Loups noirs d’Amérique

Posté par othoharmonie le 4 mars 2012


     Loups noirs d'Amérique dans LOUP 320px-Canis_lupus_standing_in_snow       Pour les chercheurs de l’Université de Calgary (Canada) et de Stanford (Californie), les loups noirs d’Amérique du Nord ont  probablement hérité de cette couleur à la suite de croisements avec des chiens venus d’Europe. Selon les auteurs de cette étude parue dans la revue américaine Science datée du 5 février, les loups pourraient avoir reçu cet  héritage génétique il y a quelques centaines d’années avec l’arrivée des émigrés d’Europe en compagnie de leurs chiens ou peut-être il y a 14.000 ans quand les premiers humains se sont aventurés en Amérique du nord par le Détroit de Béring.

« La robe noire des loups d’Amérique est probablement le premier exemple d’une modification génétique chez un animal sauvage »

« La couleur des poils d’un animal résulte le plus souvent d’une adaptation à son habitat et à la sélection naturelle » relèvent ces scientifiques. Pour eux, la robe noire des loups d’Amérique est probablement le premier exemple d’une modification génétique chez un animal sauvage initiée chez les chiens domestiqués par les humains » relève Marco Musiani, un expert international sur les loups et professeur de biologie à l’Université de Calgary.

« Cette couleur foncée permet aux loups de mieux se dissimuler pour chasser leurs proies »

« La domestication des chiens par l’homme a permis aux loups d’avoir une couleur foncée qui pourrait s’avérer utile pour ces animaux dont l’habitat arctique se réduit sous l’effet du réchauffement climatique » relève le scientifique.
Il faut savoir que cette couleur foncée permet aux loups de mieux se dissimuler pour chasser leurs proies dans un environnement où la neige se fait plus rare.
« Cette étude pourrait apporter une explication, à savoir que les loups s’adaptent rapidement à leur nouvel environnement où la neige se fait plus rare en profitant du gène hérité du chien, un animal dont les différentes races ont résulté des croisements génétiques initiés par l’homme » ajoute Marco Musiani.

Les loups noirs ou foncés sont beaucoup plus nombreux dans la zone forestière arctique du Canada

Fichier:Arabianwolfjackal.jpgCes chercheurs ont comparé l’ADN prélevé sur 41 loups noirs, blancs et gris de l’Arctique canadien ainsi que l’ADN de 224 loups noirs et gris vivant dans le parc national américain de Yellowstone.
Ils ont également analysé l’ADN de chiens domestiques et de coyotes noirs et gris aux Etats-Unis. L’objectif initial de ces travaux était d’identifier le mécanisme génétique de la pigmentation chez les chiens qui diffère de celui de la plupart des mammifères.

Cette recherche les a amenés à découvrir l’origine de la mutation génétique responsable de la pigmentation chez les loups. Les loups noirs ou foncés sont beaucoup plus nombreux dans la zone forestière arctique du Canada que dans la Toundra gelée avec 62% contre 7%, précisent ces biologistes. 

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello