Le Rossignol nous dit

Posté par othoharmonie le 30 novembre 2011

 

Luscinia megarhynchos « Moi, antique chanteur du soir, J’apporte aux nobles la joie dans leur demeure. » 

Énigme saxonne, Livre d’Exeter 

 

« Étymologiquement, c’est la lusciniola latine, devenue en vieux français la Loussignole. Mais on ne sait s’il fait rattacher ce nom à celui de Lucine (Junon), déesse des accouchements, ou à l’adjectif luscinius qui désigne un myope… » J.–P. Clairet. 

 

Chez nous le rossignol était l’inspirateur des druides et… 

Chez les Grecs, il était celui d’Apollon dans son rôle de musicien C’est un aédon, un aéde, c’est à dire un “chantre”. Et, s’il chante si mélancoliquement la nuit (allemand Nachtigall, anglais nightingale, italien usignolo), c’est parce qu’il est la métamorphose de Procné, la première femme de Térée à laquelle celui-ci avait coupé la langue pour qu’elle se taise sur son faux veuvage et sa bigamie familiale… 

 

Dicton : “Plus le rossignol chante en Mai, plus belle sera la récolte !” (Vosges). 

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello