Moutons blancs et Moutons noirs

Posté par othoharmonie le 25 février 2012

 

Le symbolisme de la brebis n’est pas différent de celui du mouton ou de l’agneau, lequel dépend étroitement du symbolisme courant  dans le christianisme. Le récit gallois du Mabinogi de Peredus dépeint deux troupeaux de moutons, les uns blanc, les autres noirs, séparés par une rivière.

Fichier:Mouton ouessant 102.JPGA chaque fois que bêlait un mouton blanc, un mouton noir traversait l’eau et devenait blanc ; A chaque fois que bêlait un mouton noir, un mouton blanc traversait l’eau et devenait noir. Sur les bords de la rivière, qui symbolise probablement la séparation entre le monde terrestre de l’Au-Delà, se dressait un grand arbre, dont une moitié brûlait depuis la racine jusqu’au sommet et dont l’autre portait un feuillage vert.

Les moutons blancs devenant noirs symbolisent les âmes descendant du ciel sur la terre ; les moutons noirs devenant blancs figurent au contraire celles qui montent de la terre vers le ciel.

Mais il n’est pas certain qu’un tel symbolisme soit antérieur au christianisme ; il peut représenter l’adaptation du principe, formulé par César, suivant lequel il faut une vie humaine pour que les dieux acceptent de rendre une vie humaine.

C’est un des principes fondamentaux de la transmigration des âmes. Les brebis ont, d’autre part, un symbolisme maléfique et diabolique dans le récit irlandais du Siège de Druin Danghaire. Les mauvais druides du roi Cornac, roi d’Irlande en lutte contre la province de Munster et refusant de payer un tribut injuste, utilisent trois brebis noires, méchantes, hérissées de piquants de fer, qui viennent facilement à bout de plusieurs guerriers.

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello