• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 17 novembre 2011

L’Ours noir

Posté par othoharmonie le 17 novembre 2011

    Ursus americanusL’ours noir (Ursus americanus) ou Baribal est l’ours le plus commun en Amérique du Nord. Il se rencontre dans une aire géographique qui s’étend du nord du Canada et de l’Alaska au nord du Mexique, et des côtes atlantiques aux côtes pacifiques de l’Amérique du Nord. Il est présent dans un bon nombre d’États américains et dans toutes les provinces canadiennes. Il préfère les forêts et les montagnes où il trouve sa nourriture et peut se cacher. La population d’ours noirs était sans doute de deux millions d’individus autrefois. Aujourd’hui, l’espèce est protégée et on estime qu’il existe entre 500 000 et 750 000 ours noirs sur ce continent.

Plus petit que l’Ours brun et l’Ours blanc, cet animal présente une couleur de fourrure plus ou moins foncée selon les régions allant du noir au blanc (la fourrure blanche est provoquée par un caractère récessif), en passant par le rougeâtre et le gris argenté. On le nomme donc à tort « ours noir ». 16 sous-espèces, dont certaines menacées, sont reconnues. L’Ours noir n’hiberne pas au sens strict, mais passe l’hiver dans un état de somnolence en vivant sur ses réserves de graisses accumulées pendant l’automne. Il est omnivore, même si son régime alimentaire est dominé par les végétaux. Contrairement aux idées reçues, l’Ours noir est un bon nageur et il grimpe facilement aux arbres pour échapper à un danger. Longtemps chassé pour sa fourrure, il subit aujourd’hui la réduction de son milieu naturel.  Black bear large.jpg

Les ours noirs sont capables de se tenir debout et de marcher sur leurs pattes arrières : celles-ci sont légèrement plus longues (13 à 18 cm) que les pattes avant. Chaque patte est dotée de cinq doigts avec des griffes non rétractiles utilisées pour déchirer, creuser, gratter le sol et grimper aux arbres. Un coup d’une patte avant suffit à tuer un cerf adulte. 

 L’Ours noir possède de petits yeux généralement de couleur noir, des oreilles arrondies, un long museau pointu de couleur brune, des naseaux allongés et une queue relativement courte (8-14 cm). Ses yeux sont marrons. Sa vision n’est pas particulièrement bonne mais les expériences montrent qu’elle lui permet de distinguer les couleurs. En revanche, son ouïe et son odorat sont très développés ; sa langue agile et ses lèvres mobiles lui permettent de manger de petites baies et des fourmis. Enfin, son profil facial droit et son museau pointu le différencient du Grizzli qui vit aussi en Amérique du Nord. L’Ours noir est en outre plus petit et ne possède pas de bosse entre les épaules. 

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

L’ Ours Blanc

Posté par othoharmonie le 17 novembre 2011

 

L' Ours Blanc dans OURS 350px-Eisb%C3%A4r_1996-07-23L’ours blanc (Ursus maritimus) ou ours polaire (de l’anglais polar bear) est un grand mammifère carnivore originaire des régions arctiques. C’est, avec l’ours kodiak, le plus grand des carnivores terrestres et il figure au sommet de sa pyramide alimentaire. 

 

Parfaitement adapté à son habitat, l’ours blanc possède une épaisse couche de graisse ainsi qu’une fourrure qui l’isolent du froid. La couleur blanche de son pelage lui assure un camouflage idéal sur la banquise et sa peau noire lui permet de mieux conserver sa chaleur corporelle. Pourvu d’une courte queue et de petites oreilles, il possède une tête relativement petite et fuselée ainsi qu’un corps allongé, caractéristiques de son adaptation à la natation. 

 

L’ours blanc est un mammifère marin semi-aquatique, dont la survie dépend essentiellement de la banquise et de la productivité marine. Il chasse aussi bien sur terre que dans l’eau. 

 

Cette espèce vit uniquement sur la banquise autour du pôle Nord, au bord de l’océan Arctique. En raison du réchauffement climatique et du bouleversement de cet habitat, les populations d’ours blanc sont globalement en déclin et l’espèce est considérée comme en danger. On estime que la population d’ours blancs du monde compterait entre 20 000 et 25 000 individus. 

Animal charismatique, l’ours blanc a un fort impact culturel sur les peuples inuit, qui dépendent toujours de sa chasse pour survivre. Il a également marqué la culture populaire via certains de ces représentants comme Knut, ou encore l’art avec la sculpture d’ours blanc réalisée par François Pompon

 

L’ours blanc possède la morphologie d’un ours typique : un corps imposant, une fourrure abondante, une grande tête rectangulaire, de petites oreilles arrondies, une courte queue et des pattes puissantes et épaisses. Ses yeux, son museau, ses lèvres, sa peau et ses coussinets sont noirs. Sa principale particularité est d’être le seul ours à manteau blanc. 

 

Par rapport à l’ours brun, l’ours blanc a un corps plus long, tout comme son cou et son crâne, mais des oreilles plus petites. Le profil de l’ours blanc est également différent, avec un museau plus proéminent. 

 

300px-Polar_Bear_Mother_and_Cubs_detail dans OURSLes ours blancs sont des animaux solitaires. Excellents nageurs grâce à leur couche de graisse, ils peuvent être vus en pleine mer à des centaines de mètres de toute terre. Ils nagent en utilisant leurs pattes avant pour se propulser et leurs pattes arrières comme gouvernail. Le pelage se gonfle d’air pour augmenter la flottaison. Sous l’eau, les yeux restent ouverts mais les narines se ferment, ils peuvent ainsi retenir leur respiration jusqu’à deux minutes. 

 

L’ours blanc est si bien isolé qu’il lui arrive de souffrir de la chaleur. Ainsi, il se prélasse parfois sur la glace pour se refroidir ; sur terre, il peut creuser à la recherche de la couche de permafrost plus froide sous le sol.

 

 

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

Le mythe de l’Ours Arthur

Posté par othoharmonie le 17 novembre 2011

 

Le mythe de l'Ours Arthur  dans OURS 150px-Polarbrown-1Etymologiquement, le nom gallois Arthur est dérivé du nom de l’ours (arto-s)  par un britannique ancien (artoris) dans lequel seul le suffixe est d’origine latine. Arthur est le « roi » par excellence et son pouvoir temporel s’oppose symboliquement à l’autorité spirituelle (représentée par le sanglier) dans l’épisode légendaire de la chasse. 

 

L’idéal chevaleresque de la quête du Graal, largement repris et exploité par les littératures médiévales, insulaires ou continentales, correspond en effet à une prédominance de la classe guerrière. 

 

Par voie de conséquence, le roi Arthur de l’histoire, transposé dans la légende de mystérieusement endormi dans l’Ile d’Avalon (localisation de l’Autre-Monde), catalyse toutes les aspirations politiques des petites nations celtiques du Moyen-Age : les Gallois et les Bretons attendent qu’ils viennent les délivrer de la domination étrangère, ce qu’il ne manquera pas de faire avant la fin des temps.

gifs étoiles

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello