Lion d’Egypte

Posté par othoharmonie le 4 décembre 2011

Le lion est déifié sous l’Égypte ancienne sous la forme de Sekhmet, une déesse lionne destructrice, envoyée par contre les Égyptiens qui complotaient contre lui. Des divinités mineures, comme le génie Nebneryou qui accueille les défunts au royaume des morts ou Mihos, le fils de Bastet à tête de lion ont existé, comme de nombreuses divinités hybrides possédant une partie du corps du lion : Pachet, Aker, Dédoun ou Tefnout par exemple. Léontopolis est également une cité dédiée au lion où ceux-ci circulent librement dans les temples. 

 

C’est également en Égypte qu’est créé le sphinx, lion à tête d’homme, dont le représentant le plus connu est le Sphinx de Gizeh. Si sa relation avec les lions androcéphales de Mésopotamie est mal identifiée, le sphinx égyptien est d’abord une représentation du pharaon qu’il garde et protège ; cette fonction s’amenuisa cependant au cours des siècles, et il devint une simple figure décorative. Repris par les Grecs puis par les Romains, la figure du sphinx évolua et devint même féminin. 

 

La tradition consistant à sculpter les bouches de fontaines en forme de lion vient également de l’Égypte antique : selon Plutarque et Horapollon, le Nil entrait en crue lorsque le soleil entrait dans la constellation du lion, il était donc de bon augure d’en décorer les fontaines.

Rembrandt-A-Lion-Lying-Down-207063.jpg

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello