• Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

Serpent et caducée

Posté par othoharmonie le 10 octobre 2011

Serpent et caducée  dans SERPENT caducee_5Dans l’iconographie antique le caducée, attribut de Mercure porte deux serpents, tandis que le bâton d’Esculape n’en porte qu’un seul. On trouve aussi le serpent dans les représentations d’Apollon terrassant Python ou d’Hercule enfant en train d’étrangler un serpent ou adulte combattant Achéloüs métamorphosé en serpent. Une des plus célèbres représentations du serpent dans l’art est le groupe sculpté dit du Laocoon, illustration d’un épisode de l’Iliade qui inspira le titre d’un ouvrage de Lessing. La chevelure de Méduse est formée d’un nœud grouillant de vipères, que l’on retrouve sur le bouclier de Persée son vainqueur. Les figures allégoriques de l’envie sont également représentées avec une chevelure de serpents. 

Les textes ont fourni aux peintres historiques matière à des épisodes où le serpent figure de façon prééminente, notamment la mort d’Eurydice (femme d’Orphée), piquée par un serpent et celle de Cléopâtre, qui se suicide en se laissant mordre par un aspic. 

Saint Jean l’évangéliste est parfois représenté tenant la coupe de poison qui se transforme en serpents lorsqu’il la bénit. 

Lorsque le serpent apparaît foulé aux pieds (par exemple les représentations de la Vierge de l’Immaculée Conception, il représente le mal écrasé par la foi, de même que dans le bestiaire sculpté des cathédrales où il est associé aux crapauds, mais il est aussi, avec le miroir, un des attributs de la Prudence. 

Dieu du panthéon hindou, Shiva porte une guirlande de serpents autour du cou. Le serpent apparaît également dans les représentations de Bouddha protégé par le Naga. 

Le caducée est un des attributs du dieu Hermès dans la mythologie grecque, représenté comme un bâton ou une baguette diversement orné. 

Le terme « caducée » est souvent appliqué dans un contexte médical au bâton d’Asclépios et à un miroir symbolisant la prudence, à la coupe d’Hygie pour les pharmaciens, à un diapason pour les audioprothésistes ou à un serpent représentant la courbure du ventre de la femme enceinte pour les sages femmes

Le caducée (en grec ancien, κηρύκειον / kêrúkeion, « sceptre du héraut » ou άϐδος / rhábdos, « bâton ») est composé d’un bâton surmonté de deux ailes, autour duquel s’enroulent deux serpents qui se font face à son sommet. 

Apollon échangea avec Hermès sa baguette d’or contre une lyre. Selon Hygin, lorsque Hermès voulut séparer deux serpents en lutte, ceux-ci s’enroulèrent autour de la baguette. 

Ce caducée est le sceptre porté par les hérauts, qui rend leur personne inviolable. À l’origine, il est simplement en olivier, encore avec ses branches. Par la suite, les branches sont enroulées autour du bâton pour figurer des serpents. 

Il reste aujourd’hui encore un symbole du commerce comme de l’éloquence (il figure notamment sur la tribune de l’Assemblée nationale). Alors que le caducée d’Asclépios est un symbole de la médecine en Europe, celui d’Hermès représente la médecine en Amérique 

MANIFESTATION+D'UN+%C3%8ATRE+COMME+GALZU+RAPPELLE+LE+CADUC%C3%89E+DANS+SA+FORME dans SERPENTLes ésotéristes de toutes époques n’ont pas manqué d’interpréter à leur façon ce fameux insigne ou symbole. Voici l’interprétation de Omraam Michaël Aïvanhov : Le caducée a un axe, deux lignes s’élevant en « un mouvement de spirales entrelacées », cinq renflements. Il représente la structure occulte de l’anatomie humaine, telle que la voient Tantra-Yoga et Kundalinî Yoga. Le bâton central est le canal (nâdî) médian sushumnâ, à l’intérieur de la moelle épinière ; le long de ce canal, qui est « l’axe de la colonne vertébrale », s’élève l’énergie kundalinî ; les deux serpents sont les deux canaux Idâ, « polarisé négativement et lié à la Lune », et Pingalâ, « polarisé positivement et lié au Soleil » ; de haut en bas, pour les cinq renflements : cerveau (hémisphère droit et gauche), poumons (poumon gauche, cœur ; poumon droit), foie et rate (foie à droite, rate à gauche), rein (rein gauche, rein droit), glandes génitales (glande à droite, glande à gauche). 

« D’après la Science initiatique, deux courants partent des hémisphères droit et gauche du cerveau et descendent en passant alternativement de part et d’autre de la colonne vertébrale. Le courant qui part de l’hémisphère droit du cerveau passe par le poumon gauche et le coeur, se dirige vers le foie, passe ensuite par le rein gauche et la glande génitale droite, puis se rend dans la jambe droite. Le second courant part de l’hémisphère gauche du cerveau, se rend au poumon droit, puis dans la rate et de là dans le rein droit, puis dans la glande génitale gauche et la jambe gauche. Ces courants se croisent donc et, à chaque croisement, s’opère le passage du positif au négatif, du masculin au féminin, et inversement. »

Gif serpents

 

 

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Catégories de Serpents

Posté par othoharmonie le 10 octobre 2011

Source wikipédia. 

Catégories de Serpents dans SERPENT 240px-Micrurus_tenerDans la classification phylogénétique qui remplace aujourd’hui la classification classique, le terme de reptile est devenu obsolète. D’après la classification phylogénétique, les serpents appartiennent au groupe des Squamates.
Cependant, ce sont bien les
herpétologues qui étudient les serpents.
Plusieurs espèces sont
venimeuses.

N.B. : la systématique des reptiles et squamates étant en pleine mutation, les classifications proposées peuvent différer selon les sources et les moments.

Selon ITIS : (18 familles)

Selon ADW : (18 familles)

Selon NCBI : (19 familles)

Selon TIGR reptile-database : (le 09/04/2009)

 Xenopeltis unicolor

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Liste Serpents

Posté par othoharmonie le 10 octobre 2011

 (19 familles) Vipera seoanei

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Serpent

Gif serpents

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Anatomie du serpent

Posté par othoharmonie le 10 octobre 2011

Anatomie du serpent dans SERPENT 280px-Vipera_Seoanei_1 Les serpents sont tous zoophages (carnivores). Les serpents utilisent, de façon générale, deux types de chasse : soit ils pratiquent l’embuscade, soit ils maraudent. Le serpent s’approche lentement de sa proie une fois qu’il l’a repérée puis il s’arrête à une certaine distance. La tête du serpent joue un rôle important lors de l’attaque : il la projette en avant au moment de saisir la proie tout en ouvrant les mâchoires et frappe ainsi sa proie très violemment. Les espèces arboricoles (comme certains boas) ont une approche différente : ils se laissent pendre à une branche et se laissent choir sur leurs proies.

Les serpents procèdent de quatre manières différentes suivant les races afin de donner le coup de grâce : les constricteurs étouffent leur proie, la plupart des espèces inoculent un venin neurotoxique, les serpents minutes ingèrent directement leur proie. Une majorité de couleuvres ont une salive toxique et utilisent aussi la constriction. La mise à mort par constriction est la plus primitive. Boas, pythons et certaines couleuvres maintiennent leur victime dans leurs mâchoires et enroulent leur corps autour d’elle en la comprimant afin de l’étouffer. Certains cobras africains, tels que « Naja nigricollis » et « Naja mossambica », ainsi que certains cobras asiatiques sont des serpents cracheurs, c’est-à-dire qu’ils peuvent projeter leur venin à plusieurs mètres grâce à une spécialisation des crochets à venin.

280px-Eastern_Green_Mamba_02 dans SERPENTDe façon générale, les serpents ont une très mauvaise vue : le champ visuel d’un animal se déplaçant au ras du sol étant par ailleurs limité, certains serpents se dressent sur leur corps quand ils chassent ; ils se repèrent dans leur milieu en sentant les odeurs et les déplacements d’air grâce à leur langue bifide. La cavité buccale des Squamates abrite un organe sensoriel pair particulier : l’organe chimio-sensible de Jacobson. Les extrémités de la langue bifide pénètrent dans chacune des deux cavités de l’organe de Jacobson placé dans le palais. Les boïdés et certains vipéridés (crotalidaes), eux, ont une image thermique de la proie. Ils sont sensibles aux radiations infrarouges et peuvent percevoir les plus infimes changements de température.

Il n’est pas rare que l’aspect extérieur d’un serpent se confonde très bien avec la végétation.

Locomotion du serpent 

240px-Antaresia_maculosaLes serpents, marins ou terrestres se déplacent par reptation, c’est-à-dire qu’ils utilisent l’ensemble de leur corps pour se mouvoir. Les serpents dont le corps est important (comme chez les serpents à sonnettes) peuvent également se déplacer en ligne droite en alternant un mouvement avant de la peau et un ancrage des écailles du ventre qui sont orientées vers l’extrémité postérieure, suivi d’un mouvement vers l’avant de la partie interne du corps. Dans des lieux plus exigus, certaines espèces utilisent des mouvements d’accordéon ou télescopiques : le serpent ancre son extrémité postérieure par quelques courbes horizontales, étend son corps puis ancre à nouveau son extrémité antérieure et tire la partie arrière vers l’avant. La forme la plus spécialisée de reptation est le roulement ou zigzag latéral qui n’est utilisable que sur des substrats mous et chauds tel que le sable dans le désert. L’animal recourbe son corps en S, pour ne toucher le sable qu’en deux endroits, puis il fait progressivement « glisser » ces deux points de contact le long de son corps, vers l’arrière, en avançant vers l’avant : le déplacement est alors latéral par rapport à l’axe du corps. La vitesse des serpents se situe en général autour d’un maximum de 6 km/h, les mambas constituant une exception notable (bien que les témoignages divergent, il a été attesté que ces serpents atteignent 12 km/h et prétendu de façon moins vérifiable que certains d’entre eux ont été chronométrés à 20 voir 30 km/h).

naja

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Serpent et l’homme

Posté par othoharmonie le 10 octobre 2011

Serpent et l'homme dans SERPENT pt16898Au moins 421 000 envenimements et 20 000 morts sont causés par des morsures de serpent chaque année et les nombres pourraient s’élever jusqu’à 1 841 000 envenimements et 94 000 morts. Les régions les plus touchées sont l’Asie du Sud, l’Asie du Sud-Est et l’Afrique subsaharienne

De nombreux serpents sont tués, dont par les insecticides ou sont écrasés sur les routes (phénomène dit de roadkill) ou dans les champs par les engins, ou encore directement par l’homme en raison de la crainte qu’ils suscitent. 

Dans de nombreux pays, les populations de serpents semblent rapidement et fortement régresser (de nombreuses espèces ont disparu sur une grande partie de leur aire naturelle de répartition. Une étude internationale  publiée en juin 2010, ayant porté sur 5 pays, suggère un déclin préoccupant ; sur 17 populations étudiées représentant 8 espèces, en Australie, France, Italie, Nigeria et Royaume-Uni, 11 ont été décimées (jusqu’à 90 % de régression), ces dernières décennies. Parmi les autres, seules 5 sont restées stables et une a légèrement et localement augmenté. Plusieurs populations semblent avoir connu un effondrement accéléré en 1998 (année la plus chaude depuis la révolution industrielle, ce qui laisse penser aux auteurs que le dérèglement climatique pourrait être une des causes du problème). 

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Films de serpents

Posté par othoharmonie le 10 octobre 2011

Les chasseurs de serpents 

Image de prévisualisation YouTube 

 

Ushuaia – Chasse aux serpents 

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Bibliographie sur les Serpents

Posté par othoharmonie le 10 octobre 2011

 

serpent coeur

 

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Le Peuple des Chiens nous parle 1

Posté par othoharmonie le 9 octobre 2011

 

Le Peuple des Chiens nous parle 1 dans CHIEN 2855423-deux-chiens-reniflant-la-neige-pour-trouver-cach-traiteNous voilà enfin! C’est à notre tour de vous parler! Nous sommes si heureux de partager notre joie avec vous. Pourquoi sommes-nous si heureux? Mais parce que la vie est un grand jeu, voyons donc! Voulez-vous venir dehors avec nous? Il y a tant d’odeurs à humer, de courses folles à faire, de balles bondissantes à attraper, de gazon frais à fouler, d’amis canins qui nous attendent, et quoi dire de l’air frais, du vent qui nous chatouille, nous pousse, nous freine et joue avec nous… 

 

Qu’attendez-vous donc, l’air renfrogné? Il n’y a pas un instant à perdre. Il nous faut aller de l’avant dans le redécouverte constante du moment présent qui nous appelle. Il n’y a jamais un moment pareil à l’autre, il n’y a qu’une suite d’instants remplis de sensations affriolantes. Venez jouer, chers amis humains. Sortez de votre inquiétude et vous découvrirez un nouveau monde. 

 

C’est là que nous vivons, nous les chiens, et c’est là que nous tentons de vous amener le plus souvent possible! Au diable les soucis, allons faire un tour. La vie n’est pas soucis, elle est. Point. Pour la capter dans sa plus grande beauté, il vous faut jouer. Les enfants l’ont bien compris, et c’est pourquoi nous aimons bien leur compagnie! Tous deux – chiens et enfant – nous savons partager la magie du moment présent. Ceux d’entre vous qui avez eu la compagnie d’un Être canin dans l’enfance savent bien qu’il n’est pas facile de retrouver une telle complicité! 

 

Nous les chiens, nous nous ancrons dans le jeu, la joie du moment présent, la conscience du corps et l’amour inconditionnel ou, si vous préférez, l’acceptation. Nous sommes incapables de juger les humains qui se présentent à nous car nous n’avons pas de barème de jugement du bien ou du mal. 

 

9184975-deux-chiens-schnauzer-miniature-sur-la-pelouse dans CHIENNous vivons à l’extérieur de cette conscience qui est d’abord sociale. Lorsque nous voyons un humain, la seule chose que nous voyons, c’est l’amour. Chez certains, il brille très fort; chez d’autres, il est presque complètement étouffé, mais il est toujours là! Peu importe les circonstances de vie, l’apparence physique, les qualités, les défauts, l’âge, le sexe, la race, c’est toujours l’amour qui vous remplit, vous fait vivre et vous nourrit. C’est tout ce que nous voyons et c’est tout ce qui nous intéresse. L’amour est expansion, espace, chaleur, unicité, vérité, douceur… 

 

L’amour est activé par le jeu et l’abandon à l’état de joie. Le saviez-vous, frères humains? Nous aimons voir vibrer l’amour en vous et c’est pourquoi nous vous invitons sans cesse à venir jouer! 

Vous dites de nous que nous sommes des Êtres fidèles et c’est vrai! Nous sommes fidèles à l’Amour qui vibre en vous! Car pour nous, lorsque l’Amour rempli votre être, vous touchez à l’état le plus élevé que vous pouvez ressentir sur terre. C’est un tourbillon de couleurs, d’énergie, de sons et de parfums qui se dégagent d’un Être qui vibre l’Amour. (à suivre…) 

 

canalisation signée Pascale Dozité : http://www.chezkat.com/message-chienne-kheops.php

chien-gif-206

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaire »

Le Peuple des Chiens nous parle 2

Posté par othoharmonie le 9 octobre 2011

 

 

Le Peuple des Chiens nous parle 2 dans CHIEN 3114968-rack-de-meute-de-chiens-dans-le-matin-d-39-tLaissez-nous vous raconter l’histoire du peuple des chiens, fiers descendants des Êtres de Sirius. Il fut un temps, il y a très longtemps, où les Êtres humains côtoyaient les animaux de façon fort différente car le respect, la communication et l’entraide formaient la base des relations entre les espèces. Avant de faire le plongeon dans l’expérience de la séparation et de l’oubli, les Êtres humains ont demandé aux animaux de rester connectés à la source et d’incarner les attributs divins qu’ils s’apprêtaient à oublier. C’est alors que vous vous êtes tournés vers le peuple des chiens et que vous avez dit : « Maître canidé, tu seras le plus fidèle compagnon de l’homme, car en toi est placé le plus important de tous les attributs : l’Amour dans toute sa pureté! Tu seras le gardien infaillible de cet Amour inconditionnel et ce, même si tu dois aller à l’encontre de ma volonté car dans mon voyage au pays de l’oubli, un voile sera placé sur mon âme et mon esprit. À cause de ce voile, je ne serai plus directement nourri à la source de vie, à l’Amour. Il se pourrait donc que je succombe à la violence ». Que de sagesse vous aviez à cette époque! Sans une certitude absolue, vous vous doutiez que votre descente dans l’ombre et l’oubli serait, par moment, très dure pour la force d’Amour qui brûle en vous. 

 

De ce merveilleux contrat, tantôt lourd, tantôt léger, nous nous sommes acquittés avec force et fidélité au cours des siècles écoulés. Les temps approchent cependant, où vous devrez en reprendre la responsabilité; où vous devrez re-conscientiser dans votre Être tout entier cette incontournable vérité : l’Amour inconditionnel est la plus grande de toutes les clés! 

 

dscn4524 dans CHIENMalheureusement, certains êtres égarés, submergés de colère et de ressentiment font violence aux chiens parce qu’ils ne peuvent supporter le miroir de cet Amour inconditionnel que nous incarnons. Dans notre pacte de fidélité et parce que nous avons espoir d’activer l’état d’Amour qui réside en eux, nous retournons souvent vers ces êtres qui nous battent et nous négligent. Nous, du peuple des chiens, voyons bien que ces êtres souffrent énormément dans la déconnexion de l’état d’Amour et même s’ils nous battent très fort pour oublier, nous restons toujours connectés à cet état d’amour. Notre souffrance physique ne nous déconnecte pas de l’état d’Amour inconditionnel! Nous pleurons plus souvent l’ignorance et la déconnexion de nos frères humains que notre propre souffrance physique, miroir de votre incapacité à vous aimer! La déconnexion de l’Amour inconditionnel est ce que vous surnommez « l’enfer ». 

 

Sachez cependant que malgré notre connexion, nous détestons nous faire battre, humilier et négliger. Vous nous utilisez pour vos expériences et vos tests cruels, la plupart du temps inutiles. Vous n’avez pas encore compris ce qui amène la santé et le bien-être réel. La situation est telle pour nous dans certains pays qu’une sortie en masse est prévue, via une terrible maladie. Cette maladie sera transmise par les puces et autres insectes qui s’attaquent à nous lorsque nous ne sommes plus assez forts pour émettre l’état d’Amour. Saviez-vous que la force de votre système immunitaire est un reflet de votre capacité à vivre et rayonner l’état d’Amour en vous? Même si nous ne sommes que rarement complètement déconnectés de l’état d’Amour, les vaccins et les drogues en trop grandes quantités, la souffrance physique et la négligence que nous subissons diminuent notre capacité à émettre le rayonnement de cet état vibratoire et c’est à ce moment que nous devenons vulnérables aux insectes et aux virus. La maladie qui risque d’emporter beaucoup de chiens sera connue comme une fièvre canine et elle affectera très négativement les êtres qui consomment notre chair. Contrairement à d’autres de nos frères animaux, le peuple des chiens n’a jamais eu pour mandat de nourrir l’humanité. Les pays d’Asie où notre chair est consommée seront particulièrement affectés par ce virus. Nous ne partageons pas ces informations pour vous effrayer mais bien pour vous réveiller!  (à suivre…) 

 

canalisation signée Pascale Dozité : http://www.chezkat.com/message-chienne-kheops.php

77ab4386

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaire »

Le Peuple des Chiens nous parle 3

Posté par othoharmonie le 9 octobre 2011

 

 

Le Peuple des Chiens nous parle 3 dans CHIEN pt106747Les chiens sont vos meilleurs amis et les gardiens de l’Amour inconditionnel qui brûle dans votre âme. Nos yeux tentent quotidiennement de vous rappeler cette réalité. Notre place n’est pas dans vos laboratoires mais à vos côtés. Lorsque nous vous invitons à jouer, c’est pour réactiver cet état d’Amour et vous amener dans le moment présent. Nous aimons vous charmer, vous plaire, vous rendre service et vous protéger pour que vous puissiez toucher la réalité que nous voyons en vous. 

 

Que pouvez-vous demander de plus, frères humains? Votre déconnexion, jadis consciente, aujourd’hui inconsciente, est source de tous les problèmes que vous expérimentez sur cette planète. Lorsqu’un des nôtres se retourne contre vous, mord ou tue un enfant, c’est un acte très grave qui est malheureusement enclenché par la violence que vous acceptez de perpétuer sur cette planète; c’est un miroir de votre fermeture à l’état d’Amour. Cette fermeture, vos choix de vie et vos actions, souvent à l’encontre des lois de l’Amour, rendent fous certains maîtres canins. Certains de nos comportements expriment le grand déséquilibre qui règne et annonce la fin de l’illusion dans laquelle vous vivez. 

 

Avez-vous remarqué que de tous les animaux qui peuplent la terre, le chien est celui qui offre la plus grande variété de races à l’intérieur d’une même espèce? Il y a une raison bien précise à cela. Étant donné l’importance de notre mandat, il est devenu essentiel de plaire un peu à tout le monde! Des petits, des moyens, des grands, servant à toutes sortes de tâches, mais sachant très bien, au plus profond d’eux, que ce qui compte, c’est d’être aux côtés des frères humains afin de jouer et d’éveiller l’état d’amour. Le nombre et la diversité des races canines ont suivi les explosions démographiques et la diversité raciale humaine au cours des siècles derniers. Avant, les chiens étaient plus primitifs, beaucoup moins diversifiés et plus proches de leurs cousins les loups qui sont responsables de d’autres énergies sur cette terre. 

 

pt88241 dans CHIENNous, du peuple des chiens, sommes des descendants de Sirius et notre présence à vos côtés a été décidée avant que vous entrepreniez votre descente dans la noirceur de l’oubli, il y a de ça plusieurs milliers d’années! Il a été décidé que comme les humains allaient expérimenter l’illusion de la séparation, les attributs divins seraient placés dans le peuple animal afin de protéger cette mémoire et afin d’y accéder par la voie de l’amour et de la sagesse. Il a été décidé que les animaux vous accompagneraient dans cette aventure et restitueraient la mémoire de vos attributs divins lorsque serait terminé le voyage dans l’illusion de la séparation. Ce temps est venu. Les maîtres chiens sont maintenant prêts à vous remettre les clés de l’état d’amour qui réside déjà en vous. Ceux qui choisiront de continuer à nous percevoir comme idiots, serviles et dépourvus de conscience passeront à côté de ce cadeau indispensable. 

 

Le jeu, tel que mentionné plus tôt, est une première clé puissante parce qu’elle ouvre la porte au moment présent. Le temps n’existe pas en dehors du moment présent. Redevenez maître du moment présent et vous serez maître de vos choix, de votre destinée. Le jeu est aussi un outil extraordinaire pour vous conduire vers la légèreté et la fluidité. Ces deux états sont précurseurs de l’état d’amour : la légèreté et la fluidité amènent l’amour, créent un réceptacle à l’amour. Il n’y a pas de place pour l’état d’amour chez une personne lourde et tendue. Malheureusement, tellement de gens vivent dans la lourdeur et la tension qu’ils sont inconfortables et craintifs lorsque leur vie devient plus douce et fluide. C’est pourquoi nous sommes si nombreux à partager vos vies! Et ce, malgré le lent écroulement de vos systèmes immunitaires qui développent des allergies et qui vous éloignent de nous. Système immunitaire faible = Déconnexion de l’état d’amour! 

 

Contrairement à d’autres espèces, nous ne quitterons pas complètement cette planète lorsque vous aurez repris conscience de l’état d’amour et en assumerez la responsabilité. Nous resterons à vos côtés, certes moins nombreux, mais prêts à vous suivre dans de nouvelles aventures. Nous serons alors sur un pied d’égalité avec vous et pourrons vous communiquer toutes nos pensées, nos émotions, nos perceptions, si différentes soient-elles, par la télépathie. Nous vous accompagnerons dans de nouveaux lieux, de nouvelles dimensions et nous vous présenterons les Êtres de Syrius, un des grands peuples fondateurs de votre planète. Ce sont des Êtres très grands physiquement, possédant de grandes capacités mentales et une grande sagesse. Ils ont aussi des corps qui ressemblent aux vôtres et des têtes semblables aux nôtres! Cela vous étonne, n’est-ce pas? Pourtant, ces images sont gravées dans les pierres d’un de vos plus anciens peuples : les Égyptiens. Vous pensiez sans doute que ces images étaient fictives, mais je vous le dis aujourd’hui : les images gravées dans la pierre des temples égyptiens renferment plus de vérité que ce que vous n’avez osé imaginer jusqu’ici! 

 

7995640-deux-chiens-samoyed-sur-le-prIl est temps pour nous de vous quitter, question de vous laisser assimiler toutes les notions que nous venons de vous exposer. Toutes ces choses étaient, jadis, fort communes et il n’y avait pas matière à s’en étonner. 

 

Aujourd’hui, la vérité de l’état d’amour est d’autant plus actuelle qu’elle est nécessaire. Notre présence auprès de vous dans la dynamique que vous connaissez – maître propriétaire de SON chien – tire à sa fin et c’est maintenant que nous devons réactiver le souvenir de l’état d’amour qui n’a jamais cessé de brûler en vous. Toute notre planète aspire à cela! Notre rôle est accru par la proximité que nous partageons avec vous et le pacte que nous avons accepté il y a plusieurs milliers d’années. Oui, nous sommes les meilleurs amis de tous les humains mais la prochaine fois que vous nous rencontrerez, plongez votre regard dans le nôtre et souvenez vous ce que nous sommes venus vous rappeler : que vous êtes amour inconditionnel dans toute sa splendeur. Le jeu est votre outil pour vivre le moment présent, le lieu ou habite l’Amour. Le reste n’est que distractions. (FIN

 

Merci de votre ouverture 

canalisation signée Pascale Dozité : http://www.chezkat.com/message-chienne-kheops.php

db18446f

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaire »

Message d’un chien à l’humanité

Posté par othoharmonie le 9 octobre 2011

Un chien à l’Humanité !


Message d'un chien à l'humanité dans CHIEN 5993300-small-yorkshire-terrier-puppy-on-white-backgroundDans notre monde matérialiste dominé par l’intellect, beaucoup d’hommes et de femmes continuent à avoir du mal à accepter que des êtres non incarnés dans le plan physique puissent s’exprimer et nous transmettre des messages à travers des télépathes ou des médiums.  

Mais le plus extraordinaire, c’est quand des animaux, qui nous sont familiers et que nous croyons bien connaître, commencent à aborder des questions morales et métaphysiques.  

Cela peut paraître incroyable, ridicule ; c’est pourtant la réalité que Pascale Dozité vit au quotidien au cours de ses échanges avec sa chienne Khéops.  

Voici l’étonnant message qu’elle lui a transmis.  

Message de la chienne Khéops à l’humanité  

Cette nuit, Khéops m’a dit qu’aujourd’hui, elle voulait écrire seule le chapitre du jour. Elle entendait par là que ma collaboration se limiterait à traduire ses propos et à les transcrire.  

Ce matin, nous voilà prêtes à officier : elle est roulée en boule sur son coussin, et mes doigts sont prêts à courir sur le clavier :  

chiots-de-chien-terrier-de-yorkshire-1-mois--thumb4736767 dans CHIEN« Lorsque l’être humain décide de prendre un animal, il a souvent une idée bien précise sur ce qu’il peut en attendre et sur ce qu’il va pouvoir lui imposer. Dans son arrogance extrême et son désir de tout contrôler, l’homme exige de son animal un total renoncement à cette partie de lui la plus précieuse : la liberté. Je ne parle pas de la liberté de mouvement, mais de la liberté d’être ».  

Nous avons alors l’obligation d’éradiquer définitivement tout ce qui, en nous, n’est pas conforme à vos attentes. Vous nous réduisez à de simples objets, nous assignant la tâche de satisfaire tous vos caprices – inconscients que vous êtes de nos propres besoins. Ce que vous ignorez, c’est que nous sommes incapables de faire semblant. La perversité nous est inconnue. Cette partie de nous que vous rejetez, c’est notre âme, notre essence. Elle ne se laisse pas corrompre et il nous est impossible de la renier. Voilà la plus grande de nos souffrances.  

Dans sa très grande prétention, l’homme concède au chien la capacité maximale de mémoriser 60 mots : « assis, couché, aux pieds, sous la table, pas bouger, à la niche, oui, non, ça suffit, donne la patte, fais le beau, etc. » En vérité, ce langage abêtissant ne fait que révéler le besoin qu’a l’être humain de dominer tout ce qu’il considère comme inférieur à lui, le peuple animal en premier lieu.  

L’homme considère que la parole est le moyen de communication le plus élaboré. Un être vivant dont la physiologie ne permet pas l’accès à la parole est donc irrémédiablement exclu du cercle très fermé des créatures dignes d’intérêt. Mais il est un langage infiniment plus vaste, dont aucun instrument, aussi sophistiqué soit-il, ne pourra jamais définir les limites : il s’agit du langage du cœur. Celui-ci se passe de mots. Et ce sont les sentiments qui véhiculent ce précieux langage.  

Bien qu’universel et, à ce titre, accessible à tous, ce langage nécessite une réelle ouverture d’esprit. Il est d’ailleurs intéressant de noter que, sur terre, seul l’être humain a développé assez d’arrogance et de prétention pour s’interdire tout accès à ce langage. En cherchant à dominer le monde, à maîtriser et à asservir tout ce qui est extérieur à lui, l’homme n’est globalement plus apte à utiliser son énergie vitale pour communiquer. Tout ce qu’il donne et reçoit se teinte de ces dégradants attributs qu’il agite comme des trophées. Dans ses créations, les traces d’amour sont de plus en plus infimes.  

Cette insatiable soif de pouvoir s’apparente à une course sans fin. Loin de se contenter de se détruire lui-même, l’homme cherche à détruire en nous ce qu’il a déjà piétiné en lui.  

La révolte gronde parmi le peuple animal, excédé devant autant d’acharnement à lui nuire et à l’asservir. Avec une infinie tristesse, nous constatons que les évidentes manifestations de la colère ambiante ne semblent pas beaucoup ébranler l’homme dans ses certitudes. Il n’y a aucun jugement dans ce constat. Nous ne cherchons pas non plus à nous faire plaindre. Car en dépit des apparences, c’est bien l’homme qui a besoin de compassion. Le peuple animal a une conscience aiguë de cela.  

Pourtant, les Forces de Vie s’apprêtent à susciter en nous des réactions beaucoup plus vives. Nombreux sont les animaux désireux de participer activement au rétablissement de l’indispensable équilibre sur cette planète. Il ne s’agit pas de vengeance, pas plus que nous ne souhaitons devenir les instruments d’une justice à l’évidence devenue nécessaire. De plus en plus d’animaux sont prêts à sortir de leur réserve et à braver la terreur que leur inspire l’homme. Dans une ultime tentative de communication, certains parmi nous ont l’audace de vous transmettre ce qu’ils ressentent. Les spécialistes comme Marie seront nos principaux alliés, de même que tous les êtres humains capables d’ouvrir leur cœur à ce que nous avons à dire. 

 Sans doute pensez-vous que nous, humbles animaux, ne sommes sur Terre que dans le but d’assouvir votre soif de pouvoir, ou, dans le meilleur des cas, pour vous aider à tromper votre solitude.  

La vérité, c’est que nous avons suffisamment d’amour dans notre cœur pour vous porter secours. Nous sommes tous – sans exception – détenteurs de messages spécifiques destinés aux personnes avec lesquelles nous vivons.  

Nous sommes concernés par l’évolution de la race humaine, bien plus que vous ne sauriez l’imaginer. Notre présence parmi vous est la preuve de notre engagement à vos côtés. 

Osez poser sur nous un regard différent, et demandez-nous de vous aider. Nous vous enseignerons le langage de l’amour, nous vous soutiendrons dans les innombrables réconciliations dont vous ne pourrez pas faire l’économie. Nous pouvons faire beaucoup plus que monter la garde dans vos maisons ou croupir au fond d’un garage. Vous ignorez ce que nous sommes réellement. Pour le bien de votre race, cessez de nous détester, de nous dévorer, de nous humilier, de nous mépriser. Ouvrez votre cœur, accordez-nous l’immense honneur de panser vos blessures. Nous sommes à votre service. Notre compréhension innée de la souffrance d’autrui fait de nous des thérapeutes hors pair. Vous limitez l’amour que nous vous portons à la simple reconnaissance du ventre. Vous dénaturez tout ce qu’il y a de beau en nous.  

6813577-yorkshire-puppies-for-a-month-playing-on-the-lawnLors de nos virées quotidiennes dans la nature, je m’entretiens longuement avec les oiseaux. Ce sont de véritables messagers divins. Le vent, les arbres, les fleurs et les insectes ont eux aussi tant à dire qu’il suffit de quelques instants pour moissonner des tonnes d’informations utiles à tous. Vous avez tué en vous toute faculté d’écoute. Vous créez des bruits assourdissants pour meubler le vide qui vous ronge et vous angoisse. Vous avez mis une telle ferveur à vous éloigner de votre cœur que, désormais, votre propre ombre vous terrorise. Vous semez la terreur également autour de vous, simplement par manque d’amour et de compassion vis-à-vis de vous-mêmes.  

Mon peuple en arrive à souffrir des mêmes maladies physiques et psychiques que les vôtres : ce n’est pas notre goût prononcé pour le mimétisme qui nous rend malades. C’est la trop grande proximité avec un peuple souffreteux, incapable de se remettre en cause. Vous nous imposez vos effroyables conditions de vie, vos pensées de haine. Vos vétérinaires nous soignent, mais ils ne peuvent nous soulager que momentanément. Personne ne nous demande pourquoi on se casse une patte, pourquoi on refuse de manger, pourquoi on développe un cancer dans telle ou telle partie de notre corps. Les réponses à toutes ces questions sont inscrites au plus profond de nous. Elles parlent de notre souffrance de vivre ainsi avec vous. Nous pouvons vous révéler ce qui se dégrade ou se détruit en nous, à votre contact. Mais qui s’en soucie ? Nous nous connaissons mieux que vous ne vous connaissez vous-mêmes. Notre mieux être est intimement lié à la guérison que vous allez amorcer à l’intérieur de vous. La compassion en nous n’a d’égale que notre capacité à pardonner. Nous avons beaucoup à vous enseigner et nous sommes tous prêts à cela. 

k1208238 Savez-vous que lorsque nous nous croisons au détour d’un chemin, nous, les animaux, nous faisons régulièrement le point sur nos situations respectives ? Un simple regard, et nous savons tout de l’autre : ses souffrances, ses combats, les raisons de sa présence sur Terre. Le langage du cœur est direct, sincère. Pouvez-vous imaginer que nous échangeons infiniment plus d’informations entre nous que vous ne le faites chaque jour entre vous, malgré tous vos moyens de communication ? 

 Nous n’avons pas besoin de nous voir pour entretenir d’étroites relations entre nous. Nos capacités psychiques sont illimitées, exactement comme l’étaient les vôtres il y a fort longtemps. 
  

Vous avez pourtant déjà expérimenté pendant des millénaires tout ce en quoi vous ne croyez plus.  

En ces temps reculés, les humains et les animaux vivaient en paix. L’idée de nuire à autrui ou d’exercer un pouvoir sur quiconque n’aurait jamais pu germer dans aucun cœur. Seuls l’amour et la compassion nous motivaient tous, et tous nous participions à l’évolution de ce qui existait sur cette planète.  

Puis l’homme a choisi de faire d’autres expériences.  

Les animaux n’ont pas effectué le même choix. Leurs capacités psychiques sont demeurées intactes. Mais, en vivant à vos côtés, il leur fut de plus en plus compliqué de tenir compte de cette partie noble d’eux-mêmes. Malgré ce que vous nous faites subir, ainsi qu’à la Terre qui nous héberge tous, malgré votre cruauté sans fin, nous sommes prêts à vous aider à guérir ce que vous vous acharnez à détruire à l’intérieur de vous et autour de vous. Accepterez-vous notre aide ? » 

Extrait de « Cet autre Langage », de Pascale Dozité, Éd. Agorma : http://www.chezkat.com/message-chienne-kheops.php  

51601797

Note de l’auteur : Après la transmission de ce message, la tristesse de Khéops était telle que j’en fus toute retournée. Je la remerciai d’avoir osé exprimer tout cela pour nous tous. Et je me plongeai dans la lecture de ce communiqué pour m’assurer qu’aucune erreur de traduction ne s’y était glissée.  

Je voudrais juste apporter une précision. Lorsque nous entrons en relation, la connexion se fait toujours aisément, dans un climat de confiance partagée. Ce qui prouve bien – si tant est qu’on puisse parler de preuve dans ce domaine – que l’animal est réellement prêt à établir un lien étroit et intime avec l’homme. Jamais il ne se fait prier pour se livrer. Nous sommes toujours accueillis en amis.  

photo-chien1J’ai même constaté qu’un animal a toujours quelque chose à dire : quelques mots sur un sujet qui lui tient à cœur ou qui le préoccupe, ce qu’il ressent (cette palette est souvent haute en couleurs et d’une infinie variété), ses interrogations, une information qu’il a simplement envie de transmettre… histoire de la faire circuler ! Il arrive que ces brefs instants de communion intime scellent quelque chose de très fort entre nous. Nous nous retrouvons alors, de temps à autre, sur un plan de conscience différent du plan physique bien que tout à fait réel.  

Le véritable « savoir-être » avec les animaux n’est pas encore reconnu dans nos sociétés. La plupart du temps, il n’est d’ailleurs même pas soupçonné ! Certes, les mentalités commencent à évoluer et s’ouvrent peu à peu. Toutefois, il y a urgence : les animaux ont besoin d’être hissés au rang d’âmes pleinement vivantes, avec des besoins réels et des envies. Or, rares sont les personnes à pouvoir imaginer un concept jugé aussi extravagant. Pourtant, la révolte gronde parmi les animaux. Et à juste titre !  

canalisation signée Pascale Dozité : http://www.chezkat.com/message-chienne-kheops.php

chien-gif-079

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaire »

Message de Chienne Messagère 1

Posté par othoharmonie le 9 octobre 2011

Un animal peut apparaître dans notre vie pour seul fin de nous transmettre un message. Il suffit de le comprendre, de le décoder et ensuite de faire notre propre travail intérieur. 

Polly (raconté par Pascale Dozité) 

Message de Chienne Messagère 1 dans CHIEN k3893668Une dame, Ingrid, m’appela pour sa chienne de trois ans, Polly. Elle déchiquetait tout, les tapis, les meubles, l’escalier en bois, les plantes, le linoléum, les coussins, la télécommande, tout. Pourtant, elle avait un petit air innocent avec sa tache noire sur l’œil gauche, seule note de couleur sur son poil tout blanc. Cependant, si personne ne la regardait, c’était le désastre. Comme elle venait d’un refuge, je pensais qu’elle avait peut-être eu des traumatismes dans son passé, mais rien ni heureuse, ni malheureuse : neutre. Là, rien n’expliquait ce comportement. Ingrid avait beaucoup d’autres animaux, alors peut-être était-ce de la jalousie ? Cependant, lors de la communication, Polly me montra un jeune adolescent assis devant un ordinateur dans une chambre. Je sentis chez lui beaucoup d’émotions refoulées. Elle me montra également l’image d’un autre homme, plus grand qui semblait venir de temps en temps. Il allait directement au réfrigérateur et repartait. Polly n’avait pas l’air de l’adorer. 

Je demandai donc à Ingrid si par hasard elle avait des fils. En général, je demande à l’avance qui vit dans la maison, mais cette fois-ci j’avais oublié de le faire. Ingrid m’avait donné une longue liste de tous les animaux habitants aussi à la maison. Elle me répondit qu’effectivement elle était mère de deux garçons. Nous parlâmes des problèmes du plus jeune, Gabriel, Il était devenu quasiment autiste, mais Ingrid qui était constamment occupée par tous les animaux, ne se rendait pas compte de son état. Son fils passait des heures devant l’ordinateur, enfermé. Elle vivait seule avec eux et tout le peuple animal. 

6772682-close-portrait-of-dog-head-beagle-puppy-green-grass-on-background dans CHIENSon fils aîné, un fainéant, se droguait. Il venait seulement pour manger et lui prendre de l’argent. La pauvre Ingrid était dépassée par les événements, les constantes disputes avec le fils aîné, son travail, tous les animaux à nourrir la submergeaient. La petite Polly, nouvelle venue dans ce milieu absorbait toutes les émotions de Gabriel et les exprimait en rongeant… tout. Je fis un travail sur elle pendant plusieurs jours, car elle avait un peu la tête dure, et tout rentra dans l’ordre. Elle ne mordilla plus que ses jouets ! La leçon pour Ingrid était de porter attention sur son jeune fils qui passait inaperçu. Elle ne pouvait plus l’ignorer à présent 

L’histoire de la petite chienne Clémentine nous révèle combien il faut prêter attention aux réactions et comportements de nos compagnons. 

Extraits du livre de Laïla del Monte « Communiquer avec les animaux« , paru aux Éditions Véga. 

http://www.chezkat.com/chiennes-messageres.php Laïla del Monte – Communicatrice animal – Californie – USA -Tél : 001 818-758-9697 – Site web : www.lailadelmonte.com – email : Laïla del Monte

cane092

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaire »

Message de chienne messagère 2

Posté par othoharmonie le 9 octobre 2011

Canalisation de Pascale Dozité 

Une autre femme qui avait le même genre de problème que Ingrid avec sa chienne s’approcha de moi au cours d’un stage que je Message de chienne messagère 2 dans CHIEN t-cdt2donnais….. Clémentine, sa chienne, dévorait tout en son absence. Même les rideaux. Elle me montra des photos de la maison après l’ouragan. il y avait des plumes de partout, des lambeaux de couvertures déchiquetées et je ne sais quoi encore…Des chaises sans pieds flanqués par terre, des restes d’objets à moitié croqués, bref un vrai désastre ! La pauvre femme avait récemment divorcé et travaillait toute la journée. Elle arrivait à peine à finir les fins de mois. Elle avait une fille de dix ans. Je communiquai avec Clémentine. La première chose qu’elle me montra fut qu’elle détestait être séparée de sa gardienne, Janine. Cependant cela ne pouvait pas expliquer complètement son comportement extrême. 

Ensuite, Clémentine me dénonça des disputes entre la maman et la fille, elles étaient fréquentes, j’entendis des portes claquer, je sentis l’énervement, je vis des larmes. Tout avait l’air chaotique dans cette maison. On avait l’impression d’être pris de vertige, aspiré par un tourbillon noir d’émotions. Clémentine me fit découvrir aussi tout le trouble dans le cœur de Janine, le ressentiment pour son ex-mari, la jalousie, la frustration et toutes les variantes. Je sentis les émotions, mais elles étaient en dehors de moi, heureusement ; elles appartenaient à Janine. Il était bien plus agréable d’être dehors que dedans. Cependant je reconnaissais tous ces sentiments. J’ai appris à connaître un vaste éventail d’émotions sur cette Terre, les miennes et celles de toutes les autres personnes et celles des animaux. Nous avons tous les mêmes émotions. 

Tous les jours je ressentais des émotions avec des variantes… J’expliquai à Janine que les ravages dans sa maison représentaient son véritable état intérieur, avec toutes ces émotions négatives qui la détruisaient. Il était temps qu’elle mette de l’ordre dans ses affaires internes. Ce qui est étonnant, c’est à quel point l’état d’âme se reflète sur la réalité externe. C’est ce qu’on vit à l’intérieur qui crée notre monde… 

Après cet épisode, Janine fut reconnaissante à la petite chienne et décida d’entreprendre une thérapie et Clémentine ne détruirait plus la maison. 

Ces deux témoignages nous démontrent notre fragilité et notre vulnérabilité sur le plan psychologique. Les animaux vivant autour de nous par un comportement excessif, peuvent jouer le rôle de la sonnette d’alarme. À nous de réagir et d’essayer d’analyser ce qui ne va pas dans notre vie. Jackie Thouny 

Extraits du livre de Laïla del Monte « Communiquer avec les animaux« , paru aux Éditions Véga. 

http://www.chezkat.com/chiennes-messageres.php Laïla del Monte – Communicatrice animal – Californie – USA -Tél : 001 818-758-9697 – Site web : www.lailadelmonte.com – email : Laïla del Monte

 

gif-anime-gloubiweb--82- dans CHIEN

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaire »

Message d’un Chien Objet 1

Posté par othoharmonie le 9 octobre 2011


Message d'un Chien Objet 1 dans CHIEN 4238899-the-puppy-sits-near-to-a-toy-lionEncore une fois Laïla nous fait prendre conscience que les animaux ne sont pas dénué d’intelligence, et que c’est une chance voire un privilège de pouvoir communiquer avec eux. 

Pauvre Brendon, jusqu’où peut aller l’égoïsme et l’orgueil des humains ! Quant à Sunny il aura pu expliquer à Laïla son ressenti face à l’arrivée du « petit chiot humain » et poursuivre sa retraite bien méritée au sein d’une famille unie. 

C’est grâce à la communication avec eux que Laïla a décelé ce qui les traumatisait et le mot n’est pas trop fort. Si nous avons des petits compagnons à la maison nous nous devons d’être à leur écoute, c’est indispensable, car eux aussi souffrent, pleurent à l’intérieur et manifestent leurs sentiments. 

Brendon 

Un jour, une dame m’appela pour son chien Brendon. Lors des concours, devant les juges, il devenait très nerveux, il salivait et faisait pipi. Brendon, un beau chien couleur caramel aux yeux mélancoliques me communiqua qu’il ne voulait pas faire de concours canins, il voulait rester à la maison et vivre une vie tranquille, c’était trop de pression pour lui. Il en avait assez d’être stressé et contraint ! Il aimait bien faire les exercices avec Marge, mais les concours, c’était autre chose. 

Je revis avec lui toute l’expérience : « Je sens ma gorge se serrer, mes jambes deviennent toutes faibles et tremblantes, j’entends le bruit, les cris, l’excitation des autres chiens, la poussière me brûle les yeux. On me tire par la laisse devant les juges. Que veulent-ils de moi ? Je ne sais pas ce que je dois faire. Un liquide chaud me coule entre les pattes. Maintenant elle va se fâcher et me punir. Je n’en peux plus, je veux partir mais comment faire ? ». 

4353767-le-jeune-chien-marron-a-mis-sur-la-langue dans CHIENLe trac, je connaissais bien en tant que danseuse, mais pour lui, c’était pire parce qu’il n’aimait pas la compétition. Brendon me faisait tant de peine ! Le pire était que je ne savais comment l’aider. Tout ce que je pouvais faire était d’expliquer à Marge le ressenti du chien. 

Mais elle ne voulait rien savoir : « Je ne comprends pas, me dit-elle au téléphone, il excelle aux épreuves, mais une fois arrivé devant les juges, il se transforme en petit chien timide et peureux. Ce n’est plus le même ! » 

J’essayai de discuter avec Marge, de lui faire ressentir l’état de Brendon, mais elle rajouta ; « Je comprends bien, mais il doit surmonter ses angoisses, il faut qu’il apprenne, il est hors de question d’arrêter les concours ! Tous mes chiens font des shows, c’est pour cela qu’ils viennent chez moi ». Je ne sais ce qu’il advint du pauvre Brendon parce que Marge ne me rappela pas. 

Extraits du livre de Laïla del Monte « Communiquer avec les animaux« , paru aux Éditions Véga. 

http://www.chezkat.com/chiennes-messageres.php Laïla del Monte – Communicatrice animal – Californie – USA -Tél : 001 818-758-9697 – Site web : www.lailadelmonte.com – email : Laïla del Monte

chien

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaire »

Message d’un Chien objet 2

Posté par othoharmonie le 9 octobre 2011

Message d'un Chien objet 2 dans CHIEN 4569133-portrait-d-39-un-chiot-de-race-pure-de-gris-l-vrier-italienSunny, un lévrier gris argenté de pure race communiqua avec moi au sujet du nouveau-né de Nancy et Joe qui venait d’arriver à la maison. Nancy avait remarqué que Sunny était bizarre avec le bébé. En sa présence, il grognait. Nancy, préoccupée me demanda de faire une communication avec lui. J’allai donc sur mon chemin blanc. J’aimai la sensation familière du sable fin et chaud sous mes pieds. Sunny apparut tout de suite. J’avais déjà eu des communications avec lui, il était même venu à mon studio pour des séances d’aide. Il était très sensible, je l’aimais beaucoup et m’étais attachée à lui. Il avait de grands yeux limpides et une tête fine et sensible de lévrier. Il était toujours un peu peureux. Il venait des champs de courses. Quand il ne gagna plus, il fut mis en cage, abandonné, prêt à être euthanasié. 

Une association de « secours » le recueillit. 

La première fois que Nancy l’avait amené, il avait une grave maladie de la peau avec des abcès et de la fièvre. Les vétérinaires consultés n’arrivaient pas à se mettre d’accord sur son cas, c’était une maladie étrange. Ils avaient tout essayé. Sunny s’approcha avec hésitation sur mon beau chemin blanc. Il était méfiant. Je restai un moment avec lui, accroupie, en silence, sans rien lui demander, seulement pour être là, présente pour lui. Après un certain temps, il osa me regarder dans les yeux, il se sentait plus en sécurité. Je lui demandai ce qui lui était arrivé. 

Il me montra son passé aux courses. C’était un monde que je ne connaissais pas et que je ne désire jamais connaître : « L’on nous enferme, nous sommes plusieurs, il n’y a pas de place, j’ai toujours faim, très faim, j’ai peur, sans cesse des bruits de métal (de chaînes, de portes en métal ?). Des cris, les courses, courir le plus vite possible. Pas le temps de me reposer. Cette sensation dans mon corps d’extrême nervosité, les spasmes dans mes jambes, je ne peux pas dormir. Les autres ont tous peur, ils crient la nuit. Moi je ne peux pas dormir, on n’en a plus pour longtemps. 

S’il y en a un qui part, un autre arrive. Et pour moi, ça sera quand ? Où va-t-on après ? Je suis épuisé, plus de forces, je n’ai plus envie de vivre, tout m’est égal de toute façon, alors à quoi bon ? Et puis un jour, je vois le visage de Nancy derrière mes barreaux, son sourire, ses larmes, sa voix, elle m’emmène chez elle. Maintenant je me sens si bien, elle s’occupe de moi, elle m’aime. Il y a d’autres animaux ici, trois chats et un autre lévrier. 

Ils sont calmes, tranquilles, ils dorment tout le temps. 

Ils ne connaissent pas l’enfermement. 

Au début, je pensais que Nancy ne reviendrait pas, qu’elle allait me quitter, mais maintenant je sais qu’elle est là, elle revient toujours. Je n’ai plus faim. 

Maintenant, il y a ce bébé. Elle ne me parle plus, elle ne me laisse plus entrer dans sa chambre, je suis seul, elle a même eu peur de moi l’autre jour, comme si j’allais faire quelque chose de mal ». 

4569131-portrait-d-39-un-chiot-de-race-pure-de-gris-l-vrier-italien dans CHIENSunny « pleurait ». Les animaux pleurent en silence, les larmes sont tournées vers l’intérieur. Je pleurais avec lui. Nous étions tous les deux sur le chemin blanc. Un grand espace de tristesse et de solitude me rentra dans le cœur. « Pourquoi Nancy m’a-t-elle abandonné tout d’un coup ? » Je séchai mes larmes et je lui expliquai que le petit « chiot humain » sans poils, avait lui aussi besoin d’amour. Il y en avait assez pour tout le monde. 

Mais le bébé était tout petit et très fragile et il lui fallait beaucoup d’aide et d’attention. Après, il grandirait… C’était à son tour d’aider Nancy. 

Après la communication avec Sunny et un peu plus d’attention de la part de Nancy et Joe, tout rentra dans l’ordre, Sunny se calma et il accepta courageusement la présence du petit « chiot humain » 

Comme vous pouvez de nouveau le constater par ses deux témoignages, nous devons être à l’écoute de nos animaux. Des agissements inhabituels de leur part doivent nous interpeller car ils peuvent mettre le doigt sur des situations de souffrance et de gêne. On ne peut que les remercier d’être ce qu’ils sont pour nous et pour l’enseignement qu’ils sont à même de nous apporter… Jackie Thouny 

Extraits du livre de Laïla del Monte « Communiquer avec les animaux« , paru aux Éditions Véga. 

http://www.chezkat.com/chiens-objets.php Laïla del Monte – Communicatrice animal – Californie – USA -Tél : 001 818-758-9697 – Site web : www.lailadelmonte.com– email : Laïla Del Monte

animaux-chien-006

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaire »

Message du Chien

Posté par othoharmonie le 8 octobre 2011


oracle du chien = FIDÉLITÉ

Chien…
Tu es si noble!
Ta médecine nous enseigne
À aller jusqu’au bout de nous-mêmes
Avec fidélité, patience et sincérité.

Message du Chien dans CHIEN 200px-AmericanFoxhound2Tous les Indiens du Sud-Ouest et des Plaines avaient des chiens. Ces nobles animaux lançaient le cri d’alarme devant un danger imminent. Ils aidaient aussi à la chasse et gardaient leurs maîtres au chaud pendant les longues soirées d’hiver. Puisqu’il existe plusieurs espèces de chiens, les premiers chiens des Indiens étaient habituellement à demi sauvages. Toutefois, l’état sauvage ne les détournait pas de la fidélité innée à leurs maîtres.

Tout au long de l’histoire, on a considéré le Chien comme le serviteur de l’humanité. Les porteurs de la médecine du Chien se dévouent habituellement de quelque façon au service des autres ou à celui de l’humanité. Ce sont des bénévoles, des philanthropes, des infirmières, des conseillers, des prêtres ou des soldats.

Le Chien, c’est le soldat de service, gardien vigilant des loges de la tribu contre les attaques surprises. La médecine du Chien allie la tendre délicatesse du meilleur ami à l’énergie protectrice mi-sauvage, liée aux exigences territoriales. Comme Anubis, le chien-chacal qui protège l’Égypte, le chien monte la garde. À travers l’histoire, le Chien a été à la fois gardien des enfers, des secrets anciens, des trésors cachés et des bébés – pendant que les mères préparaient les repas ou travaillaient aux champs. Fidèle à sa nature, cet animal mérite la confiance qu’on lui accorde.

Pies18.jpgEn étudiant la médecine du Chien, vous découvrirez peut-être de doux souvenirs personnels reliés à un chien que vous avez aimé. Cela vous poussera peut-être à mieux examiner le message que ce fidèle gardien veut transmettre : approfondissez votre sens du service aux autres. L’espèce canine est vraiment orientée vers le service ; la fidélité de ces animaux passe outre aux mauvais traitements reçus. Même quand le Chien a été victime de cris ou de coups, il continue à aimer la personne qui l’a maltraité, non pas par stupidité mais plutôt par compréhension : une compréhension profonde et compatissante des défauts des humains. II semble bien qu’au coeur de tout chien réside un esprit de tolérance qui ne cherche qu’à servir.

Par ailleurs, il peut se trouver des chiens chez qui les mauvais traitements ont étouffé toute trace de fidélité. Ils tremblent et se lamentent au moindre signe de désapprobation, mais ce n’est pas là leur nature véritable. Quelques espèces de chiens ont même été entraînés à être brutaux et méchants. Dans un esprit de service, ces espèces ont répondu aux désirs agressifs de leurs maîtres. Ils sont victimes d’une altération de leur mémoire génétique où le service prend un tout autre sens parce qu’il est relié à l’approbation de leurs maîtres.

La médecine du Chien nous demande de considérer combien aisément notre besoin d’approbation peut dénaturer l’esprit de notre fidélité. Si vous avez tiré la carte du Chien, plusieurs questions se posent selon la situation qui vous a poussé à tirer les cartes.

1) Récemment, ai-je oublié que je devais d’abord respecter ma vérité personnelle ?

2) Est-il possible que les commérages et l’opinion des autres aient diminué ma fidélité à un certain ami ou à un certain groupe ?

3) Ai-je rejeté ou ignoré quelqu’un qui tente d’être un ami fidèle ?

4) Ai-je été fidèle et sincère face à mes buts ?

À L’ENVERS :

En position contraire, le Chien vous rappelle peut-être que vous êtes devenu trop critique, voire même méchant et que c’est dû Emily Maltese.jpgaux gens que vous fréquentez. L’aspect contraire de cette médecine peut aussi vouloir dire qu’il est temps de cesser de trembler de peur et qu’il vaut mieux maintenant vous attaquer à tout ce qui mine votre confiance. La clé du succès, c’est de vous rendre compte que l’ennemi est à l’intérieur de vous : il s’agit de formes-pensées qui vous disent que vous n’êtes pas digne de fidélité – soit envers vous-même, soit envers les autres. Vous voudrez peut-être examiner les schémas d’infidélité dans votre vie. Par exemple, rapportez-vous les potins ? Évitez-vous de prendre la parole pour faire taire ou rectifier les propos de quelqu’un qui propage des rumeurs ? Faites-vous des farces qui abaissent les autres ? Refusez-vous de rendre des services ? Ces comportements sont caractéristiques de la peur, particulièrement d’une peur commune aux humains de la famille des bipèdes : la peur de ne pas faire partie du groupe ou de ne pas être approuvé.

Réappropriez-vous le pouvoir d’être fidèle à vous-même et à vos vérités. Devenez comme le Chien – votre meilleur ami. 

 

http://ici.monforum.fr/le-chien-14-vt64.html

barre bleu sc

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaire »

Chien aztèque

Posté par othoharmonie le 8 octobre 2011

 » Ce signe était tenu pour bénéfique « , nous disent les textes. Les personnes nées sous le signe chien sont généreuses et courageuses. Elles aiment donner, faire des cadeaux, rendre service, aider ceux qui en ont besoin. Elles sont encore « droites et franches « . 

Chien aztèque dans CHIEN im_1183716835Toutes ces qualités proviennent assurément de la « personnalité » du chien aztèque. Physiquement, celui-ci est assez différent de son équivalent occidental: animal rondelet, court sur pattes, incapable d’aboyer, le chien mexicain précolombien est essentiellement un animal domestique, élevé à des fins… alimentaires. Il était en effet consommé et comptait – avec le dindon – parmi les rares animaux de basse-cour des Indiens. Le chien sera donc un excellent signe pour les éleveurs. 

 

Mais ce brave chien joue un rôle important dans la vie sociale indigène par sa vocation funéraire. car il était d’usage de sacrifier un chien sur la dépouille du mort: le chien était censé accompagner le défunt dans son cheminement souterrain, et au terme de son voyage infernal de quatre ans il l’aidait à franchir  » la neuvième rivière des morts  » en le portant sur son dos, à la nage. Et là, sur l’autre rive, l’un et l’autre se dissolvaient dans le néant. Compagnon perpétuel de l’homme, dans la vie et par-delà la mort, le chien est donc un symbole de fidélité, de bonté et de dévouement, autant de qualités qui vont se répercuter dans son signe. 

Naître sous l’influence du chien est un gage de réussite. cela prédispose à la munificence, donc à la prospérité puisque pour pouvoir faire des cadeaux il faut être riche. cela annonce aussi une descendance nombreuse : on peut y voir une allusion à la fécondité des espèces canines locales ou bien une manière de concrétiser la postérité qui s’attache à l’être du chien, puisque, selon la croyance, il survit après sa mort pour aller attendre son maître sur les rives glacées des neuf fleuves de l’Enfer septentrional. 

De toute façon ce signe du nord est d’excellente fortune et, si l’on en croit le chroniqueur Diego Duràn, il permet à ses natifs d’accéder aux plus hautes dignités. 

en rapport avec Mictlantecutli

scintille

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaire »

le Chien Celtique

Posté par othoharmonie le 8 octobre 2011

 

Pies faraona e34.jpgPour les Celtes, le chien est le messager de l’Au-delà. Il est apprécié pour ses qualités de chasseur. On l’associe à la lune. 

 

Dans le domaine celtique, il est également associé au monde des guerriers. Contrairement à ce qui se passe chez les Gréco-Romains, le chien est, chez les Celtes, l’objet de comparaisons ou de métaphores flatteuses. Le plus grand héros, Cuchulainn, est le nom du chine de Culann et nous savons que tous les Celtes, aussi bien insulaires que continentaux, ont eu des chiens dressés pour le combat et la chasse. 

 

Comparer un héros à un chien était faire honneur, rendre hommage à sa valeur guerrière. Toute idée péjorative est absente. Il n’y a pas, semble-t-il, de chien infernal analogue à Cerbère. Le chien maléfique n’existe que dans le folklore, probablement sous l’influence du christianisme ; en Bretagne, le chien noir des Monts d’Arrée représente les damnés. 

 

Le héros irlandais Cuchulainn avait pour principal interdit alimentaire la viande de chien ; et pour le condamner à mourir, les sorcières, qu’il rencontre en allant au combat, lui en offrent et l’obligent à en manger. Le héros Finn est aussi flanquée de deux chiens. Ki Du le Chien Noir de Bretagne, accompagne les morts durant leur voyage. 

 

Dans le monde Invisible, le roi Annwf possède la meute des chiens gris. Il est nécessaire aussi de se rapporter à la symbolique du loup..

 

Barres de séparations vacances

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaire »

Grand chien Figuier

Posté par othoharmonie le 8 octobre 2011

 

Cette constellation d’Etoiles amène une nature instinctive, chaleureuse, d’une belle générosité, disponible en tout temps pour rendre service, sauf à l’heure de la chasse ou du repas. Elle est aussi d’une grande indépendance. 

 

Grand chien Figuier dans CHIENCe natif est capable d’un grand attachement, il aime la compagnie, il suivra partout la personne qu’il choisit. Il est aussi toujours joyeux en présence d’une personne qu’il aime, rarement quand il est seul lorsque le natif vit de la solitude, il devient distant, plutôt lointain, il tend à s’isoler dans son monde à lui, il pénètre dans des rêves grisâtres, tourmentés, angoissant, en général il en ressort purifié refait, régénéré. 

 

Ce n’est pas une nature envahissante, collante, sauf s’il a besoin de sa dose de caresses, d’affection. Il associe son identité à celle de son partenaire, il se contente et est heureux dans son rôle d’ami « de… » 

 

Cette constellation produit un caractère simple, ce natif a besoin de s’attacher à une personne, et d’avoir un rôle précis à jouer auprès de cette personne, qui doit épouser ces propres aspirations et à la fois au projet de son partenaire. Il est résistant, il ne connaît pas l’ennui, si on le laisse courir en liberté, sans but précis, comme un peu au hasard. 

 

 

 

Grand Chien Figuier et Relations 

 

Sous cette dominance, malgré que ce natif soit assez exclusif, c’est celui qui possède les plus riches aptitudes aux relations humaines. C’est un besoin vital. Lorsqu’il a choisi un ami, que cette amitié est réciproque, qu’il soit repoussé ensuite, c’est pour terreat dans CHIENlui un gros chagrin. Il est résistant, capable d’endurer sans souffrance, la seule chose qu’il ne supporte pas c’est la perte d’un ami. Il peut continuer à vivre avec son partenaire, même si celui-ci est devenu un malade chronique, ou violent ou alcoolique ou débile, la relation qu’il entretient avec son partenaire est éternelle. 

 

D’ailleurs ce qui peut le rendre malheureux, qui est pour lui une source d’une grande préoccupation, c’est la mort de son ami, pas la sienne. 

 

En amour, c’est une nature dynamique, très chaleureuse, pas toujours d’une grande tendresse, avant tout sensuel. Ce natif est fidèle à l’extrême sur le plan des affections, mais au plan de la sexualité, il succombe facilement au charme du flirt poussé, à des aventures sans lendemain, sans conséquences tout en s’y investissant, s’y engageant complètement, délaissant les responsabilités déjà prises y compris familiales, bien sûr qu’il éprouve de la culpabilité par la suite. Il cherche à réparer, toute douceur pour son partenaire. Cependant, lorsqu’une autre occasion se présente, il ne résiste pas à la tentation de recommencer, impossible de s’en empêcher. L’instinct domine le reste. 

 

chien_234

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaire »

Grand Chien Figuier et destinée

Posté par othoharmonie le 8 octobre 2011

 

Grand Chien Figuier et destinée dans CHIEN figuier-contre-jour-copieCe natif est très heureux et confortable dans une profession qui exige le don de soi, du dévouement, de la discipline et de l’endurance. Sa prédilection se tourne vers les emplois de gardiennage, de surveillance, de protection, d’assistant jusqu’à des carrières militaires. Ce natif est attiré par l’emploi qui mettra en valeur ses qualités, ses compétences qui les gérera bien. 

 

Habituellement, il ne discute pas devant l’effort, si son supérieur immédiat est amical, démontre de la compréhension et si les rapports sont bons, ce natif accompli ses tâches consciencieusement, sans trop se poser de question, terre à terre. Si le natif des degrés plus élevés, qu’il est plus spiritualisé il ne l’a pas cherché vraiment, ce n’était pas son véritable objectif. 

 

Cette constellation d’étoiles offre une destinée plutôt inattendue, comme une récompense, une surprise bonifiée, c’est un cœur humble, il partage avec son entourage le fruit de ses efforts, très égoïste, il aime d’abord faire plaisir. Il aime et assure le bonheur de ceux qu’il aime.

wy36hghu dans CHIEN

Publié dans CHIEN | Pas de Commentaire »

1...8910111213
 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello