Crapauds mythes et légendes

Posté par othoharmonie le 30 mars 2012

Les batraciens désignés par des termes correspondant à celui de crapaud en français sont au centre d’une abondante symbolique un peu partout dans le monde.

En Europe puis en Occident ;

  • dans les contes enfantins, le crapaud était souvent présenté comme étant le mâle de la grenouille, au même titre que la Crapauds mythes et légendes dans GRENOUILLE 200px-Prince_Florimund_finds_the_Sleeping_Beauty_-_Project_Gutenberg_etext_19993chouette est donnée comme étant la femelle du hibou.
  • au Moyen-Age, le crapaud était censé contenir une crapaudine, pierre magique qui servait d’antidote à tout type de poison.
  • plusieurs contes et légendes occidentaux évoquent des princes charmants ou des sorcières métamorphosés en crapaud, évènement maintes fois réutilisé par des humoristes et auteurs de dessins animés et bandes dessinées.
  • il était volontiers associé à la sorcellerie et aux maléfices et à la laideur, il entrait dans la composition des philtres et était utilisé dans des rituels magiques.
    Certains crapauds possèdent effectivement des propriétés médicinales et hallucinogènes encore utilisées de nos jours. On le considère aussi comme la face ténébreuse, infernale et lunaire de la grenouille et des théophanies lunaires en font l’attribut mort.
  • Victor Hugo a dédié au crapaud un poème, « Le crapaud », dans La Légende des siècles, LIII.

Au Moyen-Orient ;

  • déifié, il était un des symboles de l’eau et appelait la pluie.

Dans les Amériques ;

  • en Amérique du Sud (sculpté), le crapaud est le symbole de l’eau et commande la pluie.
  • 220px-Singapourfish dans GRENOUILLEen Amérique centrale, il faisait partie de cérémonies religieuses, peut-être en raison de son venin hallucinogène et toxique.

En Asie ;

  • en Chine et au Viêt Nam, le crapaud séché est le symbole de l’eau et commande la pluie.
  • en Chine, il était réputé protéger des tirs d’armes et il est associé à la Lune.
  • au Viêt Nam il est l’ami du dieu du ciel et la foudre du ciel menace celui qui le bat.
  • il est également symbole de succès ou bien de la force, du courage et de la richesse s’il est écarlate.
  • le cent troisième hymne du septième livre du Rig-Véda est intitulé Panégyrique des crapauds et assimile ceux-ci aux prêtres védiques.

Deux crapauds stylisés, sculptés dans de la pierre griseEn Afrique ;

  • il est réputé guérir les brûlures et on dit qu’il ne craint pas la morsure du serpent.
  • les Bambaras croient qu’il se transforme en souris pendant la saison sèche.
  • les Pygmées bambuti le considèrent comme un esprit maléfique responsable de l’installation de la mort sur Terre.
  • pour les Égyptiens il est le symbole de la multitude car il réapparaît au printemps par milliers à la saison des pluies et la déesse Héqet a une tête de crapaud. Elle est associée au dieu Khnoum qui sur son tour de potier façonne l’humanité et qui préside à la création et à la naissance des dieux et des planètes.

Des pluies de crapauds sont parfois évoquées.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello