Le Papillon des étoiles

Posté par othoharmonie le 6 novembre 2011

gifs papillonCitations « Le Papillon des étoiles » sur Wikiquote, le recueil de citations libre

Le Papillon des étoiles est un roman français de Bernard Werber paru en 2006. Dans ce livre, qui présente une théorie relative à la panspermie, la fuite est présentée comme l’ultime recours face à l’autodestruction de l’humanité sur Terre.

Citations

L’amour peut être une illusion. L’amour peut rendre fou. On peut tuer par amour. On se trompe souvent par amour. En revanche la lumière, elle, ne trompe pas. Elle est partout. Elle éclaire. Elle dévoile. Elle réchauffe. La lumière faire pousser les fleurs et les arbres. Elle réveille nos hormones, nourrit notre organisme. On peut vivre sans amour, on ne peut pas vivre sans lumière. — Bernard Werber 

 Le Papillon des étoiles, Bernard Werber, éd. Albin Michel, 2006 (ISBN 2-226-17349-8), partie I – L’ombre d’un rêve, chap. 7. Lueur dans la nuit, p. 19 – Citation choisie citation du jour pour le 29 mai 2009. 

Nous sommes tous des chenilles qui ont une métamorphose à réussir pour se transformer en papillons. Une fois papillons, il nous faut déployer les ailes pour nous envoler vers la lumière. 

 Le Papillon des étoiles, Bernard Werber, éd. Albin Michel, 2006 (ISBN 2-226-17349-8), partie I – L’ombre d’un rêve, chap. 7. Lueur dans la nuit, p. 20

 

Cette planète était notre berceau mais nous l’avons saccagée. Nous ne pourrons plus jamais la soigner et la retrouver comme avant. Quand la maison s’effondre il faut partir? Recommencer tout, ailleurs et autrement. Actuellement je crois que le Dernier Espoir c’est… la fuite. – Bernard Werber 

Le Papillon des étoiles, Bernard Werber, éd. Albin Michel, 2006, partie I – L’ombre d’un rêve, chap. 10. Évaporation de l’or, p. 30

 

Tout homme qui entreprend quelque chose de nouveau doit affronter trois sortes d’ennemis. Un : ceux qui pensent qu’il faut faire le contraire? Deux : ceux qui veulent faire la même chose, et qui considèrent que vous leur avez volé leur idée, et qui n’attendent que de vous descendre pour s’empresser de vous copier. Trois : la masse de ceux qui ne font rien et qui sont hostiles à tout changement et à toute initiative originale. Ceux là sont les plus nombreux et souvent les plus acharnés à vous empêcher de mener votre projet à bien.

 Le Papillon des étoiles, Bernard Werber, éd. Albin Michel, 2006, partie I – L’ombre d’un rêve, chap. 11. Premier chaudron : Le creuset, p. 31

Le Papillon des étoiles dans PAPILLON 51%2BPrOPlZBL._SL500_AA300_

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello