• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 4 février 2012

Le Tigre astrologique

Posté par othoharmonie le 4 février 2012

 gif tigre

Principal atout        courageux, de parole

 Gros défaut              très personnel, parfois dur, mauvais caractère, inconscient du danger.

 Il aime                       être indépendant, maître à bord, prendre des risques, partir à l’aventure.

 Il n’aime pas            la concurrence, l’obéissance et la médisance, particulièrement lorsque c’est lui qui est concerné.

 En amour                  les amours de coin du feu ne sont pas son genre, vit chaque passion avec la même intensité, mais change dès qu’il s’ennuie. 

Son désir                  être le meilleur en tout, n’hésite pas à prendre des risques, mais veut être le premier.

 Côté finances          adore lancer des idées nouvelles, sait prendre des risques à condition que ce soit lui l’instigateur.

 Dominante               Yang

 

Qu’est ce qui vous attend cette année?
Compatibilité avec les autres signes chinois

Ce signe :  

Fichier:Tora kawabata.jpgLe tigre, est frondeur et indiscipliné. Il a un caractère emporté et se trouve toujours en révolte contre son supérieur hiérarchique. Il est du bois dont on fait les révolutionnaires, les meneurs d’hommes… Malheureusement, comme tous les chefs, il ne mérite pas toujours la confiance qu’on lui accorde, et quand il crie  » en avant! « , en affaires comme en amour, et comme à la guerre, les gens bien avisés feraient bien de réfléchir avant d’agir et, quelquefois même, de le retenir par les basques. Le tigre pourrait les mener à la catastrophe. Il pousse en effet le goût du risque jusqu’à la témérité et même l’inconscience.

 Il est difficile de résister à son magnétisme. Son autorité naturelle lui confère un certain prestige. Il déteste obéir mais se fait obéir. On le respecte. Personne n’ose lui dire ses quatre vérités. Et, alors même qu’on essaie de le détruire, on le vénère.

 S’il parvient à réfléchir avant d’agir et à écouter les conseils de prudence, il peut atteindre la plus grande réussite.

 Violent, emporté, batailleur, il est capable de se dévouer jusqu’à la mort pour une cause.

Obstiné et têtu, processif et souvent mesquin, il est toujours en conflit avec quelqu’un. Égoïste pour les petites choses, il est capable de grands actes désintéressés. D’esprit étroit, il ne fait confiance à personne.

 Le tigre va toujours de 1′avant, méprise l’autorité établie, la hiérarchie et les esprits conservateurs. Paradoxalement, il peut reculer devant une décision importante jusqu’à ce qu’il soit trop tard pour la prendre.

 Le tigre pourra être un chef militaire, un chef d’entreprise. Il pourra même devenir un gangster redoutable. Il aimera tous les métiers qui comportent des risques. Il en sera de même pour les femmes tigres qui seront toujours les premières à lancer une idée ou à partir en guerre contre une habitude ou pour acquérir un droit.

 Le tigre ne sera pas intéressé directement par l’argent, mais il pourra faire fortune. C’est l’homme d’action par excellence. C’est aussi l’homme des destinées exceptionnelles, des situations inespérées (Élisabeth d’Angleterre, née en 1926, année du tigre, n’était pas destinée à régner).

 

Côté cœur :

En fait, ce guerrier est sensible, émotif et porté vers la méditation profonde. Il est capable de beaucoup d’amour, mais, trop passionné, il est rarement heureux en amour.

La femme tigre aura de nombreuses aventures qui, souvent, finiront mal.

Le tigre est en danger permanent.

Les étapes de sa vie

Fichier:Illustrations de Icones animalium quadrupedum viviparorum et oviparorum-Tigre.jpegLa première phase de la vie du tigre sera douce et sans difficulté. La seconde passionnée et violente. II aura des problèmes de toutes sortes à résoudre, des problèmes financiers, sentimentaux, conjugaux, familiaux, rien ne lui sera épargné. Si ces problèmes ne sont pas taltés habilement, ils peuvent se répercuter sur la troisième phase, qui pourtant finira par lui amener paix et tranquillité, s’il arrive à la vieillesse.

 

Mais la vie du tigre peut être totalement différente selon qu’il est né la nuit ou le jour… Né la nuit, et surtout autour de minuit, le tigre sera à l’abri des embûches de toutes sortes et sa vie sera moins mouvementée que s’il est né après le lever du soleil et surtout à midi. Sa vie risque alors d’être passionnée, violente, et il courra de grands dangers. De toute façon, il ne connaîtra pas l’ennui et, tigre de nuit ou de jour, il ne doit pas compter sur une vie tranquille.

 D’ailleurs, il ne la souhaite pas. Accidentée, passionnée et passionnante, c’est ainsi qu’il la désire et c’est ainsi qu’il l’aura. Et cette vie, son goût du risque le poussera à la jouer sans cesse. C’est l’homme des morts violentes.

 Mais c’est aussi l’homme de la chance. Personne n’a de chance comme le tigre. II a « la baraka » pourrait-on dire. Pour les peuples asiatiques, c’est un signe excellent, car il représente la plus grande puissance terrestre et c’est un emblème de protection pour la vie humaine.

 Un tigre dans une maison éloignera les trois grandes calamités les voleurs, le feu et les esprits malins.

 Pourtant s’il y a deux tigres dans une maison l’un d’eux doit disparaître.

Publié dans TIGRE | Pas de Commentaire »

Tigre Celtique

Posté par othoharmonie le 4 février 2012

Tigre Celtique dans TIGRE 220px-Celtic_tiger_cartoonL’expression Tigre celtique désigne l’Irlande pendant la période de forte croissance économique entre les années 1990 et 2001-2002. À proprement parler, le terme est employé pour qualifier à la fois la période et le pays durant ce laps de temps. L’expression Tigre celtique (Celtic Tiger en anglais) a été employée pour la première fois par l’économiste et producteur David McWilliams, bien que celui-ci le réfute. La première mention écrite de cette expression date de 1994, dans un rapport de la banque Morgan Stanley de Kevin Gardiner.

 Le terme est une analogie à l’expression tigres asiatiques, appliquée à la Corée du Sud, à Singapour, Hong Kong, Taïwan et aux autres pays de l’Asie du Sud-Est pendant la période de croissance rapide des années 1980 et 1990. Le Tigre celtique ou l’économie du Tigre celtique est aussi régulièrement appelée The Boom ou le miracle économique irlandais. On utilise parfois le terme de Tigre celtique au sujet des prouesses économiques irlandaises succédant à ladite période.

 Pour expliquer le phénomène du Tigre celtique, les raisons suivantes ont été avancées :

Beaucoup d’économistes attribuent la croissance irlandaise au faible taux d’impôt sur les sociétés (entre 10 et 12,5 % à la fin des années 1990) et aux subventions, appelées « paiements de transfert », reçues des pays de l’UE plus développés tels que la France et l’Allemagne et qui représentèrent jusqu’à 7 % du PNB. Ces aides ont financé des investissements dans le système éducatif (par exemple l’inscription universitaire était gratuite) et les infrastructures physiques. Le tout a amélioré la capacité de production de l’économie irlandaise et l’a rendue plus attrayante pour des entreprises de haute technologie. Une hypothèse plus critique postule que la croissance irlandaise est due au fait que l’économie de ce pays a été si longtemps à la traîne du reste de l’Europe de l’Ouest qu’elle est devenue l’une des rares sources occidentales où les entreprises pouvaient s’approvisionner largement en main-d’œuvre peu coûteuse. Parallèlement, l’appartenance de l’Irlande à l’Union européenne depuis 1973 lui a facilité l’accès à l’énorme marché européen, en plus des subventions reçues, alors qu’auparavant le commerce irlandais était tourné essentiellement vers le marché du Royaume-Uni.

 220px-Bastions%2C_Battlements%2CTerraces_and_Terrains dans TIGRELa dotation de subventions et l’investissement en capital par des organismes tels que IDA Ireland ont attiré avec succès en Irlande une grande variété de compagnies de haut profil (comme Dell, Intel, Microsoft et Gateway) durant les années 1990, favorisant une économie extravertie (économie avec un fort taux d’ouverture). Ces sociétés furent attirées en Irlande grâce à l’appartenance de ce pays à l’Union européenne, aux salaires relativement bas, aux subventions gouvernementales et aux faibles taxes. De plus, l’Irlande avait une force de travail jeune, anglophone et bien éduquée. Ceci permit aux employés irlandais de communiquer facilement et efficacement avec les Américains, un facteur majeur dans le choix de l’Irlande pour les quartiers généraux européens de ces sociétés, contrairement aux autres pays de l’UE où les salaires sont également bas comme le Portugal ou l’Espagne. Un autre facteur majeur rendant les employés irlandais plus attractifs du point de vue des multinationales était l’augmentation massive de la productivité en Irlande entre 1994 et 2003 – avec une croissance d’environ 4 % par an. Alors que les salaires augmentaient dans la dernière partie des années 1990, le coût global d’un employé irlandais restait bas grâce aux très faibles taxes (tax wedge) [moins de 5 %]. À titre d’exemple, celles-ci sont au-dessus de 40 % en Suède et de 30 % en Allemagne.

 Un décalage horaire favorable a permis aux employés irlandais de travailler aux heures exactes durant lesquelles les travailleurs américains dormaient. Ceci fut particulièrement attractif pour les compagnies ay250px-Spikehenryant d’importants services juridiques et financiers ; un avocat irlandais pouvait ainsi travailler sur une affaire pendant que son équivalent américain se reposait. Peu d’interventions gouvernementales dans les affaires économiques par rapport aux autres membres de l’Union européenne et particulièrement aux pays d’Europe de l’Est ont assuré aux entreprises américaines un environnement stable. La stabilité croissante en Irlande du Nord obtenue grâce aux accords de Belfast a accru l’image de stabilité de l’Irlande du point de vue économique. La construction du International Financial Services Centre à Dublin a conduit à la création de 14 000 emplois à forte valeur ajoutée dans les secteurs de la gestion légale et financière.

 Charlie McCreevy, ministre des Finances entre 1997 et 2004, poursuivit la politique de faibles taxes et réduisit nettement la dette publique durant le « boom économique ». Il a été élu meilleur ministre des finances irlandais de tous les temps en 2004 par le Finance Magazine . En 2004, Charlie McCreevy laissa son poste de ministre des Finances irlandais pour travailler à la Commission européenne.

 

Lire le dossier complet ici…. http://fr.wikipedia.org/wiki/Tigre_celtique

Publié dans TIGRE | Pas de Commentaire »

Tigre Tamoul

Posté par othoharmonie le 4 février 2012

Fichier:TAMILEELAM Emblème.jpgLe mouvement des Tigres de libération de l’Îlam Tamoul (tamoul : தமிழீழ விடுதலைப் புலிகள், anglais : Liberation Tigers of Tamil Eelam, abrégé par LTTE), souvent appelé simplement Tigres tamouls, est une organisation indépendantiste tamoule du Sri Lanka fondée en 1976 et dont le but affiché est de défendre les Tamouls du Sri Lanka. Son idéologue en chef a été Anton Balasingham de 1979 jusqu’au décès de ce dernier, le 14 décembre 2006. Le mouvement demande l’autodétermination et la création d’un État, l’Îlam tamoul, dans le nord-est de l’île. Une large majorité des Tamouls considèrent cette organisation comme des libérateurs.

 L’organisation est placée sur la liste officielle des organisations terroristes des États-Unis d’Amérique, de l’Union européenne, du Royaume-Uni, de l’Inde.

 Le 17 mai 2009, après avoir été encerclés par l’armée sri-lankaise dans le nord-est du pays, les séparatistes tamouls annoncent qu’ils reconnaissent que la guerre civile du Sri Lanka est arrivée à son terme et disent avoir décidé de cesser le combat après vingt sept ans d’un conflit qui a fait entre 70 000 et 100 000 morts.

 Histoire

Tigre Tamoul dans TIGRE 320px-LTTE_car_with_soldiers_in_Killinochi_april_2004Après plusieurs tentatives pour faire reconnaitre les droits de la minorité tamoule par le gouvernement cinghalais, ils prirent les armes en 1983, au début de la militarisation du conflit. Dès le début des années 1980, ses militants gardent sur eux des capsules de cyanure afin de se suicider en cas de capture, ce qui aurait facilité le passage, en 1987, à l’attentat-suicide, systématisé par l’organisation qui est la seule à entraîner de façon durable et permanente des militants exclusivement à cette fin. Malgré les différences d’estimation au sujet du nombre d’attaques suicides (entre 168 et 239 commises entre 1987 et 2006), les spécialistes s’accordent à dire que le LTTE est le groupe ayant utilisé le plus fréquemment cette arme dans le monde. Une unité spéciale, les « Tigres Noirs », qui recrute les meilleurs soldat-e-s du groupe (1/3 des attentats-suicides organisés par le LTTE seraient effectués par des femmes), est chargée des attentats-suicides. Les membres de cette unité ne sont pas volontaires: ils sont sélectionnés : seule l’intégration au LTTE peut être dite volontaire, pas le passage à cette unité d’élite.

Lire le dossier complet ici….. http://fr.wikipedia.org/wiki/Tigres_de_lib%C3%A9ration_de_l%27Eelam_tamoul

 

Publié dans TIGRE | Pas de Commentaire »

Tigre totem

Posté par othoharmonie le 4 février 2012

Tigre totem dans TIGRELe tigre, c’est la puissance, l’indépendance, l’impulsivité, la méfiance, le changement, la fierté et l’indépendance.

 Le tigre est le symbole de l’obscurité et de la nouvelle lune.

Quand le totem du tigre entre dans nos vies, il faut s’attendre à de nouvelles aventures. Il va réveiller de nouvelles passions et de nouveaux pouvoirs.

Les personnes qui ont l’animal totem tigre font de leur mieux pour travailler la nuit. Elles sont très sensuelles, passionnées, et des parents dévoués.

 Vos meilleurs travaux seront effectués la nuit.

 Les tigres sont associés à l’eau et ont toutes les propriétés de l’élément de l’eau : guérison, énergie féminine etc.

 Tous les êtres incarnés ont tendance à vouloir se rapprocher physiquement de cet animal, bien souvent ils l’adoptent comme animal de compagnie, dans la mesure du possible. Il est évident que si votre animal totem est l’éléphant, vous allez avoir de grosses difficultés à en adopter un à la maison. Dans ce cas de figure, les humains se mettent alors à collectionner son effigie. Il n’est pas rare de rencontrer des personnes qui ont de très grandes collections de statuettes, hiboux, éléphant, cochons, dauphins….. , des posters ou bien d’autres choses sujettes à collection.

Si la personne ne se voue pas à amasser l’effigie de son animal préféré, elle le porte en haute estime dans son co490-Annee%20du%20tigre_mini dans TIGREeur, sans savoir que cet amour n’est pas le fruit du hasard.

Dans les moments difficiles de votre vie, faites appel à lui, il vous aidera à vous sortir da la mauvaise passe ; n’oubliez pas de le remercier. L’intrépidité du tigre, son intelligence, sa  force et j’en passe, tous ces attributs sont à définir.

 

Publié dans TIGRE | Pas de Commentaire »

Tigre de Tippu

Posté par othoharmonie le 4 février 2012

 

Tigre de Tippu dans TIGRE 260px-Tipu%27s_Tiger_detail_of_head_2006AH4167Le tigre de Tippu ou tigre de Tipu (parfois orthographié tippoo ou tipoo) est un orgue représentant un tigre tuant un soldat Britannique : elle symbolise l’espoir de victoire de Tipu sur ses ennemis britannique. Créé pour le sultan Tipu de Mysore en 1790, il est conservé au Victoria and Albert Museum, Londres. Le motif du tigre est souvent vu dans les objets faits pour Tipu, comme son trône. La religion de Tipu était Islam, mais le tigre est probablement créé par un artiste dans la tradition des sculptures religieuses Hindu, ajouté par un mécanisme d’orgue probablement créé par des artisans français.

 Le poète Auguste Barbier a « describé » le tigre dans son poème Le Joujou du Sultan publiée en 1837.

 II est au cœur de Londres, en l’un de ses musées,
Un objet qui souvent occupe mes pensées :
C’est un tigre de bois, dans ses ongles serrant
Le rouge mannequin d’un Anglais expirant.
L’animal a le cou baissé, la gueule ouverte,
Et des saignantes chairs de l’homme à face verte
Il paraît assouvir son appétit glouton.
Puis, pour vous compléter l’horrible illusion.300px-Tipu%27s_Tiger_with_keyboard_on_display_2006AH4168 dans TIGRE
Un tourniquet placé sur le flanc de la bête,
Comme celui d’un orgue à la main qui s’y prête.
Tantôt fait retentir le joyeux grondement
De l’animal, tantôt le plaintif râlement
Du malheureux tombé sous sa griffe cruelle ;
Et le gardien, qui meut la rauque manivelle.
Dit : « Voilà le réveil du sultan de Meissour,
« Le fier Tippou-Saheb ! Aussitôt que le jour
« Illuminait les cieux de sa lueur divine,
« Un de ses serviteurs agitait la machine,
« Et le maître éveillé repaissait ses deux yeux
« De l’infernal jouet, et le bruit odieux
« Rallumait sa fureur et remontait sa haine
« Contre les conquérants de la terre indienne. »

 

Lire la suite ici…..  http://fr.wikipedia.org/wiki/Tigre_de_Tippu

Publié dans TIGRE | Pas de Commentaire »

Tigre blanc de l’Ouest

Posté par othoharmonie le 4 février 2012

 

 

Tigre blanc de l'Ouest dans TIGRE 300px-Wadang-baihuLe tigre blanc de l’ouest (chinois : 西方白虎, pinyin : xī fāng bái hǔ) est l’un des quatre animaux totem des orients et du zodiaque chinois. Il est associé à l’Ouest et au métal. Le nom de ce tigre est généralement traduit en japonais par « Byakko » (白虎)

 

Maisons lunaires

 

Publié dans TIGRE | Pas de Commentaire »

Biographie du Tigre

Posté par othoharmonie le 4 février 2012

  1. Biographie du Tigre dans TIGRE 7ytq6v5qRéférence UICN : espèce Panthera tigris (Mazak, 1968)  Associated Press, « World tiger population shrinking fast, WWF warns  » sur http://catkingdom.tribe.net/ . Consulté le 16 mars 2010
  2. Reuters, « Il reste moins de 3.500 tigres sauvages en Asie, selon une étude  » sur http://fr.news.yahoo.com/ . Consulté le 16 septembre 2010
  3.  Peter Jackson et Adrienne Farrell Jackson (trad. Danièle Devitre), Les félins : toutes les espèces du monde, Delachaux et Niestlé, coll. « La bibliothèque du naturaliste », octobre 1996, 272 p. (ISBN 2-603-01019-0)  , p.105
  4.  Rémy Marion (dir.), Cécile Callou, Julie Delfour, Andy Jennings, Catherine Marion et Géraldine Véron, Larousse des félins, Paris, Larousse, septembre 2005, 224 p. (ISBN 2-03-560453-2 et 978-2035604538), p.66
  5.  Vratislav Mazak, « Panthera tigris », dans Mammalian species, no 152, 8 mai 1981, p. 1-8 [texte intégral  (page consultée le 13 avril 2009)] 
  6. Cat Specialist group, « Tiger Panthera tigris (Linnaeus, 1758) : Description and Behavior Part Two  » sur http://www.catsg.org , 1996. Consulté le 1er mars 2009
  7. no 1, 11 décembre 1968, p. 198-200 [texte intégral (page consultée le 19 août 2009)] 
  8. Maxine Annabell, « Albino Tigers  » sur http://www.lairweb.org.nz/tiger/ , Tiger Territory. Consulté le 19 août 2009
  9.  Maxine Annabell, « Golden Tabbies » sur http://www.lairweb.org.nz/tiger/ , Tiger Territory. Consulté le 19 août 2009
  10. Kailash Sankhala (trad. Florent Jouty), Le tigre : ses mœurs – son histoire – son avenir, MLP Editions, 1998,  p. p.72
  11.  D’autres tigres plus ou moins célèbres  sur http://www.le-tigre.net/ , Le Tigre, lundi 17 septembre 2007. Mis en ligne le mercredi 14 février 2007, consulté le 6 août 2009
  12. 7xuo4rrs dans TIGREApparitions incongrues de tigres  sur http://www.le-tigre.net/ , Le Tigre, 13 octobre 2007. Mis en ligne le 15 février 2007, consulté le 6 août 2009
  13.  Franny Syufy, « Roy Horn and the White Tiger [archive] » sur http://cats.about.com/, About.com. Consulté
  14. Pascal Picq et François Savigny, Les tigres, Évreux, Odile Jacob, octobre 2004,  p.
  15.  John Seidensticker, Peter Jackson, Sarah Christie, Riding the tiger: tiger conservation in human-dominated landscapes, Cambridge University Press, 1999,  p. [lire en ligne

 

Publié dans TIGRE | Pas de Commentaire »

M. Renard

Posté par othoharmonie le 4 février 2012

 Lycalopex sechuraeRenard est un terme ambigu qui désigne le plus souvent en français certains canidés du genre Vulpes, proches du loup et du chien. Mais, par similitude physique, le terme est aussi employé pour désigner des canidés appartenant à d’autres genres, comme Cerdocyon, Otocyon, Lycalopex et Urocyon. L’appellation renard n’est donc pas un nom normalisé.

 Jusqu’à la fin du XIXe siècle, et encore dans de nombreux dialectes français, cet animal est appelé un goupi. Le terme actuel de « Renard », pour désigner l’animal, n’est autre qu’un prénom donné à un « goupil » dans le Roman de Renart. Au centre de ce recueil d’histoires imaginaires, le goupil Renart est très rusé et les tours qu’il joue aux autres animaux et aux humains ont rendu le personnage très populaire (on disait : « malin comme Renart »). De ce fait, son prénom s’est progressivement substitué au terme goupil comme substantif.

 Renard a été graphié renart jusqu’au milieu du XVIe siècle. Le nom propre est un anthroponyme d’origine germanique : Raginhard, composé des éléments ragin « conseil » cf. Renaud, et hard « dur » cf. suffixe français -ard. Il a pour équivalent le prénom allemand Reinhard.

 Le mot goupil procède de manière régulière du bas latin *wulpiculus, lui-même dérivé du latin populaire vulpecula (petit renard), diminutif de vulpes (renard) en latin classique, avec influence germanique sur l’initiale d’où le [w], puis passage à [gw] et [g]. Le terme latin provient probablement du grec λώπηξ (alốpêx), si l’on supM. Renard dans RENARD 320px-Otocyon_megalotis_%28Namibia%29pose la présence d’un ϝ initial (ϝαλώπηξ) 

  • Le renard est un « canidé ».
  • Le petit du renard est le « renardeau ».
  • La femelle du renard est la « renarde ».
  • Le renard « glapit ».
  • Le renard pratique le « mulotage » pour chasser.
  • Les excréments du renard sont des « laissées ».

 

Publié dans RENARD | Pas de Commentaire »

Renard et mulotage

Posté par othoharmonie le 4 février 2012

Renard et mulotage dans RENARD 350px-MulotageLe mulotage est une technique de chasse utilisée par les renards.

 Elle consiste à sauter à pieds joints et à retomber pattes en avant sur sa proie (généralement un rongeur).

 La période des moissons ouvre au renard des perspectives alléchantes. Lorsque les champs viennent d’être fauchés, leurs habitants deviennent bien plus faciles à repérer. C’est à l’oreille, qu’il a particulièrement fine, que le carnivore localise sa victime. Puis, d’un coup, il s’élance en l’air. Un bond prodigieux qui le fait retomber exactement sur sa proie qu’il immobilise avec ses pattes de devant. Le mulot tombe sur le sol et le renard peut s’emparer de sa proie.

 

 

Publié dans RENARD | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello