• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 13 février 2012

Robes de Tigre

Posté par othoharmonie le 13 février 2012

 Tigre de Malaisie (Panthera tigris jacksoni)Le tigre a une fourrure de couleur jaune clair à orange foncé rayée de noir. Le pelage est blanc crème sur la face interne des membres, la poitrine, la gorge ainsi que sur les joues, la mâchoire inférieure et le dessus des yeux. Les rayures de couleur noire sont plus ou moins abondantes selon les sous-espèces, parfois doubles sur les flancs. Elles sont différentes d’un individu à l’autre et même d’un flanc à l’autre et forment une véritable « carte d’identité » ou « code barre » pour le tigre. Les tigres vivant dans les forêts sont en général plus sombres et ont un nombre de rayures plus important. En hiver, le poil s’éclaircit et devient plus dense pour le tigre de Sibérie et le tigre de la Caspienne. La queue est d’abord rayée puis devient annelée à son extrémité.

 Le tigre blanc, parfois présenté dans les zoos voire les cirques, n’est pas une sous-espèce ni une race géographique du tigre. Quelques spécimens sauvages furent observés en Inde, mais c’est un individu capturé en 1951, Mohan, qui est devenu l’ancêtre de la plupart des tigres blancs captifs. La plupart des tigres blancs ont des rayures noires à brun clair sur un pelage blanc cassé ; les yeux sont bleus. On considère qu’il s’agit d’une mutation autosomale récessive nommée chinchilla, rencontrée chez d’autres mammifères, notamment le chat domestique et le lapin. Il n’existe pas de cas d’albinisme reconnus. De nombreux cas de tigres entièrement blancs, sans aucune rayure, ont été reportés, mais il Fichier:Ligre - Redimensionnement.jpgs’agissait de tigres dont la coloration était très pâle, et non pas inexistante.

 Le tigre doré, ou golden tiger, a un pelage blanc avec des traces rousses formant des sortes de rayures.

 Des tigres noirs ont été signalés de temps en temps, mais la seule preuve de leur existence est une peau confisquée par la police en octobre 1992. La robe présente un élargissement anormal des rayures qui se rejoignent totalement sur le dos et la tête, provoquant l’illusion d’un tigre noir. Cette robe particulière pourrait être due à l’expression d’un gène agouti et ne constitue pas un cas de mélanisme.

 

Publié dans TIGRE | Pas de Commentaire »

Evolution du Tigre

Posté par othoharmonie le 13 février 2012

 

Fichier:2012 Suedchinesischer Tiger.JPGLa lignée des panthères, les Pantherinae, a divergé il y a 10,8 millions d’années de l’ancêtre commun des Felidae, puis il y a 6,4 millions d’années, la lignée des panthères nébuleuses Neofelis et celle des Panthera. Le plus vieil ancêtre commun aux Panthera dont on possède des fossiles est Panthera palaeosinensis, qui vivait de la fin du Pliocène au début du Pléistocène. Le tigre est apparu bien avant le jaguar, le léopard et la panthère et est étroitement apparenté à la panthère des neiges : tigre et panthère des neiges auraient divergé il y a deux millions d’années. Selon l’avis général, le berceau de l’espèce est localisé dans l’Est et le Nord-Est de l’Asie. Le territoire du tigre se serait ensuite étendu sur les îles de la Sonde puis vers l’Inde.

 Des preuves fossiles de sa présence au Japon et sur l’île de Bornéo ont également été retrouvées. Il y a 73 000 ans, le tigre frôla l’extinction en raison des éruptions du volcan Toba à Sumatra, ce qui peut expliquer la faible diversité génétique de l’espèce actuelle.

La première description du tigre a été effectuée par Linné en 1758 dans son livre Systema Naturae.

 Evolution du Tigre dans TIGRE 320px-Tiger_in_the_snow_at_the_Detroit_Zoo_March_2008_pic_2L’espèce Panthera tigris comprenait traditionnellement huit sous-espèces différentes ; toutefois, en 2004, une étude menée sur trois marqueurs génétiques différents de 130 tigres a révélé une nouvelle sous-espèce, le tigre de Malaisie (Panthera tigris jacksoni). La classification à neuf sous-espèces a été adoptée par l’UICN en 2008 puis par des fondations de protection du tigre comme Save the tiger fund ou 21st Century Tige. De plus, on constate que l’UICN a effectué un changement d’auteur pour l’espèce (de Linné à Mazák). La base de donnée NCBI ne reconnaît quant à elle que les six sous-espèces encore vivantes et celle du SITI est restée au modèle à huit sous-espèces. Les recherches sur les sous-espèces de tigres se poursuivent afin d’établir des plans de sauvegarde les plus adaptés possibles.

 

Publié dans TIGRE | Pas de Commentaire »

Sous espèces de tigres

Posté par othoharmonie le 13 février 2012

 Panthera tigris corbettiLes neuf sous-espèces présentées ici sont celles reconnues par l’UICN, parmi elles on compte trois sous-espèces éteintes :

  • le tigre de Sibérie (Panthera tigris altaica) est le plus grand des tigres. Sa robe est pâle avec des rayures plus brunes que noires. Les mâles ont souvent un épais collier de poils blancs autour du cou. Ses populations s’étendent sur la Mandchourie, le Nord-Est de la Chine, la Russie et peut-être la Corée du Nord ;

 

  • le tigre de Chine méridionale (Panthera tigris amoyensis) est de taille assez compacte, ses rayures sont très espacées, courtes et larges. Sous-espèce en danger critique d’extinction, on trouve les derniers tigres chinois dans une réserve du sud de la Chine. Il fut déclaré « nuisible » par Mao Zedong ce qui précipita son déclin. Le gouvernement chinois tente maintenant de sauver les derniers spécimens ;

 

  • le tigre de Bali (Panthera tigris balica), ressemblant au tigre de Sumatra, était très méconnu au moment de sa disparition, au début des années 1930. On ne le trouvait que sur l’île de Bali ;

 

  • le tigre d’Indochine (Panthera tigris corbetti) est assez petit, sa robe est de couleur foncée, avec des rayures plus fines et plus nombreuses que le tigre du Bengale. Les marques blanches sont plus prononcées. Son aire de répartition couvre la Thaïlande mais aussi le sud de la Chine, le Cambodge, le Myanmar, le Laos, le Viêt Nam ;

 Sous espèces de tigres dans TIGRE 300px-COLLECTIE_TROPENMUSEUM_Geschoten_tijger_215_meter_groot_Sumatra_TMnr_10013408

  • le tigre de Malaisie (Panthera tigris jacksoni) est une sous-espèce décrite en 2004, elle ressemble au tigre d’Indochine et vit en Malaisie ;

 

  • le tigre de Java (Panthera tigris sondaica) est une sous-espèce éteinte ; le dernier tigre de Java a été aperçu en 1972 et il a probablement disparu dans les années 1980, suite à la destruction de son habitat liée à l’exploitation intensive du bois de teck. Il ressemblait au tigre de Sumatra et ne se rencontrait que sur l’île de Java ;

 

  • le tigre de Sumatra (Panthera tigris sumatrae) est la plus petite sous-espèce de tigres encore vivante. La robe est très foncée, le blanc de l’abdomen est moins étendu, et les rayures sont doubles, fines et très serrées. Les mâles ont la particularité de posséder un col de fourrure épaisse autour du cou. Il n’est présent que sur l’île de Sumatra ;

  Tigre de la Caspienne (Panthera tigris virgata)

  • le tigre du Bengale (Panthera tigris tigris) a des rayures assez espacées sur fond brun orangé. On le trouve principalement en Inde, mais aussi au Bangladesh, au Bhoutan, au Népal, à l’Ouest du Myanmar et dans le Sud de la Chine. C’est la sous-espèce la plus répandue ;

 

  • le tigre de la Caspienne (Panthera tigris virgata) est une sous-espèce éteinte dans les années 1970. Ce tigre était d’assez grande taille, avec un ventre blanc et sa tête possédait une longue collerette. Les territoires des tigres de la Caspienne s’étendaient sur l’Afghanistan, l’Iran, la Turquie, la Mongolie, et le centre de la Russie.

 

Publié dans TIGRE | Pas de Commentaire »

Tigres Hybrides

Posté par othoharmonie le 13 février 2012

Tigres Hybrides dans TIGRE 220px-Tender_Season.Des croisements en captivité ont eu lieu entre tigre et lion. Le ligre est le fruit du croisement entre un lion et une tigresse, le tigron celui d’un tigre et d’une lionne. Le ligre est en général plus grand que ses deux parents tandis que le tigron est plus petit. Ils possèdent des caractères physiques à mi-chemin entre ceux de leur père et ceux de leur mère et sont capables autant de rugir que de feuler. Selon le site Messybeast, la différence de taille entre le ligre et le tigron est due à un gène soumis à empreinte, c’est-à-dire d’un gène qui s’exprime différemment selon le sexe. Les ligres et tigrons femelles sont parfois fertiles avec l’une des espèces dont ils sont issus. Ces croisements ne peuvent se produire qu’en captivité car tigres et lions ne se rencontrent que très peu dans la nature. Souvent issus de croisements forcés pour obtenir un félin « hors norme », ces hybrides, sans utilité pour la conservation des espèces, souffrent souvent de problèmes de santé physique et mentale.

 Le dogla serait le croisement entre un léopard mâle et une tigresse et le tigard le croisement entre un tigre et un léopard femelle.

Publié dans TIGRE | Pas de Commentaire »

Le tigre du Bengale

Posté par othoharmonie le 13 février 2012

Le tigre du Bengale (Panthera tigris tigris) est un félin, et la sous-espèce de tigre la plus connue. Cet animal est menacé de disparition.

  Tigre du Bengale (Panthera tigris tigris)Le tigre du Bengale est solitaire et nocturne et n’aime pas partager son domaine avec d’autres tigres et animaux. Pour décourager les intrus, tous les tigres marquent leur territoire en urinant des sécrétions très fortes qui signalent leur présence. Ils peuvent aussi déchiqueter l’écorce des arbres. Ils recouvrent leurs excréments de terre. Ils tirent aussi les restes d’une proie vers un fourré, les cachent sous des feuilles et y retournent plus tard.

 Il est tout aussi difficile de suivre sa piste, car bien que le tigre du Bengale soit de taille imposante, il est de nature discrète et timide. Ainsi, les tigres du Bengale recouvrent leurs excréments avec de la terre et dissimulent leur proie tuée au milieu d’un buisson. Parfois même, ils la recouvrent de feuilles mortes pour être sûrs qu’aucun autre animal ne pourra y goûter en leur absence. Enfin, il faut savoir également que le tigre du Bengale est le seul félin à se nourrir d’une viande en début de décomposition. 

  • Poussé par la faim, un tigre peut tuer l’équivalent de 30 buffles par an.
  • Le rugissement d’un tigre peut porter à plus de 2 km la nuit.
  • Un tigre adulte peut manger 31 kg de viande en une nuit.
  • Le tigre de Sibérie pèse 100 kg de plus que le tigre du Bengale.
  • Contrairement aux autres félins, les tigres mangent souvent de la viande en début de décomposition.
  • Les tigres ronronnent mais seulement à l’expiration, alors que les chats domestiques ronronnent aussi à l’inspiration.
  • Environ la moitié des jeunes tigres meurent avant d’atteindre leur maturité.
  • Shere Khan, tigre du Livre de la jungle de Rudyard Kipling, repris dans Le Livre de la jungle de Walt Disney, est un tigre du Bengale.
  • A tiger in Pilibhit Tiger Reserve.jpg

    Le Tigre du Bengale est un film de Fritz Lang.

 La population la plus forte de tigres du Bengale se trouve dans le parc naturel au Bengale et Bangladesh. On peut en trouver aussi dans l’Inde centrale et du Nord ainsi qu’en Birmanie et au Népal. Les tigres ont besoin d’un espace vital étendu sur lequel ils peuvent chasser. Ils marquent et défendent des territoires de taille variable pouvant dépasser 100 km² pour un mâle. Comme ce sont des animaux solitaires, même une population restreinte a besoin d’une aire étendue où vivre et chasser. Un tigre a plusieurs tanières sur son domaine vital et utilise celle qui lui convient le mieux sur le moment.

 

Publié dans TIGRE | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello