Ours et les contes

Posté par othoharmonie le 12 novembre 2011

 

La réputation de l’ours amateur de jeunes femmes se retrouve de tout temps dans de multiples contes populaires, étonnants par leurs points communs, notamment la métamorphose et l’anthropomorphisme de l’ours : celui-ci devient capable de parler, et parfois, d’adopter un mode de vie humain. 

 

Ours et les contes  dans OURS 220px-Teddybear_cartoonLe plus célèbre conte lié à l’ours est celui de Jean de l’Ours (article détaillé), dont il existe de nombreuses versions sur trois continents. Être hybride né d’une femme et d’un ours, mi-humain et mi-animal, Jean de l’Ours est doté d’une force surhumaine qui lui permet de surmonter diverses épreuves, et, mal accepté, finit par retourner mourir dans la caverne qui l’a vu naître. La « folklorisation » progressive de ses différentes versions a tendu à atténuer la nature fondamentalement duale et ambiguë du personnage, écartelé entre sa nature animale, sauvage, païenne voire satanique, et son humanité aspirant au spirituel et à la religion, pour en faire un gentil « nounours » et un héros positif. Dans des versions anciennes, Jean de l’Ours terrifie les gens par sa laideur et fait le mal sans le vouloir avec sa force démesurée. 

 

Contes de Grimm / Boucle d’or et les Trois Ours est un conte de Grimm évoquant la rencontre entre trois ours anthropomorphes et une petite fille, Boucle d’or. Un jour, en attendant que leur pudding refroidisse, les ours partent se promener. Boucle d’or découvre la maison vide, y entre par curiosité et se mêle aux affaires de la famille avant de s’assoupir dans le lit de l’ourson. De retour chez eux, les trois ours la réveillent et, selon les versions, la tuent ou l’effraient avant de la mettre en fuite. Un autre conte de Grimm, Blanche-Neige et Rose-Rouge, met en scène deux filles qui rencontrent un ours effrayant capable de parler et l’invitent ponctuellement dans leur logis. Il s’agit d’un prince maudit par un nain qui l’a condamné à errer dans les bois sous forme d’ours jusqu’à être libéré de son sort.

 

Autres / Deux contes norvégiens mentionnent un ours dans un rôle important. Dans l’Ours-roi Valemon, Valemon, jeune roi du pays de l’été, est changé en ours blanc par la princesse du pays de nulle part, qu’il a refusé d’épouser. Dans L’Ours brun de Norvège, un prince est changé en ours par une sorcière. Quelques versions de La Belle et la Bête donnent à cette dernière l’apparence d’un ours. Cette particularité a pu inspirer la comtesse de Ségur, qui met en scène un jeune homme couvert de poils et nommé « Ourson » dans l’un de ses contes de fées.

220px-Haribo_gb dans OURS

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello