Disparition de l’éléphant

Posté par othoharmonie le 21 octobre 2011

 

Durant des millénaires, l’homme chassa l’éléphant pour sa consommation et pour le commerce de l’ivoire tiré des défenses. Éléphant (gravure du XVIIIe siècle)

Durant l’Antiquité, les éléphants de Nubie furent utilisés dans les armées des carthaginois. Au XVe siècle av. J.‑C., il y avait encore des éléphants sur les bords de l’Euphrate, où le pharaon Thoutmôsis Ier chassait l’éléphant.

 

La population des éléphants africains et asiatiques a été décimée, passant de plusieurs millions d’individus au début des années 1970 à quelques centaines de milliers 30 ans plus tard. Si bien qu’en 1989, la CITES interdit le commerce de l’ivoire. Les éléphants sont désormais considérés comme des espèces protégées et la chasse aux éléphants est très réglementée.

 

Les seuls prédateurs des éléphants sont les grands fauves, et en particulier les lions qui peuvent occasionnellement s’attaquer aux éléphanteaux.

 

Alors que le braconnage menace toujours les éléphants au Kenya et ailleurs, les mesures de protection ont été si efficaces en Afrique du Sud que les populations sont en plein essor. Pour sauvegarder les écosystèmes, les directeurs des parcs nationaux surpeuplés pourraient être amenés à abattre des éléphants.

 

Perte d’habitat

L’augmentation des risques de conflits d’intérêt pour l’habitat avec des populations humaines menace la survie de l’éléphant. Ce conflit tue 150 éléphants et un peu plus de 100 personnes par an au Sri Lanka. Contrairement à son cousin d’Afrique, l’éléphant d’Asie, possède de petites défenses. La disparition de celui-ci est principalement attribuée à la perte de son habitat. De grands morceaux de forêt disparaissent, ce qui touche profondément leur écosystème. Les arbres contribuent à l’ancrage du sol et l’absorption des eaux de ruissellement. La déforestation entraine des inondations et une érosion massive. Lorsque la forêt est réduite, les éléphants deviennent une partie du problème, car ils détruisent rapidement la végétation de la zone où ils vivent et éliminent toutes les ressources en nourriture.

 

Parcs nationaux

La première réserve officielle, Parc national Kruger, est peut-être la plus connue des réserves et celle ayant obtenu le plus grand Disparition de l'éléphant  dans ELEPHANT 320px-Elephants_du_Krugersuccès. Cependant, de nombreux problèmes sont apparus depuis sa création. Les clôtures de la réserve ont coupé de nombreux animaux de leur alimentation en hiver ou de leurs zones de reproduction au printemps. Certains animaux sont morts, alors que d’autres comme les éléphants ont démoli les clôtures, entrainant des ravages dans les champs voisins. Lorsque les éléphants sont limités à un petit territoire, les dégâts infligés au paysage peuvent être énormes.

 

De ce fait, certaines réserves, comme le Parc national Kruger, de l’avis de certains gestionnaires de faune sauvage, ont souffert de la surpopulation des éléphants, au détriment d’autres espèces de la faune dans la réserve. Le 25 février 2008, l’Afrique du Sud a annoncé que l’abattage pour contrôler le nombre d’éléphants, arrêté depuis 1994, reprendrait. Les défenseurs des droits des animaux, ont menacé d’un appel au boycott par les touristes et à d’autres formes d’oppositions.

BARSEPA - paques lapins

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello