L’Ermite aux crapauds

Posté par othoharmonie le 31 mars 2012

 

Jiraya (personnage de Manga) se fait appeler « l’ermite aux crapauds » car il possède le parchemin permettant d’invoquer des crapauds, mais aussi et surtout car il a reçu un entrainement spécial des crapauds du Mont Myôboku (妙木山, Myōboku Zan) avec qui il a vécu plusieurs années de sa vie et dont il est très proche.

File:Old french fairy tales 0243.jpg Jiraya a signé un pacte de sang avec les crapauds du « Mont Myôboku », pouvant invoquer ces derniers lors de ses combats.

 De fait, de nombreuses techniques de Jiraya ont un rapport avec les crapauds.

Le vieux sage ermite, un crapaud siégeant au Mont Myôboku et dont les prédictions se réalisent toujours, lui a prédit, dans sa jeunesse, qu’il deviendrait un « pervers sans égal » et un ninja au « talent incroyable ». Il lui a prédit également qu’il prendrait un élève qui sera plus tard responsable d’un grand bouleversement dans le monde ninja, amenant soit la paix dans celui-ci, soit provoquant sa destruction, et que Jiraya aura à faire un choix difficile, le chemin qu’il prendra déterminant le « destin du monde ». Selon la prédiction, Jiraya devra également voyager et écrire des livres.

 Depuis cette prédiction, Jiraya sera sans cesse à la recherche de ce destin, rêvant d’un monde où la paix, l’amour et la liberté régneraient en maîtres. Il a toujours essayé de transmettre son rêve à ses élèves, cherchant à les influencer pour leur donner des idéaux de paix.

Jiraya aime se mettre en scène lorsqu’il se présente ou s’apprête à combattre, effectuant une sorte de danse contenant des poses, et des sautillements à cloche-pied. Ces mises en scène sont souvent gâchées par la moquerie de la personne en face ou les mouvements brusques des crapauds sur lesquels il se tient. 

Il est surnommé par Naruto « l’ermite pervers » (ero-sennin), ou « l’ermite pas net » dans la version française de l’anime, en raison de son fort penchant pour les femmes bien plus jeunes que lui. Jiraya a une grande affection pour Naruto, qu’il considère comme son petit fils, sa mort causera d’ailleurs une grande peine à Naruto car au delà du maître il avait lui aussi trouvé en Jiraya un modèle et un protecteur.

File:"Frog, Ibo Legendary Figure", 1959 - NARA - 558960.jpg Il est l’auteur des livres que Kakashi lit : « Le paradis du batifolage », « La furie du batifolage », ainsi que « Tactique de batifolage ». Il se sert des bains publics (sources thermales ou autres…) comme source d’inspiration, s’aidant parfois d’une longue-vue. Ce hobby lui rapporte énormément d’argent (Naruto découvrira par hasard l’état de son compte en banque), qu’il dépense abondamment dans les auberges en compagnie de jeunes filles, sous prétexte de récupérer des informations…

 Bien qu’il dise que l’argent, les femmes et l’alcool sont les interdits du ninja, il n’hésite pas à les enfreindre tous en même temps peu après avoir fait la leçon à Naruto (il a volé tout l’argent économisé par celui-ci pour s’offrir à boire en compagnie de jolies filles dans un bar). Dans l’anime, il refera le même coup à Sakura et Naruto au Pays des Rizières ( Ta no Kuni) où se trouve le village caché du Son d’Orochimaru.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello