Araignée pédatrice

Posté par othoharmonie le 1 mai 2012

L’araignée n’est pas un insecte et fait partie d’une classe différente, celle des arachnides. Dépourvue d’ailes, elle a un corps arrondi et 8 pattes articulées. L’araignée existe dans le monde entier sous des espèces très variées. La piqûre de certaines d’entre elles est très dangereuse. L’araignée sécrète un liquide gommeux avec lequel elle tisse sa toile. Les INSECTES qui se font prendre dans ces filets sont irrémédiablement condamnés.

 Argyroneta aquatica Parmi les innombrables araignées, il en est une, l’argyronète, qui possède un étonnant talent. Cet ANIMAL, il faut le dire, a un difficile problème à résoudre puisqu’il vit et RESPIRE à l’AIR libre, mais doit chercher sa nourriture dans l’EAU des étangs ou des cours d’eau. Aussi s’est-il aménagé une véritable cloche de plongeur en emplissant de bulles d’air, rapportées de la surface, une petite maison sous-marine dont les fils sont tissés si serrés que l’eau n’y peut pénétrer. Une ouverture tournée vers le bas permet à l’argyronète d’entrer et de sortir, et de concilier ainsi sa VIE aquatique et sa vie aérienne. Pendant l’HIVER, elle reste, immobile, dans sa demeure, attendant le retour des JOURS meilleurs.

Elle a la particularité de demeurer sous l’eau. Plus précisément, dans une couche d’air crée par une toile qu’elle a liée sous l’eau et accrochée à des plantes aquatiques (d’où son nom d’argyronète qui signifie toile argentée) et dans laquelle elle amène de l’air pris à la surface à l’aide des poils de son abdomen. Seule la femelle construit les bulles d’air. Quand arrive l’été, celle-ci renforce la paroi de sa bulle et s’y isole.

Bien qu’elle n’ait pas de branchies mais un système respiratoire adapté pour le monde terrestre, elle vit en milieu aquatique. Elle possède des trachées et se construit une toile dans l’eau qu’elle remplit d’air pour respirer. Elle va régulièrement chercher de l’air à la surface, qu’elle emprisonne dans ses poils hydrofuges. Voyage après voyage elle remplit sa toile de bulles d’air, ce qui lui constitue une réserve d’air. Elle peut ainsi respirer l’air grâce à ses trachées, tout en vivant dans l’eau. Il semblerait que la diffusion de l’oxygène produit par les plantes contribuerait également au recyclage de l’air dans la toile.

L’Argyronète est une prédatrice. Elle nage rapidement entre les plantes et attrape ses proies sous l’eau qu’elle tue avec son venin. Les proies sont ensuite emmenées dans la cloche d’air où elles seront consommées.

Elle peut donc depuis son repère immergé, vivre et se nourrir.

Cette araignée possède un venin très dangereux, mais son mode de vie fait que les rencontres avec l’homme restent très rares.

Araignée pédatrice dans ARAIGNEE 220px-Agryroneta_aquatica_Weibchen

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello