• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 14 octobre 2011

La sagesse du Serpent

Posté par othoharmonie le 14 octobre 2011

La sagesse du Serpent dans SERPENT black_snake_postcard-p239376044279854907qibm_400Si le serpent a mauvaise réputation dans les pays chrétiens, dans les pays asiatiques, au contraire, il est réputé et souvent vénéré pour sa sagesse, sa sagacité et sa volonté. L’homme serpent est sentimental et agréable. Il a de l’humour. La femme est belle et réussit souvent par sa beauté (Grace Kelly, Jacqueline Kennedy sont du signe du serpent). Au Japon, quand on veut faire un compliment à une femme et rendre hommage à sa beauté, on a coutume de lui dire :  » Ma chère, vous êtes un vrai serpent! « , ce qui est un compliment peu banal et qui risquerait de déplaire dans nos pays de culture chrétienne… 

Le serpent est vêtu avec beaucoup de recherche et même une certaine ostentation : il fait toujours un peu dandy. La femme a la manie des accessoires raffinés.

Le serpent est peu bavard. Il réfléchit beaucoup et profondément. C’est un intellectuel, un cérébral, un philosophe. Il possède beaucoup de sagesse. Pourtant, il pourrait se passer de sagesse et de réflexion, car il a une intuition remarquable. Cultivée, cette intuition peut devenir de la voyance. Aussi fait-il souvent confiance à ses impressions, ses sensations, ses sympathies, alors qu’il tient peu compte des faits, de ses expériences et de celles des autres, des jugements et des conseils. Il semble avoir un sixième sens.

Très déterminé à venir à bout de ce qu’il entreprend, il déteste échouer et, bien que calme de nature, il prend très rapidement ses décisions. Il remuera ciel et terre pour atteindre le but qu’il s’est fixé et ne supportera pas l’échec. C’est un mauvais joueur.

Le serpent n’est pas prêteur et cependant il lui arrive de ressentir de la sympathie pour les autres au point de les aider. Il paiera rarement en espèces sonnantes et trébuchantes, mais souvent de sa personne. Hélas, il tombera presque toujours dans l’excès et sa bonne volonté à porter secours risque de le rendre envahissant. En effet, il a tendance à exagérer, et s’il a rendu un service à quelqu’un, il deviendra possessif et plus encombrant qu’utile. Son instinct le poussera à s’enrouler autour de son obligé jusqu’à l’immobiliser ou même l’étouffer. Aussi, réfléchissez bien avant d’accepter l’aide d’un serpent. Vous pourriez le regretter.

En matière d’argent, le serpent a de la chance. Il n’a pas à s’en soucier. Il en trouvera toujours quand il en aura besoin et, d’ailleurs, il le sait bien (ou plutôt le sent si bien) qu’il n’est jamais inquiet à ce sujet. Il n’en prête pas, car il est un peu ladre. Ce qui est à lui est à lui. Il peut devenir avare en vieillissant.

Le serpent peut faire tous les métiers qui ne comportent aucun risque, même celui de trop travailler, car il est paresseux… comme une couleuvre.

serpent dans SERPENT

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Le Serpent Côté coeur

Posté par othoharmonie le 14 octobre 2011

En amour, s’il choisit un partenaire, il sera exclusif et jaloux, même s’il ne l’aime plus. De toute façon, il enroulera autour de son Le Serpent Côté coeur dans SERPENT bleu6n10conjoint, ne lui laissant plus aucune liberté de mouvement, et souvent par simple caprice. Car notre jaloux est un  » coureur « . L’homme serpent surtout. Cet homme plaira aux femmes. Homme ou femme, le serpent aura tendance aux affections extraconjugales qui compliqueront sa vie. Il serait bien avisé de lutter contre cette tendance, et s’il pouvait consacrer son affection à sa famille, sa vie y gagnerait en harmonie et en sérénité. C’est là que le bât le blesse. 

Le serpent aura souvent une nombreuse famille, ce qui sera pour lui une façon comme une autre d’immobiliser son partenaire.

Les étapes de sa vie : Les deux premières phases de la vie du serpent seront relativement calmes. Attention à la dernière phase! C’est à ce moment-là que son caractère sentimental et passionné et son goût des aventures pourront lui jouer des tours, alors même qu’il pourrait avoir une vieillesse tranquille… 

Mais tout peut changer selon que notre serpent est né en été ou en hiver, le jour ou la nuit, et même suivant le temps qu’il a fait le jour de sa naissance. La chaleur lui convient. Il craint le froid, les bourrasques, les giboulées. En résumé, il sera plus heureux s’il naît par une chaude journée d’été à midi, dans un pays tropical, que par une nuit glaciale de décembre. Cette destinée est tellement sensible aux intempéries que le serpent né un jour de tempête sera en danger toute sa vie.

serpent_20 dans SERPENT

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Serpents rapports sociaux

Posté par othoharmonie le 14 octobre 2011

Serpent 

Rat 

Entre le serpent infidèle et le rat, ce sera possible, à condition que le rat soit très amoureux, et très aveugle… Le serpent pourra supporter avec beaucoup de calme et de compréhension l’agressivité du rat. Le dialogue aplanira les différences et les deux en tireront quelque chose. 

Buffle 

Le serpent sera heureux avec le buffle, qui se laissera volontiers envahir par cette famille si importante pour le serpent à condition d’en rester le chef – rôle que le serpent lui concédera volontiers. Le serpent, bien que souvent infidèle, aura la sagesse de dissimuler ses sentiments et, de toute façon, ne quittera pas la famille. 

Tigre 

Le tigre devra éviter le serpent trop sage qui ne le comprendra pas. Pas de tigre dans la vie du serpent. Le tigre le détruirait. 

Lapin 

Le lapin s’intéressera au serpent, mais celui-ci, trop profond pour lui, ne lui sera que d’une aide épisodique et amicale – en l’aidant à devenir plus philosophe. 

Dragon 

Le dragon et le serpent peuvent faire leur vie ensemble. L’humeur du serpent saura freiner l’orgueil du dragon. De plus, l’homme dragon sera toujours attiré par la beauté de la femme serpent, dont il sera fier. Le serpent aime souvent le dragon enthousiaste. 

Serpent 

Il ne faut jamais mettre deux serpents ensemble en permanence : ils s’étoufferaient mutuellement. 

Cheval 

Le serpent supportera le cheval et considérera ses galops avec indulgence… Jusqu’au jour où il en aura assez. 

Chèvre 

Le serpent pourra supporter avec beaucoup de calme et de compréhension la légèreté de la chèvre. Le dialogue aplanira les différences et les deux en tireront quelque chose. 

Singe 

Le singe, bien que très intelligent, semblera trop superficiel au serpent profond. Il ferait bien de ne pas le fréquenter de trop près car le singe serait plus fort que lui. 

Coq 

La lutte du serpent contre le coq, s’ils sont mariés, alliés ou associés, sera favorable à la correction de leurs défauts mutuels. Le serpent et le coq pourront philosopher ensemble. En affaires comme en amour, le serpent apportera au coq sa sagesse; mais qu’il prenne garde de ne pas briller trop fort, le coq pourrait le détruire. 

Chien 

Le serpent et le chien s’entendent bien. Le chien laisse au serpent toute liberté mais à la longue le serpent risque de s’ennuyer un peu car le chien ne saurait le dominer. 

Cochon 

Pitié pour le cochon s’il tombe sur un serpent! Il se laissera enchaîner, immobiliser, envahir, et le serpent se vautrera dans ses travers, sûr de l’impunité. Le cochon serait bientôt l’esclave du serpent qui s’enroulerait autour de lui jusqu’à ce qu’il ne puisse plus bouger. 

Serpents rapports sociaux dans SERPENT serpent-de-mer-de-200-%C3%A0-300-pieds-de-long-qui-se-jette-sur-les-bateaux-carte-de-sebastian-m%C3%BCnster

 

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Serpent et les cinq éléments

Posté par othoharmonie le 14 octobre 2011

Pour savoir à quel agent/élément annuel, un Serpent est identifié, il suffit de savoir que c’est le dernier chiffre d’une année de naissance qui le détermine :

Serpent et les cinq éléments dans SERPENT serpent.gif0 et 1 = METAL

2 et 3 = EAU

4 et 5 = BOIS

6 et 7 = FEU

8 et 9 = TERRE

L’association entre l’agent/élément stable et l’agent/élément annuel détermine des caractéristiques de chaque Serpent.

Pour en savoir plus, sur les caractéristiques d’un agent/élément, consultez la page du Wu Xing

·         Serpent-bois :
c’est un serpent qui a de la créativité et de l’inventivité à revendre. Il recherche la connaissance et a besoin d’appliquer concrètement ce qu’il a appris. Des représentants de son signe c’est le plus stable d’un point de vue affectif et possède un amour profond pour sa famille et ses enfants. 

 

·         Serpent-feu :
il parvient rapidement à des positions importantes grâce à son charme et son charisme. L’ennui c’est que ce serpent attache une importance démesurée à la richesse et au pouvoir, il craint toujours de perdre ce qu’il a obtenu et son attitude soupçonneuse lui attire de solides inimitiés. 

 

·         Serpent-terre :
c’est un serpent particulièrement lent et réfléchi, mais persévérant une fois qu’il a trouvé sa voie. Doté d’un sang-froid remarquable, il domine toutes les situations, mais veille à ne pas trop s’exposer car il connaît ses limites. 

 

·         Serpent-métal :
l’intelligence et le calcul au service de la volonté. Ce serpent sait parfaitement saisir les occasions au vol grâce à sa formidable acuité. C’est le plus autoritaire des serpents, sûr de lui mais soupçonneux à l’égard des autres. Son goût du luxe le pousse à rechercher argent et protection. 

 

·         Serpent-eau :
intuitif et télépathe, il est capable d’une concentration extraordinaire. Il peut errer dans les arcanes et le mystère sans perdre pour autant le contact avec la réalité. Ce serpent aime l’art, la beauté et la littérature. Il est capable de rancœurs éternelles.

snake08 dans SERPENT

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

serpent a travers les âges

Posté par othoharmonie le 14 octobre 2011

  

serpent a travers les âges dans SERPENT serpent2Le Serpent est un symbole universel que l’on peut retrouver dans de nombreux mythes et cultures. Loin de cette image maléfique qu’on tentera de lui attribuer, il incarne aussi l’immortalité, l’infini, et les forces sous-jacentes menant à la création de la Vie.  

  

Nous avons par exemple Ouroboros, le Serpent qui se mord la queue (symbole d’autofécondation et d’éternel recommencement). Quetzalcóatl, le serpent à plumes, qui serait allé dans le monde souterrain pour y créer le cinquième monde de l’humanité. Dans une optique plus chamaniste, nous avons des serpents entrelacés qui représenteraient la molécule d’ADN (porteuse de connaissance et d’information). Dans la culture aborigène, le Serpent Arc-en-Ciel joue également un rôle important dans le Temps des Rêves.  

  

Dans la cosmogonie nordique, Yggdrasil – l’Arbre du monde, a ses racines rongées en permanence par un Serpent, Nidhögg. Dans la Bible, le Serpent symbolise la tentation, et provoquera la chute d’Adam lorsqu’il  goûtera avec Eve aux fruits de l’arbre de la Connaissance. La tradition talmudique voit en ce serpent Samaël – Satan, la forme masculine du démon.  

  

Le Serpent a aussi un rôle de protecteur, comme en Égypte où le cobra, l’uræus sacré, protégeait les pharaons. Dans l’hindouisme, mais aussi le bouddhisme (un cobra géant protège Bouddha en méditation). La Kundalini est par ailleurs représentée comme un serpent endormi, lové au niveau du premier chakra (l’éveil de cette énergie vitale permet à l’initié d’atteindre la Sagesse). Dans l’Antiquité grecque, le dieu de la Médecine, Asclépios (Esculape), avait le Serpent pour attribut. Dans les temples qui lui étaient dédiés, à Epidaure notamment, l’oracle était rendu par l’intermédiaire de serpents, serpents que l’on retrouve d’ailleurs enroulés autour du caducée.

7 dans SERPENT

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Rêver de serpents

Posté par othoharmonie le 14 octobre 2011

Rêver de serpents dans SERPENT mini_serpent005Les rêves de serpent son très fréquents chez les adolescents et les adultes. Ces rêves laissent le plus souvent un sentiment de malaise. Dan la psychanalyse freudienne, le serpent est couramment assimilé à une forme phallique, au sexe masculin lui-même. Cette vision est assez réductrice. Le serpent symbolise bien plu. Il est le symbole de l’énergie sexuelle elle-même. C’est pour cela qu’il n’apparaît pas dans les rêves d’enfants à moins d’une grande précocité ou d’une confrontation à cette énergie. 

Ce symbole se manifeste le plus souvent quand cette énergie n’est pas utilisée. Les causes viennent d’une difficulté à trouver un ou une partenaire quand nous refoulons notre aspect sexué par la contrainte d’une éducation trop rigide. Les rêves de serpent sont l’expression d’une crainte. Cette énergie est très puissante, peut-être la plus puissante chez l’homme. Elle doit s’exprimer. Si elle n’est pas utilisée ou transformée, elle remonte à la surface dans nos rêves. Mais elle apparaît sous une forme brutale et terrifiante, celle du serpent. La crainte qui naît en nous à ce moment est égale à celle que nous ressentons vis-à-vis de la sexualité. 

serpent-pvc-assorti-17cm dans SERPENTL’image du serpent représente la froideur de la sexualité si elle n’est pas transcendée par le sentiment amoureux et quand le corps est nié dans son expression. L’amour, par sa chaleur, réchauffe et transforme ces pulsions archaïques pour mener l’individu vers une plus grande humanité. Seul l’amour est capable de guider et de contrôler cette énergie. 

L’énergie sexuelle est la plus puissante de nos énergies. C’est la pulsion de vie primitive. Si cette énergie du serpent est bien intégrée, elle s’épanouie alors en nous comme une énergie porteuse d e nos désirs de vie. 

L’expression de cette énergie est plus perceptible cher un homme. Un rêve où se dresse un serpent de taille humaine peut ainsi représenter un homme qui exprime plus son désir impulsif que sa passion amoureuse. Cette image est terrorisante pour une femme qui ressent des blocages physiques vis-à-vis des hommes, celle qui est effrayée par les pulsions masculines. 

Certaines religions demandent à ceux ou celles qui veulent mieux les servir d e ne plus avoir de rapports sexuels. Cette énergie ne doit pas être dépensée, mais transformée, une fois reconnue, pour les porter encore plus loin dans leur quête d’absolu et de spiritualité. 

En Inde, dans la tradition tantrique, l’énergie sexuelle est utilisée pour réveiller le premier chakra situé à la base de la colonne vertébrale. A l’intérieur de celui-ci est lové un serpent endormi, enroulé sur lui-même. Il est identifié à Shakti, l’aspect féminin de Shiva. Quand ce serpent s’éveille, il se déroule et monte le long de la colonne vertébrale. C’est la montée de la Kundalini. A cet instant l’être accède à la connaissance et la conscience de sa nature divine. 

Dans la Genèse, le serpent est assimilé à la connaissance interdite, au péché. Ici, l’énergie sexuelle est taboue et tend donc à être réprimée. C’est la connaissance de soi, de sa nature individuelle qui est condamnée, mais c’est sans doute une mauvaise interprétation. C’est plutôt une mise en garde qui est évoquée. L’individu qui accède à son désir quitte le monde l’enfance pour entrer dans le monde adulte. Il devient responsable de ses gestes et de ses actes. Il n’a plus personne pour lui tenir la main, à moins qu’il préfère rester un enfant qui obéit à la voix du père. L’évocation même de cette énergie dans la Genève est une mise en garde tout autant qu’une invitation relative à l’évolution des êtres humains qui doivent se connaître « bibliquement », c’est-à-dire dans leur chair. La femme, réceptacle et éveilleuse de cette énergie, est l’égérie qui guide l’homme vers son individuation et sa maturation. 

Positif : Energie sexuelle, pulsions sexuelles, connaissance.  Négatif : peur ou refus de la sexualité, des comportements liés à la sexualité, manque d’amour et d’humanité. 

8758870b

D’après Le site de Tristan-Frédéric Moir : http://tristan.moir.free.fr/Nouveausite/index.html Psychanalyste – Psychothérapeute – Onirologue – Analyse et interprétation de rêves


En direct chaque mercredi de 23h à 1h30 sur
« Radio Ici & Maintenant ! » 95.2 FM 

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Rêver de reptiles

Posté par othoharmonie le 14 octobre 2011

 

Un rêve de reptile, quand son apparence est indéfinie, correspond à la résurgence d’une mémoire archaïque interne. Nous Rêver de reptiles dans SERPENT naissance-d-un-serpent_c160x160possédons tous un cerveau reptilien qui est en relation avec des fonctions vitales élémentaires et inconscientes du corps. C’est une forme du « ça. 

 

Les rêves de reptiles sont le plus souvent négatifs, inquiétants en tous cas. Le caractère dominant des reptiles est celui de bêtes dangereuses ou affamées. Cette caractéristique leur donne une apparence menaçante alors que ce peut être eux qui sont menacés. Si nous voyons des reptiles qui semblent menaçants, c’est peut-être nous qui devenons dangereux pour nous-mêmes. Nous pouvons l’être aussi pour les autres dans nos comportements. 

 

D’un autre côté, si notre « ça » est trop réprimé, il peut se manifester sous une forme reptilienne. Le corps oublié réclame son dû, de la reconnaissance, de l’amour, de l’exercice, une nourriture plus équilibrée, l’expression de sa sexualité et moins d’emprise du mental. Si nous oublions nos fonctions élémentaires, celles des besoins du corps, cela peut signifier que nous sommes pris dans une activité cérébrale trop importante. Si ces conditions ne sont pas remplies, notre santé comme notre équilibre psychique risquent d’être sérieusement perturbés. 

 

La taille du reptile est importante dans un rêve. Plus il est gros, plus il est dangereux. Plus il est petit, plus il peut côtoyer l’homme. 

 

Fonctions vitales élémentaires, psychisme archaïque, ça, comportements et risques pour soi ou dangereux pour les autres. 

 

 dans SERPENT

 

Le site de Tristan-Frédéric Moir : http://tristan.moir.free.fr/Nouveausite/index.html 

Psychanalyste – Psychothérapeute – Onirologue – Analyse et interprétation de rêves – En direct chaque mercredi de 23h à 1h30 sur « Radio Ici & Maintenant ! » 95.2 FM 

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Oracle du serpent

Posté par othoharmonie le 14 octobre 2011

Oracle du serpent dans SERPENT medium_Serpent_-_Cartes_druidiquesLe serpent est la seconde lame de la série des oppositions. Dans le tirage d’une seule carte, pour une réponse divinatoire immédiate: Vous avez tiré le serpent, vous serez déterminé à vous venger d’une injustice ou d’une nuisance que vous avez subi.

Pour une question sentimentale: vous vous montrerez cruel vis a vis de l’être aimé, votre jalousie pourrait vous jouer de mauvais tours. Pour une question d’ordre professionnel ou financier: méfiez vous de la sournoiserie de certaines personnes qui vous pousseraient à commettre une faute grave..

En position 1 dans le tirage en croix: vos propos séducteurs cachent votre véritable pensée.

En position 2 dans le tirage: vous serez entouré de personnes envieuses et agressives à votre égard.

En position 3 dans le tirage: on cherchera à vous rabaisser par des propos agressifs, ne tombez pas dans le piège.

En position 4 dans le tirage: on cherchera à vous voler, échappez vous des ambiances négatives.

 

 

Superstition du Serpent 

la tradition populaire ressent un profond sentiment de rejet du serpent et pourtant, dans de nombreuses civilisations, il est le symbole de l’énergie vitale, de l’immortalité et le protecteur des secrets ésotériques.

Dans la tradition bouddhiste, le serpent est associé à la roue du karma, il représente tous les cycles de la réincarnation. Pour d’autres civilisations, le serpent a le pouvoir de tuer mais également le pouvoir de guérir. Le serpent est intimement lié à la connaissance absolue.

Bibliquement, il représente le protecteur de la connaissance divine et le célèbre tentateur funeste.

651757925 dans SERPENT

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Serpent arc-en-ciel

Posté par othoharmonie le 14 octobre 2011

  

Créateur et Destructeur [Visions des Aborigènes

 

Le Serpent-Arc-en-ciel est connu comme l’un des plus puissant être ancestral de l’Australie aborigène. Il est associé aux actes de création et de destruction. Les images les plus anciennes du Serpent-Arc-en-ciel dateraient de 6000 ans.

 

 Serpent arc-en-ciel dans SERPENT serpentdestruction : Au début, le monde était stérile. Aucun être vivant, végétal ou animal n’existait. Le dieu Baiame décida un jour de créer la vie, mais désirait qu’une moitié des êtres vivent dans l’eau et l’autre sur la terre ferme. Le « Serpent Arc-en-ciel » s’opposa à sa volonté, voulant que tous les êtres vivent dans l’eau. Pour être sûr que sa volonté soit faite, il fit déchaîner sur Terre un immense et puissant déluge noyant toutes les terres. 

  

Création : Il est sorti de l’eau souterraine au Temps du rêve. En rampant sur la terre, il a créé par ses ondulations les plaines et les montagnes. C’est aussi lui qui a créé l’eau de pluie et les premiers ancêtres. 

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

Mythes du Serpent

Posté par othoharmonie le 14 octobre 2011

Plusieurs Divinités serpents

De nombreuses déesses peuvent paraître sous forme d’un cobra irrité (uræus) (d’ailleurs, son nom est du féminin en ancien égyptien), à savoir : 

  • Ouadjet, « la Verte », tutélaire de la couronne rouge de Basse-Égypte ; 

  • l’uræus, incarnation de l’œil de Rê, protectrice des dieux et du roi, celle qui se dresse pour leur défense ; 

  • Oupset, « la Brûlante », déesse flamme vénérée à Philae, forme particulière de Tefnout ; 

  • snake5 dans SERPENTRenenoutet, serpent nourricier, déesse des moissons ; 

  • Meretseger, « Celle qui aime le silence », maîtresse de la nécropole thébaine. 

Certains dieux pouvaient aussi prendre l’aspect d’un serpent autre que celui du cobra : 

  • Atoum, également anguille ; 

  • Nehebkaou, le « Maître des Kaou », le serpent mythique et nourricier des morts, dieu chtonien, parfois figuré avec deux têtes de serpent ; 

  • Chai, dieu du destin. 

Le mode de vie des serpents, grouillant dans l’eau ou se glissant dans des grottes terrestres, ondulant sur le sable et le cailloutis désertique, correspond à l’idée que les Anciens se faisaient de l’existence des êtres primordiaux. Aussi, les femelles des quatre couples préexistants d’Hermopolis sont-elles des serpents. 

Apophis, enfin, énorme serpent divin, incarnant les forces primitives et chaotiques, est à identifier au gigantesque python de Séba, qui peut atteindre une longueur de six mètres et qui est capable d’attaquer et d’ingurgiter un être humain. Il a disparu d’Égypte, mais peuple encore l’Afrique au sud du Sahara.

serpent

Publié dans SERPENT | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello