Ecureuil envahisseur

Posté par othoharmonie le 16 octobre 2011

L’écureuil gris de Caroline, déjà commun au nord-est des États-Unis, a connu une histoire très particulière après son introduction en Europe. Il a été relâché en Grande-Bretagne de 1876 à 1929 au moins.

Un écureuil roux par Hans Hoffmann

   L’invasion de la Grande-Bretagne par l’écureuil gris est un classique du genre. L’espèce exotique s’est rapidement adaptée à son nouveau pays et les conséquences écologiques de son apparition ont été nombreuses. Dans les forêts britanniques, l’écureuil gris s’est révélé nettement plus ravageur que l’espèce indigène. Les forestiers n’apprécient pas du tout son habitude d’écorcer les rameaux et le haut des troncs d’arbres. Les scientifiques cherchent encore les raisons de ce comportement. Essaie-t-il de recueillir la sève sucrée de certains arbres écorcés ou bien la trop forte densité d’écureuils en ces lieux les empêche-t-elle de satisfaire leurs besoins alimentaires ? Autre hypothèse : les écureuils se « détendraient » en écorçant les arbres !

   La seconde conséquence de l’invasion de l’écureuil gris américain a été le recul concomitant de l’écureuil roux indigène. Les spécialistes discutent encore de la vraie raison de la raréfaction de l’écureuil roux, car des données historiques, bien antérieures au débarquement de l’espèce américaine, montrent que ses populations ont considérablement fluctué. L’écureuil roux a disparu d’Écosse et d’Irlande au XVIIIe siècle. Il a alors été réintroduit, sur 10 sites, en Écosse entre 1772 et 1782, et en Irlande entre 1815 et 1856. Il était très abondant entre 1890 et 1910, mais est devenu rare après 1920, sans accroissement important de ses effectifs depuis. Entre-temps, l’écureuil gris est arrivé. Pour certains, l’écureuil roux aurait commencé à diminuer avant l’arrivée de l’espèce américaine. Une plus fine analyse des faits montre qu’il existe une relation directe entre l’arrivée de l’un et le retrait de l’autre, relation qui connaît des variantes selon les régions anglaises concernées. Aujourd’hui, l’écureuil roux se maintient en Écosse, au nord du pays de Galles, sur l’île de Wight (où le gris n’existe pas) et en quelques rares points d’Angleterre. Par ailleurs, l’infection de l’écureuil roux par un parapoxvirus, dont l’écureuil gris est porteur sain peut être localement à l’origine de sa disparition. En Italie où ce virus est absent, le pillage des réserves de l’écureuil roux par le gris semble le facteur prépondérant.

Ecureuil envahisseur  dans ECUREUIL 220px-Nutsgnawedwarsaw

 

Laisser un commentaire

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello