Grenouille des champs

Posté par othoharmonie le 24 mars 2012

 

 Pelophylax ridibundus (femelle)Cette espèce se rencontre jusqu’à 1 500 m d’altitude du nord et de l’est de la France jusqu’au lac Baïkal en Sibérie et au nord de la Chine dans la province du Xinjiang, en passant par l’Europe centrale, le Suède et la Finlande. Elle est absente du Moyen-Orient et a disparu en Suisse.

Son habitat est constitué de bois de feuillus contenant des mares de clairières ou de landes ou de boisements lâches, jusqu’à 1500 m d’altitude et plutôt dans les zones chaudes. On la trouve parfois dans les prairies et dépressions humides. Les grenouilles rousses, hors période de reproduction et larvaires sont terrestres. Elles s’éloignent en été jusqu’à quelques centaines de mètres de la mare qui les a vu naître. Il est donc important de conserver un réseau de mares et points d’eau assez dense pour permettre le maintien d’une diversité génétique minimale.

Elle est proche de la grenouille rousse mais s’en différencie par les critères suivants :

  • plus petite, plus svelte, ne dépassant pas 9 cm pour la femelle (rarement plus de 8 cm), 6 pour le mâle, nettement plus petit :
  • ventre blanc-jaunâtre (jamais tacheté) et gorge et poitrine légèrement plus rosées, parfois ornées de fines taches grisâtres ou rougeâtres ;
  • museau plutôt pointu alors que celui de la grenouille rousse est court et arrondi,
  • grand tympan de diamètre presque aussi grand que celui de l’œil, juste derrière celui-ci à environ 1 mm pour la grenouille agile, 2 pour la rousse ;
  • parfois un V renversé sombre est visible entre les épaules.
  • Pattes arrières plus longues, lui permettant de faire des bonds plus importants (jusqu’à 2m environ), d’où son nom d’« agile ». Le test dit « du talon » (Une patte arrière allongée le long du corps et tendue vers l’avant doit dépasser le Grenouille des champs dans GRENOUILLEmuseau). Les pattes arrières sont néanmoins plus ou moins longues selon les groupes et individus. Seule une analyse génétique est tout à fait fiable.
  • préfère les mares plutôt à l’ombre d’arbres ou buissons que très ensoleillées.
  • Ponte plus tardive, se déroulant bien après l’arrivée et la ponte des crapauds communs et de la grenouille rousse (2 à 4 semaines après la grenouille rousse, en mars avril). La couleur des têtards est plus claire que celle de ceux de la grenouille rousse.
  • Les pelotes copulatrices du mâle sont grisâtres et rugueuses (plutôt noires chez la grenouille rousse)

Elle émet parfois un jet d’urine quand on la saisit, d’où son surnom de « grenouille pisseuse ».

Chant

Les mâles de la grenouille rousse ont un chant perceptible (« kro-kro-kro » de faible intensité) qui ressemble à celui du mâle de la grenouille agile. Ils coassent. Le chant de la grenouille des champs ressemble plus à un éclatement de bulles à la surface de l’eau (« bloup bloup bloup »).

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello