Mémoires d’un âne

Posté par othoharmonie le 19 décembre 2011

 

Mémoires d'un âne dans ANE 51YTB8NFSVL._SL500_AA300_Mémoires d’un âne est une œuvre littéraire de la comtesse de Ségur, publiée en 1860, contant les mémoires de Cadichon, « âne savant » à qui il arrive de nombreuses aventures, dans un style autobiographique.

 

Résumé

Un âne nommé Cadichon a écrit ses mémoires pour montrer que les ânes ne sont pas si bêtes qu’on le pense. Au début, il a pour maîtresse une fermière qui le maltraite. Il décide donc de s’échapper et vit un moment dans le bois. Il aura pourtant d’autres maîtres. Certains le traiteront bien et il le leur rendra en étant docile et serviable. Il sauvera par exemple la petite Pauline d’un incendie. Par contre, si on ne le traite pas bien, l’âne ne se laisse pas faire et il riposte. Il est finalement recueilli par Jacques et ses cousins qui séjournent dans le château de leur grand-mère. Il y est heureux, mais son côté rancunier et moqueur l’éloignent de ses maîtres. Il blesse le petit Auguste car il le tient pour responsable de la mort de son ami le chien Médor. Cependant il se rend compte qu’il doit changer et mieux se comporter. Il décide donc de se racheter auprès du petit garçon qu’il sauve à deux reprises, alors qu’il est poursuivi par des chiens puis quand il est sur le point de se noyer. Dès lors Cadichon devient véritablement bon.

 

Thèmes

 dans ANELa Comtesse de Ségur fait d’un âne le héros de son livre. Celle-ci aimait beaucoup ces animaux et elle parle souvent dans sa correspondance des ânes qu’elle avait au château de Nouettes où elle vivait. Ainsi, en mettant en avant Cadichon, elle fait comprendre à ses lecteurs qu’il faut bien traiter les animaux et être bon avec eux. Cette idée était déjà développée dans Les malheurs de Sophie, beaucoup des bêtises de la petite fille consistaient en effet à maltraiter un écureuil, une tortue ou un âne. Encore une fois, l’auteur nous montre que tout le monde peut changer avec de la bonne volonté. L’âne a en effet corrigé son mauvais caractère. Dans la dédicace à Henri de Ségur, Cadichon explique « vous verrez aussi combien j’ai été méchant dans ma jeunesse, combien j’en ai été puni et malheureux, et comme le repentir m’a changé et m’a rendu l’amitié de mes camarades et de mes maîtres. »

Cette œuvre a influencé le dessinateur de bande dessinée Fred, dans le personnage de l’âne de la série Philémon.

                                                                                comtesse-de-segur--les-memoires-d-un-ane

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello