La mouche Verte

Posté par othoharmonie le 13 avril 2012

 

 Lucilia sericataLa mouche verte, dont le nom scientifique est Lucilia sericata (Diptera Calliphoridae) est une mouche relativement commune dans la plupart des régions du monde.

La larve de cette mouche joue un rôle important pour l’élimination des cadavres.

Les adultes sont pollinisateurs de fleurs qui les attirent par leur odeur de charogne, dont la papaye.

Taille : 10-14 mm de longueur, soit légèrement plus grande que la mouche domestique.

Elle se signale par une coloration brillante, métallique, bleu-vert ou vert-or avec des taches noires. Les ailes sont claires, avec des nervures brun pâle. Les pattes et les antennes sont noires. Les larves de cette mouche sont employées en asticothérapie par certains hôpitaux et en médecines traditionnelles, pour soigner certaines plaies.

Les œufs sont pondus en paquets d’une vingtaine, dans les blessures d’un animal, la viande, une carcasse, un excrément ou un tissu nécrosé. Contrairement à ceux de la mouche domestique, ils sont de couleur jaune.

La larve est un asticot jaune pâle ou grisâtre-blanc qui atteint 10 à 14 millimètres de long, mange les tissus animaux nécrosés grâce auxquels elle se développe en deux à dix jours (selon température), avant de s’enfouir dans le sol pour évoluer en une pupe d’où l’adulte émergera. Par temps froid, les pupes et les adultes cessent toute activité (hibernation) en attendant des températures plus clémentes.

Usage médical

Des larves stériles de cet insecte sont utilisées en asticothérapie pour nettoyer les plaies et éviter les infections. Elles semblent notamment capables d’éliminer le staphylocoque doré.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello