La mouche blanche

Posté par othoharmonie le 12 avril 2012

 

Les aleurodes, ou mouches blanches (Aleyrodoidea), forment une superfamille d’insectes du super-ordre des hémiptères et de l’ordre des homoptères.

La mouche blanche dans MOUCHE 250px-Weisse-FliegeCes insectes minuscules (les adultes ont de 1 à 3 mm de long) sont très polyphages et s’attaquent à des centaines d’espèces végétales cultivées ou non, aussi bien en plein champ dans les régions chaudes que dans les serres dans les régions plus froides. Ils apprécient particulièrement la chélidoine, les fuchsias, les cucurbitacées, les solanacées (aubergines, tomates et brugmansias).

Ils causent des dommages importants dans de nombreuses cultures, notamment de plantes potagères, tant par les dégâts directs qu’ils provoquent en se nourrissant sur les plantes, qu’en transmettant des maladies virales. Les aleurodes sont les vecteurs de plus d’une centaine d’espèces de virus phytopathogènes des genres Begomovirus, Crinivirus, Carlavirus et Ipomovirus.

Les aleurodes les plus connues sont l’aleurode des serres (Trialeurodes vaporariorum), l’aleurode du tabac (Bemisia tabaci) et l’aleurode floconneux des Citrus (Aleurothrixus floccosus).

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello