L’âne sauvage africain

Posté par othoharmonie le 10 décembre 2011

L'âne sauvage africain dans ANE pt33719Ces ânes sont essentiellement localisés dans les zones arides de la Corne de l’Afrique. On distingue en général deux sous-espèces : le nubien et le somalien. 


   
- L’âne de Nubie (Equus asinus nubicus) 

Il mesure en moyenne 1,25 m au garrot. Il a une robe grise, virant légèrement au roux en été et porte une bande cruciale (ou croix dite de St André) foncée sur l’épaule ; le museau, le ventre et la face interne des membres sont blancs. Son poids varie de 200 à 240 kg. Cet âne serait à l’origine de nos ânes domestiques.
Cette race chassée pour la nourriture mais aussi à des fins thérapeutiques est aujourd’hui en voie de disparition : il ne resterait plus que 1 500 à 3 000 têtes en Ethiopie et au Soudan, pays où la guerre et le braconnage causent de graves dégâts à la faune indigène. 


   
- L’âne de Somalie (Equus asinus somaliensis) 

Sa robe est grise, mais tire vers le gris-souris. Il mesure de 1,15 à 1,30 m au garrot et présente des zébrures foncées et abondantes aux jambes. Il se remarque aussi à sa crinière noire et par l’absence de raie dorsale et de bande cruciale.
Il est chassé pour la viande et certains sous-produits sont inscrits à la pharmacopée.
Il ne restait en 1992 qu’une centaine d’animaux dans la nature et environ 70 ânes en Somalie en captivité. Cet effectif étant trop restreint pour envisager la survie de l’espèce, ces ânes sont malheureusement voués à disparaître.

barre de séparation

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello