Les vertus du vautour

Posté par othoharmonie le 28 octobre 2011

 

Les vertus du vautour dans OISEAUX 220px-Eagle_beak_sideview_A1] Le vautour est un très grand oiseau, très utile, connu de tous. Voici l’utilité du petit du vautour. Les os de sa tête, attachés par un fil de pourpre au coude, guérissent la céphalalgie et le vertige chronique de la tête. 

 

2] Sa cervelle, broyée avec de la résine de cèdre et de l’huile vieille, employée en frictions sur les tempes, guérit toute céphalalgie et la léthargie. 

 

3] Son fiel avec du miel et du suc de marrube, sert à soigner la cataracte. 

 

4] Sa graisse, mêlée à la graisse de porc, sert aux arthritiques, aux gens atteints de tremblements et de frissons, aux goutteux, aux dyspeptiques, aux paralytiques, enfin à ceux qui sont malades à la suite d’évacuations. 

 

5] De plus, son cœur, enfermé dans sa peau, arrête toute hémorragie : tout démon, brigands ou bêtes sauvages fuiront celui qui le porte. Il sera bien vu de tous les hommes et de toutes les femmes, il vivra dans l’abondance, il aura du succès dans toutes les affaires. 

 

6] Le cœur du vautour adulte, bouilli et donné aux femmes secrètement à manger, ou sec dans un breuvage, est pour elle un puissant philtre d’amitié et de désir amoureux. 

 

7] Ses pattes, portées, sont merveilleusement et incroyablement efficaces pour le succès des discours, la réussite des affaires, le silence des ennemis et la victoire sur les adversaires. 

 

8] Ses ongles, calcinés et broyés avec du vin vieux et employés en frictions sur tout le corps et pris en breuvage sont efficaces pour vaincre ses ennemis. 

 

9] Son bec avec sa langue, porté sur soi, est bon pour les voyages nocturnes; en effet, il éloigne les démons, les bêtes féroces, tous les serpents, tout malheur, et pour tout dire, il procure toute victoire, l’abondance des richesses, le bonheur des paroles, et fait obtenir à celui qui le porte bonnes causes, gloire et honneur. 

 

220px-Gyps_fulvus_1_Luc_Viatour dans OISEAUX10] Porte donc avec sa langue ses yeux, étant pur de corps. 

 

11] Si une femme fait fondre la moelle de l’oiseau et s’en frotte pendant sept jours le ventre, puis qu’elle frotte le ventre de son propre mari, elle ne concevra jamais. 

 

12] De ses os calcinés et broyés, fais une poudre sèche; car elle guérit tout ulcère qui en est saupoudré : bue avec du vin et employée pour laver les dents, elle guérit l’odontalgie. 

 

13] Son fiel avec une décoction de marrube, d’opobalsamum et de miel, en collyre, guérit supérieurement l’amaurose, les troubles de la vue et la cataracte. 

 

14] Les fumigations faites avec ses ailes servent à soigner la léthargie, les spasmes hystériques et la frénésie. 

 

15] Toutes les vertus de l’aigle, le vautour les a également; mais si nous avons passé sous silence les plus nombreux de ses emplois, il faut que tu l’utilises comme l’aigle.

  

Issu du livre médical sommaire d’Hermès Trismégiste De la connaissance scientifique et de l’influence physique des animaux, Composé pour son élève Asclépios

 

 

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello