• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 12 novembre 2011

Ours et les contes

Posté par othoharmonie le 12 novembre 2011

 

La réputation de l’ours amateur de jeunes femmes se retrouve de tout temps dans de multiples contes populaires, étonnants par leurs points communs, notamment la métamorphose et l’anthropomorphisme de l’ours : celui-ci devient capable de parler, et parfois, d’adopter un mode de vie humain. 

 

Ours et les contes  dans OURS 220px-Teddybear_cartoonLe plus célèbre conte lié à l’ours est celui de Jean de l’Ours (article détaillé), dont il existe de nombreuses versions sur trois continents. Être hybride né d’une femme et d’un ours, mi-humain et mi-animal, Jean de l’Ours est doté d’une force surhumaine qui lui permet de surmonter diverses épreuves, et, mal accepté, finit par retourner mourir dans la caverne qui l’a vu naître. La « folklorisation » progressive de ses différentes versions a tendu à atténuer la nature fondamentalement duale et ambiguë du personnage, écartelé entre sa nature animale, sauvage, païenne voire satanique, et son humanité aspirant au spirituel et à la religion, pour en faire un gentil « nounours » et un héros positif. Dans des versions anciennes, Jean de l’Ours terrifie les gens par sa laideur et fait le mal sans le vouloir avec sa force démesurée. 

 

Contes de Grimm / Boucle d’or et les Trois Ours est un conte de Grimm évoquant la rencontre entre trois ours anthropomorphes et une petite fille, Boucle d’or. Un jour, en attendant que leur pudding refroidisse, les ours partent se promener. Boucle d’or découvre la maison vide, y entre par curiosité et se mêle aux affaires de la famille avant de s’assoupir dans le lit de l’ourson. De retour chez eux, les trois ours la réveillent et, selon les versions, la tuent ou l’effraient avant de la mettre en fuite. Un autre conte de Grimm, Blanche-Neige et Rose-Rouge, met en scène deux filles qui rencontrent un ours effrayant capable de parler et l’invitent ponctuellement dans leur logis. Il s’agit d’un prince maudit par un nain qui l’a condamné à errer dans les bois sous forme d’ours jusqu’à être libéré de son sort.

 

Autres / Deux contes norvégiens mentionnent un ours dans un rôle important. Dans l’Ours-roi Valemon, Valemon, jeune roi du pays de l’été, est changé en ours blanc par la princesse du pays de nulle part, qu’il a refusé d’épouser. Dans L’Ours brun de Norvège, un prince est changé en ours par une sorcière. Quelques versions de La Belle et la Bête donnent à cette dernière l’apparence d’un ours. Cette particularité a pu inspirer la comtesse de Ségur, qui met en scène un jeune homme couvert de poils et nommé « Ourson » dans l’un de ses contes de fées.

220px-Haribo_gb dans OURS

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

Ours et Tradition

Posté par othoharmonie le 12 novembre 2011

 

Ours et Tradition dans OURSL’ours resta un animal royal jusqu’au XIIe siècle environ, mais quelques traces de cet ancien statut subsistèrent plus longtemps, ainsi, une tradition féodale se maintint jusqu’à la fin du Moyen Âge et le début de l’époque contemporaine dans quelques vallées alpines : il s’agissait pour les villageois d’offrir plusieurs pattes d’ours en redevance à leur seigneur. Les rois faisaient parfois capturer des ours et les gardaient ou les envoyaient dans des ménageries princières, ainsi, Håkon IV de Norvège offrit deux ours blancs, l’un à la reine Isabelle d’Angleterre, l’autre au roi Henri III. Jean de Berry est également réputé pour avoir gardé plusieurs ours dans sa ménagerie ; il vouait un grand respect à cet animal, au point qu’il fut sculpté sur son monument funéraire. 

 

Vaincre un ours fut longtemps considéré comme un exploit héroïque, et Baudouin Ier de Flandre, dit « bras-de-fer », est réputé avoir tué une bête qui ravageait Bruges, tandis que Godefroi de Bouillon, héros des croisades, passe pour avoir sauvé un pèlerin attaqué par un ours en affrontant l’animal au corps à corps, bien que selon Michel Pastoureau ce combat n’ait jamais eu lieu, la légende associée ne servait donc qu’à renforcer son prestige. 

 

Depuis le XIIe siècle et durant des siècles, en Europe, les montreurs d’ours furent très présents, parcourant les villes et les villages avec des ours dressés à réaliser des tours comme jongler ou faire du vélo. Il semble que ces spectacles aient bénéficié d’une certaine tolérance de la part des autorités chrétiennes, qui par ailleurs s’opposaient à toute mise en scène d’animaux, afin de lutter contre les derniers cultes liés à l’ours et de présenter cet animal sous l’aspect d’une bête domptée et ridicule. De même, après les grands massacres d’ours à l’époque de Charlemagne, la chasse à l’ours fut peu à peu dévalorisée de son statut de chasse royale au profit de la chasse au cerf, plus facile à contrôler et plus « civilisée »

 

Articles détaillés : Chasse à l’ours et Montreur d’ours

 

À la fin du Moyen Âge, il n’était plus rare de voir des montreurs d’ours et des ours « bêtés », c’est-à-dire enchaînés et muselés, puis forcés à combattre plusieurs chiens. 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ours_dans_la_culture

 

Church, Frederick Stuart - The Rites of Spring.jpg

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

Constellation : La Petite Ourse

Posté par othoharmonie le 12 novembre 2011

  

 

(Nom latin : Ursa Minor) 

 

Image illustrative de l'article Petite OurseRéplique miniature et inversée de sa « grande sœur », la constellation de la Petite Ourse est l’une des plus connues. La paternité de cette figure semble revenir à Thalès de Milet. Son principal et unique intérêt est de permettre le repérage du pôle Nord céleste. A cette place trônait autrefois un chien, antécédent fâcheux puisque l’Ourse se voit aujourd’hui affublée d’une queue longue et relevée.
 
 

Les principales étoiles :
a : Polaris
b
: Kochab, contraction de Kochab al Seemali, « l’étoile du Nord » en arabe.
g
: Pherkad
d : Yildun 

  

 La Petite Ourse est une constellation assez petite et faiblement lumineuse, qui doit sa célébrité à sa plus brillante étoile, α Ursae Minoris, qui est l’étoile marquant le pôle Nord céleste.

Constellation : La Petite Ourse  dans OURS ours

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

Mythe de la Petite Ourse

Posté par othoharmonie le 12 novembre 2011

 

 

 Mythe de la Petite Ourse dans OURS 220px-Claudius_Ptolemy-_The_WorldLa constellation de la Petite Ourse, bien qu’elle soit d’origine antique (Ptolémée la cataloguait dans son Almageste), n’avait pas à cette époque l’intérêt qu’elle présente maintenant puisqu’elle n’indiquait pas du tout le pôle Nord céleste. Faisant vraisemblablement partie à l’origine d’une constellation disparue depuis longtemps nommée l’Aile du Dragon, on dit qu’elle fut créée par le philosophe grec Thalès au VIe siècle av. J.‑C. 

 

La mythologie grecque s’y est rattachée : la nymphe Callisto fut aimée par Zeus. Quand son épouse jalouse Héra découvrit leur relation, Zeus convertit Callisto et son petit fils, Arcas, en la Grande et la Petite Ourse. Héra, outragée par cette offense à son honneur, demanda justice à l’Océan, et les ourses furent alors condamnées à tourner perpétuellement autour du pôle Nord, jamais autorisées à se reposer sous la mer. 

 

Le mot « arctique » vient du mot grec arktos, « ours ». Un mythe, selon lequel la constellation ne serait pas une ourse mais un chien, a conduit l’étoile Polaire à être parfois nommée cynosure, « queue du chien », terme signifiant également « objet d’intérêt » en anglais.

e1ae90fb dans OURS

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

Constellation : La Grande Ourse

Posté par othoharmonie le 12 novembre 2011

 

 (Nom latin : Ursa Major) 

 

Image illustrative de l'article Grande OurseElle fait partie des constellations les plus célèbres et les plus anciennement connues.  Pour les Égyptiens, c’était le taureau Apis ; pour les Arabes, 3 pleureuses derrière un cercueil ; pour les Indiens d’Amérique du Nord, un grizzli poursuivi par 3 chasseurs dont l’un tient une marmite et pour les Romains, sept bœufs labourant le ciel autour de la Polaire. Ce déplacement lent autour du pôle Nord céleste valut à la constellation le surnom de Helikê,  » la spirale », par les Grecs.   

  

Cette constellation rend hommage à Callisto, jeune femme avec laquelle Zeus eut un fils, Arcas. Héra, folle de jalousie, transforma la femme en ourse. Des années plus tard, lors d’une partie de chasse, Arcas se retrouve devant sa mère qu’il ne reconnaît pas, prêt à la transpercer de son javelot. Afin de la sauver, Zeus, la transposa en constellation de la Grande Ourse. Par la suite, son fils vint la rejoindre sous la forme de la Petite Ourse. Offensée par le privilège accordé à sa rivale, Héra demandant à Argos, le Bouvier selon certaines versions, de veiller à ce que les ourses ne disparaissent jamais à l’horizon. 

 

Les principales étoiles :
a : Dubbhe, raccourci de l’arabe Httahr Al Dubb Akbar, « le dos du grand ours ».
b
: Merak, « le flanc » en arabe.
g
: Phekdad, « la cuisse » en arabe.
d
: Megrez, « la racine de la queue » en arabe.
e
: Alioth, »l’épaisse » en arabe.
z
: Mizar, « la ceinture » en arabe. On l’associe souvent à Alcor, considérée comme son étoile double
h
: Benetnash ou Alkaïd, raccourcis de son nom complet Al Ka’Id Banat Al ‘At Na’ash, « le gouverneur des jeunes filles qui pleurent » en arabe. 

  

Constellation : La Grande Ourse  dans OURS 300px-Ursa_Major_charta La Grande Ourse est la troisième plus grande constellation du ciel. Elle contient le « grand chariot » ou « grande casserole », l’un des astérismes les plus connus de l’hémisphère nord. Elle est très facilement reconnaissable par la forme de casserole que composent ses sept plus brillantes étoiles. La Grande Ourse est une constellation circumpolaire pour les observateurs situés au-dessus de 41° de latitude Nord et elle ne semble jamais se coucher. En grec, le mot ours se dit arktos, elle était l’une des 48 constellations identifiées par Ptolémée. 

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

Le mythe de la Grande Ourse

Posté par othoharmonie le 12 novembre 2011

 

Le mythe de la Grande Ourse dans OURS 220px-Ursa_Major_constellation_HeveliusSelon la mythologie grecque, cette constellation représenterait Callisto, une nymphe aimée de Zeus. Quand Héra, l’épouse de Zeus, découvrit leur relation, elle changea Callisto en Grande Ourse et son fils Arcas en Petite Ourse. Outragée par cette offense à son honneur, Héra demanda justice à l’Océan, et les ourses furent alors condamnées à tourner perpétuellement autour du pôle Nord, jamais autorisées à se reposer sous la mer. 

 

Selon une autre version, la nymphe Callisto était la fille de Lycaon, un roi d’Arcadie. Zeus l’aperçut alors qu’elle chassait en compagnie d’Artémis et il s’en éprit. Héra, jalouse, changea la jeune fille en ourse après qu’elle eut donné naissance à un fils, Arcas. L’enfant grandit, devint un homme, et un jour qu’il participait à une chasse, la déesse dirigea Callisto vers l’endroit où il se trouvait, dans l’espoir de lui voir décocher une flèche à sa mère, en toute ignorance. Mais Zeus enleva l’ourse et la plaça parmi les étoiles. Plus tard, son fils Arcas vint l’y rejoindre. Ils prirent respectivement les noms de Grande Ourse et de Petite Ourse. 

 

Selon une autre version,Callisto était une nymphe au service d’Artémis. Elle a juré de rester vierge tout comme Artémis. Un jour, alors qu’elle cueillait des fleurs, Zeus la vit et s’éprit d’elle. Comme il savait qu’elle était vierge, il devait jouer le grand jeu. Il eut donc l’idée de prendre l’apparence de sa maîtresse et, revenue de sa promenade, elle fut étonnée par tant de besoin de tendresse. Le temps passa et la nymphe sentit son ventre grossir et, quand elle se déshabilla pour prendre un bain avec Artémis et les autres nymphes dans la mer Morte, elle vit son gros ventre se sentit coupable de ne pas avoir remarqué tout de suite que ce n’était pas la déesse. Et quand la déesse l’aperçut, elle entra dans une rage et transforma Callisto en ourse avant qu’elle accouche. Et la déesse dit aux autres nymphes

 

 « TUONS-LA AVANT QU’ELLE S’ECHAPPE, ELLE NOUS SERVIRA DE TAPIS ET DE DÎNER!! » 

 

A ces mots, la nymphe courut, poursuivit par les chasseuses. Quand tout cela fut terminé, Zeus ramassa la carcasse de l’ourse qu’il a condamnée à l’exil et la mit au ciel. C’est là qu’elle va accoucher et donner Arcas, qui la rejoignit et la suit tout le temps. 

 

grandeourse dans OURSLa Grande Ourse est à l’origine du terme « septentrional » : les Romains appelaient cette constellation septem triones c’est-à-dire « les sept bœufs de labour » qui tournent toujours autour du nord. Au Royaume-Uni, on l’appelle the Plough (la charrue), aux États-Unis, the Big Dipper (la grande cuillère), en Scandinavie, Karlavagen (le wagon de Charles, probablement Charlemagne), en Bretagne Karr kamm (chariot tordu), Karr Arzhur (le chariot du roi Arthur) ou Lost-arar (le bout de la charrue). Dans l’astronomie hindoue, on l’appelle aussi Sapta Rishi (les sept sages), et en persan, Haft Awrang (les sept trônes). En astronomie chinoise, ses sept étoiles principales correspondent à l’astérisme Beidou, un des plus anciens astérismes utilisés (hormis les loges lunaires, dont l’orientation était utilisée pour suivre le cycle des saisons. 

 

Certains Indiens d’Amérique du Nord (Algonquins, Micmacs, Narragansett, Cherokees) considèrent aussi ce groupe d’étoiles comme une ourse poursuivie par trois chasseurs

Une version arabe raconte que la constellation représente le cercueil d’un père tiré par ses trois filles (le rectangle que forment les quatre étoiles représente son cercueil). Elles le portent depuis la nuit des temps et essaient de rattraper son assassin (La Petite Ourse). Le jour où elles attraperont l’assassin, ce sera la fin du ikhan.

gifs3

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

Ours, Signe-Totem

Posté par othoharmonie le 12 novembre 2011

  « L’OURS BRUN » 23 août au 2 septembre 

 Ursus arctos syriacus, Parc zoologique de LunaretSon clan : la tortue
Vous appartenez au clan de la Tortue, ce qui correspond à l’élément terre. Cela renforce votre besoin d’enracinement et de solidité. Grâce à votre ténacité, votre courage et votre équité, vous pouvez accéder à des fonctions importantes. Pour les Indiens, l’Ours Brun est un maitre bienveillant. Mais gare à ses colères, elles sont foudroyantes ! Si jamais on piétine vos terres sans aucune autorisation préalable, votre violence peut être retentissante.

Mais très vite votre gentillesse reprend le dessus et vous passez l’éponge. 

Son élément : la terre 

Son allié : le loup 

 Cycle: La lune de la moisson. 

Ours brun : Si vous ralentissez votre cadence lorsque l’hiver arrive alors oui, vous êtes bien un Ours Brun! Symbolisant la force et la joie de vivre, les Indiens vénéraient cet animal. Votre nature chaleureuse fait l’unanimité et votre présence rassure. Méticuleuse, vous prenez soin de tout et faites en sorte de ne rien laisser au hasard. Indépendant, fidèle, plein de tendresse. Aime mieux se débrouiller seul que de demander aux autres. Sa force est l’Introspection. L’Ours nous fait comprendre que chaque être détient la capacité de faire le calme, d’entrer dans le silence et de savoir. Il s’apparente à l’intuition. L’ours symbolise l’auto-observation. Il réfléchit sur les événements de l’année passée. Les personnes qui choisissent la solitude, s’est pour se rapprocher de leur être profond. C’est important de s’analyser pour comprendre nos désirs ? Nous avons les réponses en nous. Les réponses se font dans les rêves. 

L’enseignement de l’ours nous apprend qu’il faut savoir se retirer de notre quotidien, de nos pensées pour écouter notre petite voix intérieure. Il faut utiliser la force de l’ours pour réaliser nos projets, nos objectifs. Tu es une fille qui a la connaissance, et on te dit sage. Tu appartiens à la période de la moisson. Comme l’ours, tu es très indépendante et tu préfères te débrouiller seule plutôt que de compter sur les autres. Tu es peu démonstrative mais, lorsque tu engages ton coeur et que tu tombes amoureuse, ta fidélité est sans faille. De plus, tu es une parfaite collaboratrice et tu deviens vite indispensable dans toute entreprise. 

Ours, Signe-Totem dans OURS 230px-Spectacled_Bear_-_Houston_ZooTu es membre du clan de la tortue, qui t’unit à l’élément terre. Tu as donc besoin de t’appuyer sur une base stable pour progresser avec prudence. Par ailleurs, lorsque tu rencontreras l’homme de ta vie, n’oublie pas de lui expliquer qu’il doit signer avec un contrat d’amour valable pour un demi-siècle minimum! 

Mais essaie de faire cela en douceur, car c’est quand même beaucoup, non? Ton allié est le loup. Il va t’aider à mieux t’exprimer et à te guérir d’un sentiment de frustration. Détends-toi, amuse-toi et arrête de faire la tête si ton amoureux pose l’oeil sur une autre fille : cela fait bien 10 000 fois qu’il te dit «je t’aime»… 

Votre totem minéral est l’améthyste. Pour les Indiens, cette pierre symbolise le courage et la justice. C’est pour cette raison que les chefs en avaient toujours sur eux. De plus, elle protège contre les attaques psychiques… Les natifs de l’Ours Brun qui ne reculent devant rien peuvent ;  la porter pour se garantir contre la traitrise.

 Ton meilleur jour: le mercredi. 
Ta pierre: la topaze. 
Ta plante: la violette. 
Ta couleur: le blanc. 

Vie amoureuse :
Parce qu’ils ont du mal à exprimer leurs émotions et qu’ils dissimulent leurs véritables sentiments sous une apparence de décontraction, les Ours Brun sont souvent incompris. En essayant de maîtriser leurs sentiments, ils peuvent paraître distants et froids. Mais une fois qu’ils ont trouvé l’être aimé, leur dévouement et leur fidélité ne se démentent jamais. Ils sont des amoureux tendres, doux et attentionnés. Le mariage et la famille jouent un rôle important dans leurs besoins de sécurité Arctodus simus, ours à face courte et de stabilité, mais ils n’hésiteront pas à divorcer si le partenaire rue dans les brancards une fois de trop.

Santé:
Les maux d’estomac, les problèmes intestinaux et les éruptions cutanées dont souffrent des ours bruns sont sans doute la somatisation d’inhibitions et de limitations qu’ils s’imposent.
Ils sont sujets aux ulcères d’estomac et aux colites. Les pieds et les mains sont également des zones vulnérables.   

Votre totem végétal est la violette. Les Indiens utilisaient ses feuilles et ses fleurs comme antiseptique et expectorant. Efficace contre les troubles respiratoires. Utilisée en compresse elle dissipe les migraines (fréquentes chez les Ours Bruns), les problèmes de peau et les maux de gorge.

ourson envoie coeurs

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

Ours Signe Amérindien

Posté par othoharmonie le 12 novembre 2011


du 6 janvier au 1er février 

OURS : le grand chasseur représente la force et la sagesse. L’ours est toujours considéré comme un dignitaire. L’ours symbolise la protection.

ours blanc avanceL’homme Ours :  L’homme né sous le signe de l’Ours, sait faire preuve de  modestie, de sérieux et même de sagesse. Il préfère avancer    à son rythme dans la vie, même si cela peut lui occasionner  la perte de certaines bonnes occasions d’affaires ou autres.
Il fait montre de beaucoup de considération pour ceux qui le côtoient.

La femme Ours : affiche, quant à elle, une belle sensibilité. Sage et patiente, on peut faire confiance à son raisonnement. Même si on ne peut pas dire qu’elle soit une fonceuse,
elle peut très bien réussir dans sa vie professionnelle principalement en raison de son efficacité surtout dans les domaines reliés à l’administration, à la recherche et aux médecines douces.

Ourson envoie coeurs roses

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

Ours -Lunes amérindiennes

Posté par othoharmonie le 12 novembre 2011

  

 panda mange

Votre animal totem : 6 janvier au 1er février 


Couleur :  Blanc
Planètes maîtresses : Mars, Uranus, Vénus
Pierre :  Quartz
Plante :  Le bouleau
Qualités :  Persévérance, courage, originalité
Défauts :  Utopisme, idéalisme, orgueil 

 

Décans : 
1er décan = du 6 au 14 janvier
2e  décan = du 15 au 23 janvier
3e  décan = du 24 au 1er février 


Prédictions 2011 

 

Amour : Vous en avez eu assez de la mascarade, des jeux de pouvoir et du faire semblant de certains proches ou amis en 2010. Peut-être, avez-vous été jugé et traité injustement, mis de côté ou carrément ignoré. Si oui, en 2011, vous mettrez tout en oeuvre pour vivre sainement vos rapports avec la famille, l’être cher ou les amis. De plus, un nouvel amour fera irruption dans votre vie en 2011.

Travail : Vous déploierez des idées significatives en 2011. Toutes les expériences professionnelles viseront un élargissement de votre compréhension. Une nouvelle formation académique ou professionnelle serait possible. Ou bien, vous vous consacrerez à des études personnelles ou spirituelles. Plusieurs d’entre vous pourraient décider de partir étudier à l’étranger. Encore une fois, le but de tout cela sera de vous parfaire ou de donner à votre vie une nouvelle orientation. Surtout, si la structure professionnelle, artistique ou autre ne répondait pas ou plus à votre nature, vous vous redéfiniriez. 

Bear Alaska (2).jpg

 

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

Comment l’Ours perdit sa Queue

Posté par othoharmonie le 12 novembre 2011

  

 

 Melursus ursinusDans le bon vieux temps, Ours avait une queue dont il était très fier. Elle était longue, noire, brillante et Ours l’agitait juste pour que les gens la regardent.  

  

Renard le remarqua. 

Renard, comme tout le monde sait, est un filou qui aime plus que tout berner les autres. Ainsi il décida de jouer un tour à Ours. C’était la période de l’année pendant laquelle Hatho, l’Esprit du Gel, balayait le pays, recouvrant les lacs de glace et frappant les arbres avec son gros marteau. 

 

 Renard fit un trou dans la glace, tout près d’un endroit où Ours aimait marcher. Le temps qu’Ours arrive, des grosses truites et des perches grasses s’étaient rassemblées dans un grand cercle autour de Renard. Juste au moment où Ours allait demander à Renard ce qu’il faisait, Renard remua sa queue qu’il avait mis dans le trou et sortit une énorme truite.  

  

« Bonjour, mon frère » dit Renard. « Comment allez-vous aujourd’hui ? » 

 

« Bonjour », répondit Ours, regardant le grand cercle plein de gros poissons. « Je vais bien, mon frère. Mais que fais-tu ? » 

 

  »Je pêche », répondit Renard. « Veux-tu essayer ? »  

  

« Oh, oui », dit Ours, alors qu’il commençait à se pencher sur le trou de Renard 

  

Mais Renard l’arrêta. « Attend, mon frère », dit-il, « cet endroit ne sera pas idéal. Comme tu peux le voir, j’ai déjà attrapé tous les poissons. Faisons un nouveau trou où tu pourras attraper plein de grosses truites. » 

 

 Ours accepta et il suivit Renard à un nouvel endroit, un endroit où, comme Renard le savait bien, le lac n’était pas assez profond pour attraper des poissons l’hiver; les poissons restant toujours dans les eaux profondes lorsque Hatho recouvrait leurs points d’eau. Ours regarda Renard faire le trou dans la glace, savourant à l’avance le poisson qu’il allait attraper. 

 

 « Maintenant », dit Renard, « tu dois faire exactement ce que je te dis. Ne pense plus à aucun poisson. Ne pense même pas à une chanson ou les poissons t’entendront. Mets toi dos au trou et plonges y ta queue. Bientôt un poisson arrivera, agrippera ta queue et tu pourras alors le sortir de l’eau. » 

 

 « Mais comment vais-je savoir si un poisson a agrippé ma queue puisque j’ai le dos tourné ? » demanda Ours. 

 

 « Je vais me cacher là-bas où les poissons ne peuvent pas me voir. » dit Renard. « Dès qu’un poisson s’agrippera à ta queue, je crierais. Ensuite, tu tireras aussi fort que possible pour attraper ton poisson. Mais tu dois faire preuve de patience. Ne bouge pas jusqu’à ce que je te le dise. »  

 

 Helarctos malayanus Ours hocha la tête, « Je vais faire ce que tu dis ». Il s’assit près du trou, mit sa magnifique longue queue noire dans l’eau glacée et tourna le dos. 

 

 Renard regarda pendant un moment pour s’assurer qu’Ours faisait bien ce qu’il lui avait dit et puis, très doucement, retourna furtivement chez lui et se coucha. 

 

 Le lendemain matin il se réveilla et pensa à Ours. « Je me demande s’il est toujours là-bas » se dit Renard. « Je vais aller voir. » 

 

 Ainsi Renard retourna au lac gelé et que croyez-vous qu’il vit ?  

  

Il vit comme une petite colline blanche au milieu de la glace. Il avait neigé pendant la nuit et Ours, qui s’était endormi en attendant que Renard lui dise de tirer se queue pour attraper un poisson, avait été entièrement recouvert. Et Ours ronflait.  

 Il ronflait si fort que la glace tremblait. C’était si drôle que Renard éclata de rire.  Mais alors qu’il riait, il décida qu’il était temps de réveiller pauvre Ours. Il se glissa très près de l’oreille d’Ours, pris une profonde inspiration, et puis s’écria : « Maintenant, Ours!!! » 

 

 Ours se réveilla en sursaut et tira de toutes ses forces sur sa queue. Mais sa queue avait été prise dans la glace qui avait gelé pendant la nuit et alors qu’il la tirait, elle se cassa- »Crack »-juste comme çà.   Ours se retourna pour voir le poisson qu’il avait attrapé et à la place il vit sa jolie queue coincée dans la glace. 

 

 « Ohhh, » grogna Ours, « ohhh, Renard. Je vais t’attraper pour çà. » Mais Renard, bien que plié en deux de rire, était toujours plus rapide qu’Ours et il fit un bond et partit.  

 

C’est pourquoi même aujourd’hui les ours ont de petites queues et ils n’aiment pas les renards. Et si il vous arrive d’entendre un ours grogner, c’est probablement pour sa queue, parce qu’il se rappelle du tour que Renard lui a joué il y a longtemps.

ourson cabriole

 

 

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

L’ours est un sage

Posté par othoharmonie le 12 novembre 2011

 

 Ursus arctos isabellinusPour les indiens d’Amérique, l’ours est un sage, plus sage que l’homme dont il est le grand-père. La parenté entre l’homme et l’ours leur paraît évidente. Il marche debout, il regarde droit devant lui, il est omnivore. Il est également intelligent, curieux, et il a une excellente mémoire. Mais les Indiens estiment qu’il a un don qui le rend supérieur à l’homme : l’instinct de la médecine naturelle. 

 

Le jeûne est, par exemple, chez lui est quelque chose de tout à fait naturel. Lorsqu’il est blessé ou malade, il arrête de manger et ne boit que de l’eau et il arrive ainsi à faire passer l’infection ou la fièvre. Il est friand de plantes sauvages dont il ressent instinctivement le pouvoir curatif. D’où tire-t-il cette science ? Selon la légende, c’est en dormant au coeur de la terre, en hiver, qu’il apprend tous ses secrets…. 

 

Cette dimension chamanique de l’ours peut paraître farfelue, mais elle nous rappelle que la nature n’est pas un objet inerte. Elle nous adresse sans doute de multiples signes, des alertes et des encouragements. Chacun peut les comprendre….à condition de savoir lire en elle. 

 

L’homme qui a vu l’ours ne connait pas sa chance. L’ours qui a vu l’homme, en revanche, a bien fait de détaler. 

 

Extraits de « plantes et santé », mai 2008

ours abeilles

Publié dans OURS | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello