Loup d’Abyssinie

Posté par othoharmonie le 9 mars 2012

 

 Canis simensisLe loup d’Abyssinie (Canis simensis), encore appelé Loup d’Éthiopie, Cabéru, Chacal du Simien ou même kebero en amharique, est le deuxième canidé le plus rare au monde (après le Loup rouge) : il en reste moins de 500 individus à l’état sauvage, dont 300 dans le parc national du mont Balé (au centre de l’Éthiopie, dans les Bale Mountains, à environ 4500 m d’altitude) et aucun en captivité.

Il est classé en danger d’extinction par l’UICN

Ces loups, qui se nourrissent essentiellement de rongeurs (notamment en chassant le rat-taupe géant) vivent en groupes familiaux.

Pressions sur l’espèce

Une partie importante des derniers représentants de l’espèce ont été victimes dans le Parc national du mont Balé d’une épizootie.
Entre fin septembre 2003 et janvier 2004, la rage a tué 65 individus parmi les loups, soit plus des trois quarts de la population de la région de la vallée du Web. La rage pourrait avoir été introduite par les chiens de bergers qui viennent faire paître leurs troupeaux dans le parc.

Loup d'Abyssinie dans LOUP 320px-Canis_simensis_-Simien_Mountains%2C_Ethiopia-8Gravement menacés par cette épizootie de rage, un programme de vaccination soutenu financièrement par la CEPA a été mis en place dans la Vallée du Web dès novembre 2003 par le Programme de conservation du loup d’Éthiopie.

Leurs effectifs ont été considérablement diminués ces dernières années, principalement du fait des maladies transmises par les chiens et l’augmentation de l’activité pastorale sur les hauts plateaux. Il ne resterait à l’heure actuelle qu’une douzaine de meutes, représentant environ 500 individus.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello