Une hirondelle

Posté par othoharmonie le 1 novembre 2011

Anecdote : LE SAUVETAGE DES HIRONDELLES
(parue dans Le petit journal ; n°1196 dimanche 19 octobre 1913) 

 

Surpris par une tempête de neige dans la traversée des Alpes, un vol considérable d’hirondelles est recueilli au monastère du Saint-Bernard. 

Une hirondelle dans OISEAUX 288px-Delichon_urbicaLes moines du Grand-Saint-Bernard ne s’occupent pas seulement de retrouver, grâce à leurs chiens célèbres, comme nous le montrions dans notre dernier numéro, et de secourir  : et d’héberger les voyageurs égarés dans les neiges, il leur arrive aussi de donner l’hospitalité à des oiseaux. 

Il y a quelques jours, tandis que la bourrasque faisait rage, ils aperçurent, venant du nord, une nuée d’hirondelles qui se dirigeait vers l’hospice pour trouver un abri. Aussitôt portes et fenêtres furent ouvertes. Déjà la neige tombait à gros flocons. En un instant toutes les salles furent remplies par les petits oiseaux, exténués de faim et de fatigue, grelottant de froid. Il y en avait dans la chapelle et dans le réfectoire, il y en avait jusque dans les cellules des moines qui allumèrent de grands feux pour permettre aux pauvres animaux de se réchauffer. Le lendemain, après une nuit de repos, le temps s’étant remis au beau, le cortège des hirondelles reprit son vol vers midi. Mais il paraît que le secours n’avait pas été assez prompt, car les moines retrouvèrent aux environs du couvent des centaines de cadavres de ces oiseaux migrateurs qui, la veille, n’avaient pu s’abriter assez tôt.  

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello