Disparition du loup rouge

Posté par othoharmonie le 2 mars 2012

 

 Canis rufusClassée en tant qu’espèce à part entière depuis le début des années 1970, le loup rouge (Canis rufus), est considéré par une minorité d’auteurs comme un hybride entre un loup gris et le coyote (Canis latrans) suite à plusieurs études génétiques controversées menées depuis 1992, son nom scientifique est alors Canis lupus x Canis latrans. Il n’est dans ce cas donc plus rattaché à une espèce particulière. Il en existait trois populations distinctes dont deux ont disparu, la dernière est très menacée et le classement en tant qu’hybride menacerait sa réintroduction ou l’existence même des populations survivantes.

 A contrario, des populations de loups autrefois considérées comme sous-espèce de Canis lupus comme le Loup des Indes ou considérées comme des hybrides, par exemple le Loup de l’Est, sont de plus en plus considérés comme des espèces à part entière.

 Des incertitudes demeurent au niveau du chien qui semble issu de population de loup gris du Caucase. Comme pour l’ensemble des animaux domestiques, la communauté scientifique est réticente à considérer ce groupe comme une sous-espèce, voir une espèce, elle préfère considérer ces animaux comme simplement des variétés d’animaux sauvages.

 Le Dingo a un statut plus compliqué encore, les études phylogénétique le rapprochant des populations de loup iranien, il est pourtant considéré comme une variété du chien domestique, qui lui ne semble pas directement issu du loup iranien.

 Les recherches sont encore en cours.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello