• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 15 octobre 2011

Message du Peuple des Serpents/Reptiles 1

Posté par othoharmonie le 15 octobre 2011

« Salutations…  Laissez-nous vous observez un moment avant de commencer cette communication…  L’observation, l’immobilité comptent parmi nos plus grandes forces ! 

 Adolphe Millot, Nouveau Larousse Illustré,1897-1904Si vous pouviez être aussi immobiles que nous, vous  pourriez transformer beaucoup de choses dans votre monde de vitesse et d’actions.  Voici un autre mot clé pour vous : la transmutation.  Ne vous en déplaise, le monde illusoire du temps est fait de changements perpétuels.  Chaque seconde, chaque respiration amène, en vous et autours de vous, un changement, une transmutation.  Nous ne dirons pas, pour le “mieux” ou le “pire” car ces concepts sont ancrés dans la dualité et la sphère du jugement.  Nous du peuple des serpents/reptiles, sommes des Êtres qui miroitent très bien la dualité, le noir et le blanc, mais nous existons en dehors de toutes formes de jugements. 

C’est étrange pour nous d’avoir été choisis comme représentants de ce bizarre concept : le péché. Nous n’incarnons pas le péché car cela n’existe pas.  Il n’y a pas de bien ou de mal.  Il y a ce qui Est, un point c’est tout.  À vous de choisir, de créer ce que vous désirez expérimenter en toute conscience ! 

Il y a longtemps que vous avez oublié, maîtres de la confrérie humaine, que vous possédez en vous, toute la puissance, l’énergie et le savoir pour créer votre existence dans ses plus infinis détails.  Oui, vous possédez cette force à la foi dévastatrice et douce, berceau de toute vie dans la matière.  Que d’œillères vous portez…  Au début, volontairement, maintenant inconsciemment… 

Nous, du peuple des serpents/reptiles, sommes les gardiens de ce savoir et les instigateurs de votre oubli, les instigateurs de votre voyage dans l’illusion de la séparation.  C’est par nous que vous avez sombré dans l’inconscience, il  y a de ça plusieurs milliers d’années. Et depuis, nous transportons l’odieux de cette décision qui a pourtant été prise par vous, à l’origine. 

Ce que nous nous apprêtons à vous révéler ici ne sera certes pas accepté par tous mais, il en est de notre devoir de faire éclore la vérité sur notre identité.  À l’origine, le peuple des serpents/reptiles, était constitué d’individus possédants des jambes similaires aux vôtres et une tête semblable à celle que nous avons actuellement.  Cela est surprenant mais tout à fait véridique (pensez aux hiéroglyphes égyptiens).  Plusieurs autres de mes frères/sœurs animales avaient une apparence similaire.  À cette époque, la terre était une planète ambassadrice, composée d’une grande diversité d’Êtres.  La diversité des Êtres était généralement vécue comme quelque chose de complémentaire, de constructif.  Les chambardements écologiques majeurs, les guerres thermonucléaires (époques Lémurienne et Atlante) ont grandement transformé le mandat et le visage de notre belle planète.  La terre est maintenant appelée à nouveau vers la lumière et vers un nouveau rôle d’enseignement et de diplomatie interstellaire.  La grande diversité d’antan réapparaîtra graduellement dans les vingt prochaines années terrestres… 

Nous, du peuple des serpents/reptiles, vous saluons ! « 

Communication animale – Source : http://www.communication-animal.net/ 

Message du Peuple des Serpents/Reptiles 1 dans SERPENT 220px-Hylonomus_BW

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Message du Peuple des Serpents/Reptiles 2

Posté par othoharmonie le 15 octobre 2011

« À cette époque de la Lémurie et de l’Atlantide, le peuple des serpents/reptiles évoluait à titre de maîtres généticiens sur cette Message du Peuple des Serpents/Reptiles 2 dans SERPENT 220px-Anolis_equestris_-_bright_fullplanète.  C’est donc par nous que s’est effectué le voyage vers l’oubli, la séparation divine ou la noirceur  (d’où l’histoire dans la bible).  Après l’engloutissement des continents de Lémurie et d’Atlantide, l’humanité a été plongée dans une grande noirceur et il a été décidé que, pour le plus grand bien de tous, les pouvoirs divins qui avaient été attribués à l’humanité devaient être diminués grandement pour éviter qu’il y ait de trop grands abus de pouvoir.  Ces deux événements tragiques (destruction de la Lémurie et de l’Atlantide), séparés par plusieurs milliers d’années, ont aussi créés une grande dette karmique, ouvrant ainsi la porte pour que d’autres Êtres puissent profiter de vous…  

Dès lors, les humains qui devaient s’incarner sur terre acceptèrent d’avoir des corps génétiquement modifiés car c’était la seule façon de vivre tangiblement l’expérience de la séparation divine et de graduellement retourner vers la lumière en éliminant l’immense dette qui avait été créée !   L’âme humaine accepta aussi d’être voilée, afin de soutenir l’expérience génétique de l’oubli.  Je vous le dis, maîtres de la confrérie humaine, vous êtes des Êtres divins endormis, croyant que vous êtes victimes du monde que vous créez à chaque instant ! 

Ne faites pas erreur, nous aussi avons été des participants conscients dans l’expérience de l’oubli et, comme dans toutes choses,  chaque action entraîne des conséquences.  Pour nous, du peuples des reptiles, le prix a été lourd a payer car nous avons perdu nos jambes et notre mobilité, condamnés que nous sommes à ramper… Suite aux manipulations génétiques qui ont été effectuées, nous n’aurions pas pu évoluer sur terre autrement qu’en étant diminués.  Depuis que nous avons effectué les changements génétiques au niveau de votre ADN, il y a eu des abus de pouvoir, des manipulations  qu’un nombre grandissant d’entre nous souhaitons maintenant voir stoppées !  Le temps est venu pour vous de reprendre les rênes de votre divinité et d’arrêter de donner votre pouvoir à autrui.  Trop d’Êtres n’attendent que cela…  La transmutation ultime dont nous parlons ici, celle de votre re-connexion à la Source, se fera en grande partie à travers votre code génétique réactivé.   Cette réactivation ne peut se faire sans que vous en fassiez le choix et elle doit être accompagnée d’une re-conscientisation de votre divinité, de votre capacité à créer. 

Nous vous mettons en garde en disant qu’actuellement, les découvertes génétiques et les manipulations effectuées sur votre nourriture et votre environnement, sont extrêmement nocives pour vous.  Ces transformations n’ont pour but que d’amener plus de pouvoir à des Êtres qui en ont déjà bien assez.  De plus, tout ceci a pour but de discréditer le véritable travail de réactivation génétique qui  se fait graduellement, depuis quelques années, pour ceux/celles qui le choisissent ! 

Nous, du peuple des serpents/reptiles, somme des maîtres en transmutation et c’est ce don que nous sommes prêts à réactiver en vous.  Le changement est l’unique chose dont vous pouvez être certain dans ce monde illusoire.  Votre capacité à accueillir, à soutenir les multiples changements en vous et autours de vous sont directement reliée à votre capacité à soutenir la fréquence de la joie.  Les peuples humains des pays qu’on appelle civilisés entretiennent une relation de peur vis-à-vis toutes formes de changements, et plus particulièrement vis-à-vis la grande transformation qu’on appelle aussi la mort. 

reptile dans SERPENTLa mort est une illusion de fin.  La mort est une transformation pure de l’être.  Oui, elle signifie la fin d’une forme, d’une identité, mais elle vous libère et vous permet de devenir ce que vous choisissez d’être,  avec précision et rapidité.  Ce n’est pas pour rien que certains d’entre nous changent de peau.  Cela est le symbole matériel de la plus grande transformation qui soit, celle de l’âme.  Chaque jour, dans vos quotidiens remplis d’activités bruyantes et futiles, vous ratez les occasions de vivre consciemment des petites morts ou des changements profonds dans votre corps, votre être…  À l’intérieur de la conscientisation de ces transmutations se cachent la clef d’un des  plus grand pouvoir terrestre : La capacité de transformer votre forme physique, à volonté.  Chaque jour, la vie vous amène des situations où vous pourriez mettre à profit cette incroyable capacité.  Pourquoi le feriez-vous ?  Parce que cela vous apporterait équilibre et bonheur.  

La vie, dans sa totalité, n’est que changement perpétuel et votre véritable rôle, frères humains, est de rester en équilibre en vous et autours de vous.  Je le répète, ceci est votre unique rôle sur terre.  Vous vous en êtes très pauvrement acquittés et vous en payez le prix actuellement car tout est déséquilibré dans votre monde.   Sur terre, il ne reste que quelques endroits jalousement protégés par des Êtres connectés qui peuvent encore se qualifier d’êtres “équilibrés”.   

L’équilibre est la clef du bonheur et pour vous acquitter de cette tâche, vous avez besoin de le conscientiser, premièrement, et ensuite d’accepter de vivre les transmutations/transformations intérieures nécessaires !  Ne méprenez pas le bonheur pour l’assouvissement de vos désirs.  Les désirs vous mènent bien souvent par le bout du nez… Amis de la confrérie humaine, acceptez ce cadeau du peuple des serpents/reptiles, le don du shapeshifting* car pour  se transformer, il faut être en mesure  d’accepter et d’ouvrir son être.  Votre défi est de retrouver la fluidité d’être qui fut jadis votre plus grande force…  Votre planète conspire à retrouver cet état extatique ! Cessez de juger les différentes formes et énergies qui vous entourent et apprenez à les utiliser consciemment, à les incorporez !  

Nous, du peuple des serpents/reptiles, vous saluons ! «  


*Shapeshifting : capacité à changer de forme physique, à volonté, par la puissance de l’Esprit. 

Communication animale – Source : http://www.communication-animal.net/ 

Barre de séparation

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Message du Peuple des Serpents/Reptiles 3

Posté par othoharmonie le 15 octobre 2011

Message du Peuple des Serpents/Reptiles 3 dans SERPENT 220px-Snake_in_basket« Lorsque vous êtes dans une situation qui requiert de la patience, de l’organisation, appelez à vous l’énergie des fourmis.  Lorsque vous êtes dans une situation qui requiert de la force, appelez à vous l’énergie d’un ours.  Si vous désirez développer de la sagesse, faites appels à l’énergie des maîtres éléphants.  Si vous avez besoin de fuir, appelez à vous  l’énergie de la gazelle.  Si vous voulez prévoir et voir au loin, appelez à vous l’énergie de la girafe.  Si vous désirez de la joie, appelez à vous l’énergie des dauphins ou des colibris… Nous pourrions continuer ainsi longtemps à énumérer les énergies de nos frères animaux mais nous désirons surtout vous faire comprendre comment fonctionne les énergies et comment vous pouvez les utilisez pour rétablir l’équilibre et ainsi, votre bonheur fondamental.  Dans l’équilibre se cache l’état d’extase qui est comme une explosion de joie.  L’extase est un état crée par la rencontre de différentes forces, souvent des forces qui s’opposent, qui se battent et qui finissent par s’harmoniser…  Cela crée la fusion qui est un état extatique. 

Nous du peuple des serpents/reptiles avons une dette envers l’humanité.  À travers ce type de communication, nous en repayons une partie.  Nous n’éprouvons pas de joie ou d’extase comme vous pouvez en ressentir sur terre car ce privilège nous a été enlevé après les grandes manipulations génétiques et surtout, après la scission des différentes factions reptiliennes.  Par contre, nous sommes connectés en permanence à une source de conscience qui nous maintient dans un état de paix. C’est pourquoi nous ne bougeons pas beaucoup et passons pas mal de temps en alpha ou, si vous préférez, dans un état méditatif.  Nous “sortons” de cet état  que pour nous nourrir, trouver un endroit plus confortable (température) ou fuir un danger, alertés par les ondes créées par toutes formes de mouvements autours de nous. 

Nous savons bien que nous créons beaucoup de peur en vous, amis de la confrérie humaine, et cette peur s’est installée en vous pour plusieurs raisons, certaines très tangibles et d’autres créées par la symbolique négative qui nous a été donnée à travers les âges.  Les serpents/reptiles sont en effets responsables de votre “descente dans l’oubli”, l’illusion de la déconnexion divine.  Mais rappelez-vous bien qu’à l’origine, c’est ce que vous avez demandé !  Il est vrai aussi que les serpents/reptiles sont des Êtres très noir et blanc et ce miroir est difficile pour vous.  Mais nous désirons vous rappeler que le processus de transmutation/transformation présentement engagé sur terre et en vous, en est un de non-retour ;  il  ne comporte pas de zone grise et en ce sens, vous avez besoin plus que jamais de cette faculté.  

220px-Boa_c.i dans SERPENTLorsqu’un serpent/reptile tue une proie, il le fait avec rapidité et efficacité.  Et je vous confierai même un secret : tous les prédateurs (et les serpents/reptiles sont de loin les meilleurs) savent comment faire mourir une proie avant de la manger ; la proie, hypnotisée, conquise et abandonnée au rituel, quitte son corps avant d’être dévorée… La mort est une grande expérience de transformation qu’un Être puisse vivre et ce, même si cette mort ce fait au niveau psychique ou psychologique.  Nous, du peuple des serpents/reptiles, ne vivons pas d’émotions comme vous.  Vos émotions sont très importantes dans votre évolution.  Elles sont vos atouts et  vos plus grands obstacles.  

Elles sont aussi la réflexion à votre appartenance à l’élément eau.  Elles doivent être comprises et maîtrisées pour que vous retrouviez votre fluidité naturelle.  Vos émotions ont été créées afin de vous guider dans votre retour vers la lumière et c’est pourquoi elle sont actuellement contrôlées et utilisées contre vous. 

Le peuple animal n’a jamais perdu sa connexion avec le divin, la lumière, le grand tout.  Bien que plusieurs espèces éprouvent des émotions (surtout les races dîtes domestiquées), elles ne sont pas aussi complexes (ou plutôt compliquées ?) que les vôtres…  Et ceci est rapidement devenu une raison pour excuser la domination humaine et le massacre de plusieurs espèces animales.  

Sachez ceci : tant et aussi longtemps que vous continuerez à traiter les animaux comme des esclaves sans âmes,  vous garderez la porte grande ouverte à ce qu’on vous fasse subir la même chose.   Et n’allez surtout pas penser que vous ne vivez pas cette réalité aujourd’hui… 

Nous, du peuple des serpents/reptiles, vous saluons ! « 

Communication animale – Source : http://www.communication-animal.net/ 

Barre de Séparation

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Message du Peuple des Serpents/Reptiles 4

Posté par othoharmonie le 15 octobre 2011

Message du Peuple des Serpents/Reptiles 4 dans SERPENT 220px-Albino_ball_python« Même si nous sommes différents à bien des points de vue, nous du peuple des serpents/reptiles, avons beaucoup en commun avec vous….   L’énergie logée au bas de votre colonne vertébrale est, en quelque sorte, un serpent qui vous habite.  C’est par elle et  en elle que vous pouvez activer la plus grande force de transformation qui existe en vous : l’énergie du feu (ce que les hindous appellent la  Kundalini) qui sommeille dans votre sacrum.  

Cette puissance, à la fois créatrice et destructrice, doit être activée avec grande précaution et sous la supervision d’un guide car vos mondes émotionnels et mentaux échappent encore à votre maîtrise.  L’énergie du feu a  perdu ses représentants du règne animal sur votre planète et c’est une énergie qui a été surtout utilisée pour la destruction dans les derniers millénaires.  Lorsque l’énergie du feu est activée dans votre sacrum, elle prend la forme que vos émotions et votre mental lui donne.  Si vous êtes dans vos peurs (et c’est actuellement cette fréquence qui domine la planète terre), vous allez devenir vos peur ou les attirer à vous très rapidement.  C’est pour cette raison que nous sommes des Êtres qu’on pourrait qualifier de froids.  Nous sommes dans la dualité mais aussi au-dessus de la dualité car nous la maîtrisons.  C’est à travers cet état que vous pouvez faire monter l’énergie du feu dans votre colonne vertébrale.  

Un état d’équilibre et de maîtrise de l’élément eau et air, c’est à dire les émotions et les pensées !  Parfois, vous expérimentez une parcelle de l’énergie sacré du feu à travers votre sexualité mais cela n’est rien comparé à l’extase ressenti lorsque cette énergie monte dans votre colonne vertébrale et habite les chakras qui s’y rattachent… 

Nous vous demandons, amis de la confrérie humaine,  de faire la paix avec nous et de méditer sur les dons que nous incarnons.  Ceux-ci sont très importants car ils vous amènent les clefs de toutes les formes de transmutation/transformation imaginables.  Ces deux mouvements similaires doivent êtres compris et consciemment utilisés pour rétablir l’équilibre en vous et sur votre planète.  Ceci est la voie d’un réel bonheur.  L’équilibre est toujours votre meilleur guide pour faire des choix.  Apprenez à entendre son langage et à lui donner ce dont il a besoin…  Elle vous le redonnera en joie, en extase et en vie éternelle !  La vie éternelle est une réalité qui est à votre portée.  Que choisirez-vous ? 

Nous, du peuple des serpents/reptiles, vous saluons ! »

Communication animale – Source :
http://www.communication-animal.net/ 

Barre poissons

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Message du SERPENT

Posté par othoharmonie le 15 octobre 2011

Oracle du Serpent = TRANSMUTATION

Serpent… tu t’approches en rampant,
Les yeux pleins de feu.
À travers ta morsure qui excite
J’apprendrai
Que la transmutation des poisons
Apporte le Feu qui purifie et régénère.
Ouvre-moi les portes du Ciel
Afin que je guérisse de nouveau.

Les adeptes de la médecine du Serpent sont exceptionnellement rares. Leur initiation exige qu’on expérimente de nombreuses morsures du reptile et qu’on y survive. La réussite de ces expériences permet de transmuer tous les poisons sur le plan mental, physique, spirituel ou émotionnel. La puissance de la médecine du Serpent, c’est le pouvoir de création qui s’exprime dans la sexualité, l’énergie psychique, l’alchimie, la reproduction et l’ascension (ou l’immortalité).
 

Message du SERPENT dans SERPENT Reptile_Hyksos_by_KeithwormwoodLa connaissance de la médecine du Serpent permet de saisir plusieurs symboles. D’abord, la mue du Serpent, lorsque celui-ci délaisse sa vieille peau pour une nouvelle, symbolise la transmutation du cycle vie-mort-renaissance. C’est l’énergie de l’intégrité, de la conscience cosmique, l’habileté de tout expérimenter volontairement et sans résistance. C’est aussi la connaissance que toute chose est neutre dans la création et que les choses qui nous semblent empoisonnées peuvent être mangées, ingérées, intégrées et transmuées lorsqu’on a les bonnes dispositions d’esprit. Thoth, cet habitant de l’Atlantide, nous fournit un autre précieux symbole. Revenu plus tard dans la personne de Hermès, le père de l’alchimie a créé le caducée, ce symbole de guérison : deux serpents qui s’enroulent en sens inverse autour d’une baguette. Enfin, le Serpent fournit l’image de l’énergie divine que crée l’union des énergies masculine et féminine. Pour permettre cette union, il faut comprendre et accepter que ces deux énergies sont au coeur de chaque organisme.

Sur le plan personnel, cette médecine vous enseigne que vous êtes un être universel. En acceptant tous les aspects de votre vie, vous pouvez susciter cette transmutation propre à la Médecine du feu. Sur le plan matériel, cette énergie du feu crée la passion, le désir, la procréation et la vitalité physique. Sur le plan émotif, elle devient ambition, création, esprit de décision et rêves. Sur le plan mental, c’est l’intellect, le pouvoir, le charisme et le leadership. Quand cette énergie du Serpent parvient au plan spirituel, elle devient sagesse, compréhension, intégrité et lien avec le Grand Tout. Si vous avez choisi ce symbole, il se trouve, en votre for intérieur, un besoin de transmuer une pensée, une action ou un désir afin d’accéder à l’intégrité. C’est une magie très puissante, mais rappelez-vous-le bien, la magie, ce n’est rien de plus qu’un changement au plan de la conscience. Devenez le magicien ou l’enchanteresse: transmuez l’énergie et acceptez la puissance du feu.

À L’ENVERS :

Si vous avez tiré ce symbole à l’envers, vous avez peut-être choisi de nier votre habileté à changer. Examinez cette possibilité: vous avez peur de changer l’état actuel des choses parce que vous prévoyez une courte étape d’inconfort. L’idée de cet inconfort vous empêche-t-elle de suivre le magicien qui vit en vous ? La vieille structure est-elle si sûre et sécurisante qu’elle vous empêche de sortir de l’ornière ? Pour vous glisser hors de cette situation rassurante mais qui ne vous apporte rien de bon, devenez le Serpent. Abandonnez la vieille peau de votre identité actuelle. Traversez cette illusion trompeuse qui veut vous maintenir dans une continuité statique ; comme la rivière, de méandre en méandre, acheminez-vous vers les eaux de la haute mer. À mesure que votre corps glisse sur les sables de la conscience, vous entrerez dans un rythme nouveau. Laissez-vous porter par l’eau et sachez que, simple goutte, vous faites partie de ce grand ensemble qui vous accueille.


Suivez le rythme du Serpent et vous danserez librement, faisant vôtres ces forces transformatrices de l’univers en les intégrant dans votre danse sensuelle du pouvoir. 

Issu de http://ici.monforum.fr/les-animaux-totemiques-vf4.html

barre fleurs mult...

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Serpent animal Totem

Posté par othoharmonie le 15 octobre 2011

Serpent animal Totem dans SERPENT medium_Serpent_-_Cartes_druidiques Le Serpent est un reptile qui éveille en général un sentiment d’horreur, de répugnance, de peur et de haine. Pourtant, les Premières Nations le traitent avec respect et considèrent même qu’il possède de nombreux pouvoirs spéciaux. Il symbolise plus particulièrement le pouvoir de transformation et de renouveau, par sa capacité de se dépouiller fréquemment de sa peau. 

Le Serpent est dépourvu de membres et peut ramper sur le sol à l’aide de ses écailles recouvrant son ventre. Il possède des mâchoires extensibles et des dents inclinées vers l’intérieur de sa gueule. Il se nourrit de souris, de rats, de lézards, de grenouilles et aussi d’insectes. Sa langue fourchue capte les goûts ainsi que les odeurs ; elle est très sensible aux vibrations. Comme le Serpent, les natifs de la période des Gelées sont enclins à faire des transformations spectaculaires dans leur vie, abandonnant sans cesse les anciens attachements pour prendre un nouveau départ. 

Ils sont toujours d’excellentes raisons pour accomplir un changement, mais ils le font quelquefois au mauvais moment; ce qui leur vaut des souffrances inutiles. Une des choses à assimiler dans la vie, c’est l’art de choisir le bon moment. Etant donné que le changement n’est pas toujours facilement accessible, ils s’adaptent à toutes les situations nouvelles en s’efforçant d’en tirer le meilleur parti. 

Le Serpent a une vue perçante et peut fixer sa proie d’un regard hypnotique qui paralyse sa proie ; de même les Serpents ont tendance à vous regarder droit et fixe dans les yeux, d’un regard perçant, allant parfois jusqu’à l’âme; chose qui peut gêner et inquiéter certaines personnes. 

Les Premières Nations savent que le Serpent ne se met pas vite en colère et font de lui un symbole de tolérance. Il est clair que les nombreuses expériences que font les Serpents dans la vie ont pour but de leur apprendre les vertus de la patience et de la tolérance

Dans les temps anciens, le Serpent était le Gardien Protecteur des écoles du Mystère, afin d’empêcher ceux dont les motivations étaient suspectes ou imprécises d’avoir accès à la connaissance et à la sagesse des Anciens. Le Serpent peut aider les victimes des drogues et de l’alcool car il est également le protecteur des plantes hallucinogènes. 

09-004_totem-au-serpent_large dans SERPENTChez les anciens Mayas, le Serpent ailé symbolisait un Dieu. Cela ne veut évidemment pas dire que les serpents deviennent des dieux. Mais bon nombre d’entre eux sont conscients des aspirations qui les poussent à s’élever pour progresser, même si les circonstances sont défavorables. C’est là la nature adoptée par les Serpents pour leur vie présente et indique que le processus de transformation durera toute la vie. Une transformation des buts bénéfiques et égoïstes afin de ramener à l’individu ses énergies constructives qui peuvent alors être partagées avec les autres. C’est aussi l’abandon de la capacité de faire du mal et son remplacement par le pouvoir de guérison qui apporte lumière et espoir

Si le serpent est le symbole de la transformation, il indique, cependant, une transition, l’abandon de ce qui est révolu pour permettre un renouveau traduisant la résurrection qui est en train de se produire dans votre vie. 

Les serpents sont d’étonnants reptiles. Leur croissance se poursuit de l’instant de leur naissance à celui de leur mort. La mue du serpent vous rappelle que vous devez périodiquement vous défaire de ce qui ne vous convient plus. Abandonner vos craintes du changement car ils seront accompagnés d’une créativité, d’une sagesse et d’une puissance nouvelle. 

 

 

 

1.   mini-86064783fleche-droite-004-gifAller regarder sur ce lien : L’esprit totem du Serpent et le signe du Scorpion 

www.autourdelalune.com/…totem/le-serpent-et-le-scorpion…Vous pouvez bloquer les résultats de www.autourdelalune.com lorsque vous effectuez des recherches en étant connecté.www.autourdelalune.com 

à votre signe du zodiaque: Si vous êtes Scorpion, votre totem est le Serpent. Shoshone (ou Snake) qui voua le culte le plus important au serpent bien que

barre serpent

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Serpent Aztèque

Posté par othoharmonie le 15 octobre 2011

Serpent Aztèque dans SERPENT Calendarxt2Dans le Mexique précolombien, le serpent est d’abord une créature mi-aquatique mi-tellurique qui symbolise l’élément fécond par excellence, la terre gorgée d’eau. Le serpent est donc parfaitement à sa place parmi les signes orientaux, toujours associés à l’idée de fertilité. Le vieux fond mythologique aztèque a amplement puisé dans ce registre symbolique du serpent: « celle qui a une jupe de serpents  » est une vieille déesse mère;  » sept-serpent » est la déesse des récoltes et le célèbre  » serpent à plumes  » est, à l’ origine, un dieu de l’abondance végétale. Dans ce contexte, il n’est guère surprenant de découvrir que le signe du serpent porte en lui des vertus de prospérité : c’est un bon signe qui prédispose à la richesse à condition de se montrer travailleur et appliqué. 

 

On retrouve à propos de ce signe les mises en garde classiques des devins aztèques : si l’on tente d’utiliser sa bonne fortune sans s’efforcer de s’en montrer digne, la chance tournera et le destin deviendra contraire. Le danger principal réside dans la paresse et plus particulièrement dans les délices du sommeil matinal : cette dangereuse pente de la nonchalance conduit, elle, à la pauvreté,  » à l’imitation du serpent qui vit dénudé et n’a pas de maison, dormant un jour dans un trou et le lendemain dans un autre « . 

Dans les glyphes qui notent le signe, on peut remarquer que le serpent est presque toujours représenté avec des crocs saillants. Il s’agit d’une évocation de l’agressivité du serpent qui, en l’occurrence, se désigne comme un crotale, serpent à sonnette extrêmement répandu dans tout le Mexique. Le caractère des natifs s’en ressent, … mais en bien. Car cette agressivité du crotale est perçue de façon positive: elle confère aux individus « serpents » le sens du risque, l’intrépidité, la pugnacité dans la vie, autant de qualités qui font d’eux des  » gagnants « . Le signe est bien sûr tenu en estime dans le métier des armes, mais il est tout particulièrement faste pour les commerçants et les négociants, qui ont à prendre des risques pour s’enrichir. souvenons-nous que les commerçants aztèques couraient de réels dangers pour mener à bien leurs expéditions lointaines en terre étrangère; aussi ne serpent-azt-egraveque-traditionnel-avec-deux-t-ecirctes-thumb17395778 dans SERPENTse mettaient-ils en route qu’après avoir célébré la fête du jour 1- serpent. Le serpent possède un troisième registre symbolique des plus curieux : il est associé à la gémellité. c’est le même mot qui, en langue nahuatl, désigne le serpent et le jumeau. cet usage linguistique est d’ailleurs toujours vivant dans le Mexique actuel : le nom cuates s’applique aussi bien à des jumeaux germains qu’à des amis intimes et inséparables. Et dans le parler argotique de la ville de Mexico, il a le sens plus large de « copains », de membres d’une même bande. Pourquoi le serpent est-il devenu le symbole des jumeaux? Est-ce en raison de son étonnante langue bifide ou parce que les femelles avaient la réputation de donner systématiquement naissance à deux serpenteaux? L’explication demeure obscure. Toujours est-il que le signe du serpent prédispose à ce lien préférentiel et fervent avec un autre être de même sexe, à la fois semblable et complémentaire. D’une façon générale, les « serpents » connaissent des amitiés de qualité exceptionnelle.  

  lié à la déesse Chalchiutlicue, le serpent grand-mère (la déesse de la terre)

AZTSER1296-350

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Le signe du Serpent

Posté par othoharmonie le 15 octobre 2011

 

Le Serpent 

                  Le signe du Serpent dans SERPENT czodiac6_3   Principal atout  sa droiture et sa volonté 

                     Gros défaut       jalousie gratuite, suspicion perpétuelle. 

                     Il aime       découvrir des objets rares qu’il sera seul à posséder. 

                     Il n’aime pas     se faire avoir, se faire découvrir. 

                     En amour   c’est un vif, un sensuel, tendance à la perversité 

                     Son désir   être aimé, admiré, faire souffrir. A horreur qu’on lui résiste. 

                     Côté finances    ne sait pas faire d’économie, préfère vivre au jour le jour. Se lance parfois dans des entreprises hasardeuses. 

                     Dominante Yin 

Le serpent aime plaire, il fait tout pour être vu de tous ceux qui l’entourent et n’hésite pas à rechercher de la compagnie par tous les moyens. Beau parleur il drague sans cesse même si cela ne doit pas nécessairement pris dans un sens sexuel.

serpentzodiac dans SERPENTTout le problème est de savoir ce qui se cache sous cette parure clinquante, entre la légèreté et la sagesse il n’est pas toujours facile de choisir.

Mais il y a une chose sur laquelle dont on est sur, c’est qu’il à une haute estime de lui même qui justifie chacun de ses gestes, chacune de ses paroles- et elles sont nombreuses.

L’exagération lui est naturelle, mais il possède un certain altruisme qui fait de lui le plus agréable des compagnons. Ceux qui sont dans le besoin peuvent compter sur lui bien sur, il fera savoir à tout le monde qu’il est intervenu, mais quelle importance s’il est efficace !

Dans le domaine professionnel : Du point de vue de la réussite on peut être tranquille pour lui, il fera ce qu’il voudra comme et quand il le voudra. Puisqu’il a besoin de paraître et de parader, il choisira évidemment des secteurs d’activité où ces caractéristiques sont des qualités d’avantage que des défauts. Ainsi, il sera dans une entreprise, chargé des relations publiques ou encore décorateur des professions qui s’accommodent parfois bien d’une certaine fantaisie et d’une personnalité envahissante. Tous les secteurs où sa personnalité brillante pourra être en avant, lui réussiront. Il aspire au succès et fera tout pou y arriver, suivant ses propres règles

serpentDans le domaine sentimental, il appliquera à peu près les mêmes méthodes, qui le conduiront à voler de liaisons en liaisons sans le moindre remords, il est cependant assez délicat pour ne faire souffrir personne volontairement. Avec le temps l’aspect « sage » de sa personnalité peut prendre le dessus, et à si son partenaire est alors un être discret qui ne lui fait pas d’ombre, il sera un excellent compagnon, loyal et faisant tout pour que l’autre soit heureux.

L’union sera bonne avec le bœuf le chat et le coq. Il y aura une forte attraction sexuelle avec le cheval. Avec le rat ils seront amis plus qu’amants. L’union peut marcher avec le dragon la chèvre et le chien. Elle sera difficile avec le tigre et le singe, avec ce dernier, si le singe accepte le serpent et plie devant lui alors l’union pourra être meilleure. Elle est à éviter avec un autre serpent et le cochon.

7781_serpent

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

L’Homme-Serpent-Pin

Posté par othoharmonie le 15 octobre 2011

 

Légende :

L'Homme-Serpent-Pin dans SERPENTGoibniu, le dieu-forgeron travaille dans son antre, tenant d’une main les pinces, de l’autre un énorme marteau. Brigit, la belle déesse-vierge protectrice des forgerons et des médecins, entre et le salue. Elle lui commande une belle lance pour donner à son héros favori. Goibniu, en trois mouvements, forme la pointe sur les braises incandescentes. En trois gestes, il donne une forme appropriée au bois. En trois coups, il enfonce les trois clous qui la fixe au manche. Il se retourne alors vers Brigit, la déesse-vierge et lui tend la lance. Comme elle avance la main pour la saisir, il éloigne la lance et, se dégrafant, il lui montre le désir violent qu’il éprouve pour elle. Horrifiée, elle remonte son vêtement qui a glissé sur son épaule lorsqu’elle a tendu la main, découvrant son sein. Elle se retourne pour partir, mais déjà Goibniu a collé son corps contre sa cuisse. Brigit le repousse violemment, mais trop tard : Goibniu a répandu sa divine semence sur la cuisse nue de la déesse. Furieuse et dégoûtée elle se baisse, prend une poignée de poussière, s’en essuie la cuisse. Elle jette d’un geste brusque la poussière sur le sol. Puis elle recule, stupéfiée : au contact de la Terre-Mère, le sperme du dieu-forgeron, imprégné de la sueur de Brigit a donné naissance à un être étrange : mi-homme, mi-serpent. L’Homme-Serpent se dresse : ce n’est pas un héros et on peut difficilement le tenir pour un dieu. Il est né de trois personnes dont une vierge.
Cet être exceptionnel, dont nul ne pouvait alors deviner la fonction, fut placé dans le ciel où, aujourd’hui, sous le nom de Serpentaire, il éclaire les forgerons nocturnes ainsi que les médecins.
L’astrologie celte attribue le Pin à ceux qui sont nés sous ce signe -car très souvent les racines apparentes de cet arbre ressemblent à des queues de serpent,

Caractère :

Un personnage, vraiment, cet Homme-Serpent-Pin ! On se demande « où ses parents sont allés le chercher » ou « ce qu’ils ont fait pour avoir un enfant pareil ». Sa personnalité originale provient en droite ligne des trois forces qui ont contribué à lui donner connaissance_selon_le_serpent_ou_parole_de_dieu_large dans SERPENTnaissance le dieu du feu, la déesse-vierge protectrice de l’art de guérir et la Terre-Mère. Il conserve les caractéristiques de chacun de ses géniteurs. Du dieu-forgeron il présente la force physique et l’habilité manuelle ainsi que le caractère passionné et irascible. Il a aussi la même faiblesse quand il s’agit de résister à ses propres désirs. De la déesse-vierge, il a hérité le pouvoir de se guérir et de guérir les autres de tous les maux qui les affligent, en se servant du venin de l’animal. Ses réserves d’énergie sont inépuisables et l’Homme-Serpent-Pin ne s’arrête d’agir que pour mourir. De la Terre-Mère, qui reçoit son corps après la mort, il a reçu la vie éternelle. 

Pour lui, mourir signifie simplement retourner à l’intérieur de la matrice d’où il est sorti. C’est là le trait de caractère le plus marquant de l’Homme-Serpent-Pin: il ne craint nullement la mort. Aucune peur n’est associée à l’idée de la mort. Voilà ce qui détermine toute sa façon de voir et d’agir. Sa nature profonde, pleine de ressources cachées, se confond avec le désir lui-même. En effet, tout le comportement de l’Homme-Serpent-Pin est dicté par ses appétits. Et il parvient à satisfaire les plus invraisemblables. Plutôt taciturne s’il n’est pas contraint à parler pour obtenir quelque chose, l’Homme-Serpent-Pin passe sa vie à épuiser un stock apparemment sans fin de fringales de toutes natures. Quant à son caractère, il est difficile à cerner : il change selon le but poursuivi. L’Homme -Serpent-Pin étonne toujours son entourage par ses réactions imprévisibles. Son caractère est tout ce que l’on veut – où plutôt ce qu’il veut – mais rien moins que constant. Il y a quelque chose d’inhumain en lui.

barre serpent

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Relations de L’Homme-Serpent-Pin

Posté par othoharmonie le 15 octobre 2011

En tant qu’ami, c’est une personne pleine de ressources. Il peut trouver le moyen de transformer les situations pénibles les plus Relations de L'Homme-Serpent-Pin dans SERPENT pinesnake_26111_mthinextricables en occasions de faire la fête et de goûter à des plaisirs hors du commun. Il ne faut pas oublier que, lorsque sa mère, la déesse vierge, n’a pas voulu le porter dans son sein, il s’est trouvé une matrice de rechange ! Alors, pour ses amis, il se montre capable de prodiges et extrêmement inventif. Tout le monde l’aime parce qu’il est lui-même, bien dans sa vie, « bien dans sa tête et dans sa peau ». Il apporte à ses amis le soulagement de leurs maux parce qu’il n’est pas affecté par leurs difficultés, qu’il reste calme en toutes situations et qu’il ne dramatise pas. En général, seule la peur des souffrances de l’agonie met un frein à la quête de nos plaisirs. Lui, ne craignant rien de ce côté-là, s’empresse de montrer à ses amis leur propre situation sous les meilleurs éclairages. Aussi combien de désespérés sont-ils ressortis de sa maison en riant aux larmes et en se tapant sur les cuisses. Il redonne la vie parce qu’il l’aime plus que tout, et de sa confiance en la vie il fait profiter tous ceux qui en ont besoin. Cependant, les natifs de certains signes le comprennent mieux que d’autres et s’entendent à merveille avec lui pour montrer ses expéditions « jouissances ». 


Il s’agit principalement des natifs de la Petite Ourse-Sapin. Ensemble, « ils ne perdent pas le nord » : ils tirent parti des situations les plus enchevêtrées et s’amusent même de leurs déboires. Ils savent rire d’eux-mêmes. Ils sont au-delà de l’attachement.
Avec le Petit Chien-Noyer, il s’ébat dans la nature sauvage en pleine harmonie. Fidèle l’un et l’autre, leur amitié est scellée par leur parti pris de jouir de tout au maximum. Pour eux, chaque jour doit être jour de fête ! 


thumbnail_70__thumbnail_Pinus_leucodermis__Compact_Gem_-11938912857473464ca2f2929e455 dans SERPENTÉtrangement, l’Homme-Serpent-Pin s’entend fort bien avec les natifs du signe du Roi-Sureau. Il est souvent son « grand intendant des plaisirs » et joue volontiers les entremetteurs pour le timide Roi-Sureau. Chacun d’eux est fasciné par l’autre du fait de leurs différences, si grandes qu’elles fonctionnent comme les deux pôles d’un aimant.
En dehors de certaines fêtes, l’entente entre l’Homme-Serpent-Pin et l’Autel-Buis est bien compromise. L’Homme-Serpent-Pin trouve que les Autel-Buis sont bien trop dévots, et si altruistes qu’ils en oublient de jouir eux-mêmes de la vie. Quand à l’Autel-Buis, l’hédonisme irrespectueux des dieux et des lois de ce « monstre » lui répugne. 


Le Lièvre-Hêtre n’est pas de ses familiers, heureusement pour lui ! Il serait la victime des plaisanteries pas toujours très tendres du Serpent. Danger ! 

Enfin, le Triangle-Chêne lui fait peur par ses exigences puristes et sa façon de regarder les choses d’en haut. L’Homme-Serpent-Pin se sent un misérable reptile qui se traîne dans la fange devant la luminosité altière de ce signe. Il essaiera de l’obscurcir ou, au contraire, se laissera gagner par les plaisirs « d’en haut ».

140

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Destin de L’Homme-Serpent-Pin

Posté par othoharmonie le 15 octobre 2011

C’est l’artiste de la roue de la vie, dans l’astrologie celte. Quoi qu’il entreprenne, il va jusqu’au bout… de son bon plaisir. En effet, ce n’est pas un être dévoué à une cause ou à un parti, mais un individualiste qui n’écoute que la voix de ses désirs. Au cours de sa vie, il fera de nombreuses volte-face et investira son énergie dans des domaines variés. Explorateur disposé à s’attarder sur les lieux qu’il aime, juste le temps qu’il faut pour en bénéficier pleinement, il disparaît dès que son plaisir diminue d’intensité.


Destin de L'Homme-Serpent-Pin dans SERPENT pinL’art de l’Homme-Serpent-Pin semble toujours à la limite du conventionnel. Celui-ci aime transgresser les tabous et adore les coups d’éclat. 


Les meilleurs collaborateurs de cet excentrique personnage se rencontrent chez les Baleine-Châtaignier et les Reine-Orme.

Destin :

S’il sait écouter son mouvement intérieur et le laisser se révéler totalement, l’Homme-Serpent-Pin se découvrira un destin de cyclone, de tornade, de raz de marée. Son rôle dans le grand jeu de la roue cosmique de la vie consiste à placer ceux qu’il approche dans des conditions hors normes et en dehors des conventions pour leur permettre d’évoluer. Il est le détonateur des charges de dynamite cachées à l’intérieur de chaque être et qui sommeillent dans le ronron de la vie quotidienne. Il est l’aiguillon animal, exerçant une fonction primordiale dans tout développement personnel et spirituel. Comme il joue ce rôle à la perfection, en s’amusant, l’Homme-Serpent-Pin sait fort bien où le conduit son destin : partout où il y a une récompense sous une forme quelconque de volupté et dont il sera le premier bénéficiaire. Il est le principe du plaisir incarné, la force implacable de la vie créatrice. Il donne de très belles pommes… qui semblent inutiles et purement décoratives mais qui recèlent, cachées, de merveilleuses petites graines appelées « pignons » à la saveur délicieuse. 

 

 

img-3-small580 dans SERPENT

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello