Les oiseaux dans l’art

Posté par othoharmonie le 26 octobre 2011

Les oiseaux dans l’art dans OISEAUX 220px-Audubon_carolina_pigeonLes oiseaux apparaissent dans la culture et l’art pariétal depuis la préhistoire où ils sont représentés sur des peintures rupestres, par exemple dans la scène du puits de la Grotte de Lascaux. Homère s’est servi des oiseaux dans son œuvre et notamment du Rossignol dans l’Odyssée. Du fait de l’élégance et de la complexité de son chant, de nombreux poètes l’ont imité. 

Dans l’art médiéval aussi, le poète Sufi Iranien Farid ud-Din Attar, a écrit l’histoire d’une bande de 30 oiseaux pèlerins partant sous la conduite de la huppe à la recherche d’un Simurgh dans son livre (Perse منطق الطیر [MmanTiq aT-Tuyûr], « La Conférence des Oiseaux ») en 1177. À la fin de leur quête, ils découvrent leur moi profond (jeu de mots sur Simurgh = 30 oiseaux). 

Les oiseaux n’ont pas cessé d’inspirer les artistes par leurs formes, leurs couleurs et les symbolismes auxquels ils sont associés comme le Trône du paon. Certains artistes se sont spécialisés avec succès sur les oiseaux comme John James Audubon qui allait donner son nom à la National Audubon Society. Chez Ximena Armas, l’oiseau est la victime première d’une nature outragée ; il n’est souvent présent que par quelques plumes éparses. 

La relation entre les albatros et les marins, thème central de La Complainte du vieux marin de Samuel Taylor Coleridge, est un exemple d’allégorie poétique. Les oiseaux ont inspiré de nombreux poèmes, comme « l’albatros » de Charles Baudelaire dans « Les Fleurs du mal », ou « la mort de l’aigle » de José-Maria de Heredia dans le recueil « Les trophées ».

Pinson des arbres

 

 

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello