Ours et Tradition

Posté par othoharmonie le 12 novembre 2011

 

Ours et Tradition dans OURSL’ours resta un animal royal jusqu’au XIIe siècle environ, mais quelques traces de cet ancien statut subsistèrent plus longtemps, ainsi, une tradition féodale se maintint jusqu’à la fin du Moyen Âge et le début de l’époque contemporaine dans quelques vallées alpines : il s’agissait pour les villageois d’offrir plusieurs pattes d’ours en redevance à leur seigneur. Les rois faisaient parfois capturer des ours et les gardaient ou les envoyaient dans des ménageries princières, ainsi, Håkon IV de Norvège offrit deux ours blancs, l’un à la reine Isabelle d’Angleterre, l’autre au roi Henri III. Jean de Berry est également réputé pour avoir gardé plusieurs ours dans sa ménagerie ; il vouait un grand respect à cet animal, au point qu’il fut sculpté sur son monument funéraire. 

 

Vaincre un ours fut longtemps considéré comme un exploit héroïque, et Baudouin Ier de Flandre, dit « bras-de-fer », est réputé avoir tué une bête qui ravageait Bruges, tandis que Godefroi de Bouillon, héros des croisades, passe pour avoir sauvé un pèlerin attaqué par un ours en affrontant l’animal au corps à corps, bien que selon Michel Pastoureau ce combat n’ait jamais eu lieu, la légende associée ne servait donc qu’à renforcer son prestige. 

 

Depuis le XIIe siècle et durant des siècles, en Europe, les montreurs d’ours furent très présents, parcourant les villes et les villages avec des ours dressés à réaliser des tours comme jongler ou faire du vélo. Il semble que ces spectacles aient bénéficié d’une certaine tolérance de la part des autorités chrétiennes, qui par ailleurs s’opposaient à toute mise en scène d’animaux, afin de lutter contre les derniers cultes liés à l’ours et de présenter cet animal sous l’aspect d’une bête domptée et ridicule. De même, après les grands massacres d’ours à l’époque de Charlemagne, la chasse à l’ours fut peu à peu dévalorisée de son statut de chasse royale au profit de la chasse au cerf, plus facile à contrôler et plus « civilisée »

 

Articles détaillés : Chasse à l’ours et Montreur d’ours

 

À la fin du Moyen Âge, il n’était plus rare de voir des montreurs d’ours et des ours « bêtés », c’est-à-dire enchaînés et muselés, puis forcés à combattre plusieurs chiens. 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ours_dans_la_culture

 

Church, Frederick Stuart - The Rites of Spring.jpg

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello