire peur avec des gestes ou des cris menaçants. Pour votre sécurité, renoncez à prendre une photo de l’ours. Informez le garde chasse ou le gardien du parc de tout ce que vous avez pu observer.

Que faire si vous voyez un ourson?
Les oursons ne se promènent jamais seuls! La mère ours est toujours dans les environs et très soucieuse de ses rejetons. Retirez-vous lentement.

Que faire si un ours attaque?
Ne vous enfuyez surtout pas en courant! Faites le mort: couchez-vous sur le sol à plat ventre, les mains croisées sur la nuque. L’ours se rend ainsi compte que vous ne représentez aucun danger pour lui. Attendez jusqu’à ce que l’ours se soit assez éloigné de vous – cela peut durer, l’ours a tout son temps.

Agriculteurs et apiculteurs
Conserver le fourrage à l’abri des ours, par ex. dans des conteneurs en métal étanches (le bois et le plastique n’offrent aucune protection). Ne laissez pas de fourrage devant la maison ou l’étable. Mettez, si possible, les moutons à l’étable pour la nuit, lorsqu’une bête a été attaquée. Procurez-vous des chiens de protection. Protégez les ruches exposées avec une clôture électrique. En cas de dégâts, ne touchez à rien, prenez des photos et appelez le garde chasse.

Chasseurs
Ne suivez aucune trace d’ours. Ne partez jamais en chasse sans chien. Un chien peut indiquer la présence d’un ours. Notez cependant qu’une réaction agressive de votre chien peut irriter l’ours. Si vous êtes encore à la recherche d’un animal sauvage blessé après la tombée de la nuit, soyez particulièrement prudent. Laissez les viscères dans les bois, loin des refuges, sentiers et chemins forestiers. Ne nourrissez pas les ours. Ne déposez aucun reste de nourriture dans les environs d’un refuge. Informez le garde chasse lorsqu’un ours se trouve régulièrement aux emplacements des appâts.

Forestiers
Les ours flairent l’huile de colza de très loin! Emportez les bidons d’huile de colza ainsi que les tronçonneuses avec vous ou placez-les à l’abri des ours en les pendant entre deux arbres à au moins 3 mètres du sol. Ne laissez pas votre ravitaillement par terre dans la forêt. Faites du bruit avant de pénétrer dans un chablis ou un hallier. Les ours dorment souvent dans ces endroits durant la journée. 

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

Ours brun en Suisse !

Posté par othoharmonie le 17 mai 2012

 

L a Confédération vient de publier le Plan Ours. Il définit les conditions permettant la coexistence de l’ours et de l’homme en Suisse ainsi que les mesures à prendre pour éviter les dommages, étant bien entendu que la sécurité de l’homme a la priorité absolue.

Ours brun en Suisse ! dans OURS suede-ours-resizeCohabitation Homme-Ours possible
Le Plan Ours s’appuie sur le principe qu’une cohabitation de l’ours et de l’homme en Suisse est possible. Ce document vise à créer les conditions d’une coexistence pacifique. Il réglemente la prévention des dégâts ainsi que leur indemnisation et définit les principes de gestion des ours qui deviennent dangereux pour l’homme. Le plan de gestion s’entend en premier lieu comme guide à l’intention des cantons. Il entre en vigueur à sa publication.

La sécurité de la population avant tout
Le Plan Ours donne la priorité absolue à la sécurité de l’homme. Cet aspect a pris encore plus d’importance après la consultation qui a eu lieu au printemps de cette année. La typologie de l’ours a également été adaptée pour tenir compte des avis exprimés pendant la consultation. Elle ne comprend plus que trois catégories: farouche, problématique et à risque (encadré). Le plan envisage aussi la possibilité d’abattre l’ours lorsqu’un animal problématique devient ours à risque – évolution qui peut se produire rapidement –, c’est-à-dire il perd toute crainte de l’homme, les actions d’effarouchement n’ont aucun effet, l’ours se rapproche des habitations pour trouver sa nourriture et cause de gros dégâts. C’est le canton concerné qui prend la décision d’abattre l’ours, après avoir consulté la Commission intercantonale, dans laquelle siège aussi l’OFEV.

Prévention et indemnisation
La Confédération et les cantons créent les conditions de prévention maximale contre les dégâts dus aux ours. Par ailleurs, les dommages aux cultures ou au bétail donnent droit à indemnisation par la Confédération, à hauteur de 80 %, et par le canton, à hauteur de 20 %. Les autres dégâts directs, aux ruches ou aux clapiers par exemple, sont indemnisés intégralement par la Confédération.

Réapparition de l’ours en Suisse en été 2005
Le Plan Ours a été élaboré après que l’ours est réapparu en Suisse l’été dernier après un siècle d’absence. Pendant des semaines, il a été possible de suivre ses pérégrinations qui l’ont mené du Val Müstair, en Engadine, dans les Grisons, puis jusqu’aux confins de la Suisse aux frontières avec l’Italie et l’Autriche. Nul ne sait aujourd’hui si cet ours est encore vivant, ni où il est. L’ours qui a été vu en juin 2006 en Bavière et au Tirol était son frère. Il a pénétré plusieurs fois dans des zones habitées et a causé de gros dégâts. Il a été abattu en Bavière le 26 juin 2006. 

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

Rêver d’agneau

Posté par othoharmonie le 17 mai 2012

 

Rêver d'agneau dans MOUTON agneauxDans la Bible l’agneau est lié à la figure du Christ. C’est l’agneau pascal ou agneau de Dieu qui symbolise un cœur pur, d’où l’agressivité et les ressentiments sont absents. L’agneau est un animal tendre, proche de la divinité, qui possède de grands pouvoirs purificateurs et rédempteurs.
Par son sacrifice il rachète tous les péchés du monde. L’agneau évoque la notion de sacrifice libérateur et de pureté des sentiments. C’est aussi une image liée à l’enfance et qui symbolise l’innocence.

Un agneau blanc
L’agneau blanc représente la lumière purifiante, c’est à dire une prise de conscience qui éclaire une situation d’une façon neuve, sans arrières pensées. Une telle vision de l’existence soulage la rêveuse de ses éventuels tourments et angoisses. L’agneau blanc nettoie les stress et les tensions. Sa toison immaculé comme la lumière représente un espoir dans la vie de la rêveuse.

L’agneau sacrifié
L’agneau sacrifié symbolise la perte d’une illusion et le sacrifice d’un désir lié à l’enfance. C’est un rêve utopique qui s’éteint. Il peut en résulter du bien ou de la frustration selon comment la rêveuse va vivre ce sacrifice. Cependant ce sacrifice semble dans l’ordre des choses, autant trouver le chemin de l’accepter.

L’agneau dévoré par le loup. Cette image est différente de celle de l’agneau sacrifié. Ici la perte de l’agneau n’est pas une bonne chose. C’est une part d’innocence qui est atteinte par des agressions extérieures. Il faut mieux se protéger des attaques et des ambitions de son entourage. Alerte.

Un troupeau d’agneaux ou de moutons
Le troupeau représente l’instinct grégaire, celui qui nous pousse à rechercher le contact de nos semblables. Dans notre société nous avons peu d’occasion de le vivre et cela peut nous manquer. C’est le besoin de se retrouver en communion avec les autres, à l’occasion d’une activité commune, spectacle, sport, soirée…L’instinct grégaire peut aussi comporter des dangers, celui de suivre aveuglement les autres quitte à aller à sa perte. Le contexte du rêve indique le choix de l’interprétation à faire.

Publié dans MOUTON | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello