• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 23 septembre 2011

Chats de fictions

Posté par othoharmonie le 23 septembre 2011

Article détaillé : Liste des chats de fiction

Les chats dans les contes et les fables 

Chats de fictions dans CHAT 220px-De_Alice%27s_Abenteuer_im_Wunderland_Carroll_pic_23_edited_1_of_2

Le chat du Cheshire dans Alice au pays des merveilles illustré par John Tenniel.

Dans les fables, le chat garde une image d’animal malin mais profiteur. Raminagrobis est un chat gras et bien nourri que l’on trouve dans les Fables de La Fontaine, tout comme Rodilardus ou Rodillard, repris par Rabelais. Le chat est souvent mis en scène avec des souris ou des rats, dont il est le chasseur et son côté profiteur ou malin est mis en valeur par des compères aussi rusés que lui : singe ou renard par exemple.

Dans les contes, le chat a une image plus mystérieuse. Ainsi, dans Les Contes du chat perché de Marcel Aymé, Alphonse dans le conte intitulé La patte du chat, peut faire pleuvoir en passant sa patte derrière l’oreille. Dans Alice au pays des merveilles, le chat du Cheshire apparait et disparait par morceaux mystérieusement, en laissant flotter son sourire. Quant au chat botté, il est l’héritage bienheureux que lègue le meunier à son troisième fils et qui rend son maître riche par la ruse.

220px-Krazy_Kat_panel dans CHATKrazy Kat de George Herriman

Me-Ow de Mel B. Kaufman est un air de ragtime exécuté au piano contenant une unique parole : « Me-Ow ».

170px-Grandville_Cent_Proverbes_page65À bon chat, bon rat. Illustration de Grandville.

Le chat dans la bande dessinée

Les chats sont bien représentés dans la bande dessinée. Personnages principaux d’aventures comiques comme Garfield, Le Chat de Geluck ou encore Krazy Kat, les chats peuvent aussi conter leur histoire comme Le Chat du rabbin. Souvent accompagnés d’un compère antagoniste pour faire rire, tels Sylvestre de Titi et Grosminet, Tom de Tom et Jerry ou Hercule de Pif et Hercule, les chats sont aussi des personnages secondaires récurrents comme les chats Artémis, Luna et Diana dans le manga Sailor Moon ou encore Azraël compagnon de Gargamel dans Les Schtroumpfs de Peyo.

Le chat dans les jeux de rôles 

Au moins deux jeux de rôles proposent de jouer des chats.
Le premier porte le titre de « 
Cat », de John Wick. Les chats y combattent les terribles boggins qui se nourrissent des rêves et des âmes des humains. Sous-titré « A little game about little heroes » ce jeu en anglais propose de nombreuses informations 220px-Brehms_Het_Leven_der_Dieren_Zoogdieren_Orde_4_Huiskat_%28Felis_maniculata_domestica%29véridiques sur les chats mais également un cadre de jeu sans fin puis une partie des scénarios peuvent se dérouler dans le monde des rêves.

Malgré un titre anglophone, « Cats! The Masquerade » est un jeu de rôles amateur français. Dans ce jeu, les chats constituent la première espèce intelligente apparue sur Terre, bien avant les humains qu’ils ont créé pour être leurs serviteurs. Malgré leurs immenses pouvoirs, les chats ont perdu leur prééminence et doivent désormais survivre dans un monde qui leur est hostile. « Cats » propose également de jouer un Bastet, un corps humain dans lequel est emprisonné l’esprit d’un chat.

D’autres jeux de rôles proposent de jouer des êtres mi-humain mi-chat, comme les félis dans Nightprowler inspiré d’un article du magazine Casus Belli pour AD&D.

Source wikipédia 

Publié dans CHAT | Pas de Commentaire »

Le chat artiste

Posté par othoharmonie le 23 septembre 2011

Article détaillé : Chat dans la musique

GIFS CHATUne des premières occurrences du chat en musique classique occidentale est d’Adriano Banchieri dans son Contrapunto bestiale ou Festin de Jeudi-Gras (1608). Par la suite, le félin a inspiré de nombreux compositeurs tels que Carlo Farina avec Capriccio stravagante, Il gatto en 1627 ou encore Hans Werner Henze, La Chatte anglaise.

Des opéras sont composés de miaulements, notamment L’Enfant et les Sortilèges selon un livret de Colette. Enfin, les chats furent les sujets principaux de la comédie musicale à succès Cats.

Dans la chanson populaire (La mère Michel a perdu son chat) comme dans le rock (Le chat, de Téléphone), le chat est mis en scène ou porté aux nues : la chanson Delilah dans l’album Innuendo de Queen est par exemple un hommage au chat de Freddy Mercury.

Georges Brassens était un amoureux des chats, il en possédait neuf lorsqu’il vivait Impasse Florimont. Il leur dédia plusieurs vers dont ceux-ci dans sa chanson « Le Testament » : « Qu’il boive mon vin, qu’il aime ma femme, qu’il fume ma pipe et mon tabac / Mais que jamais, mort de mon âme, jamais il ne fouette mes chats / Quoique je n’ai pas un atome, une once de méchanceté / S’il fouette mes chats, y’a un fantôme qui viendra le persécuter. »

Le chat artiste

GIFS CHATL’ouvrage le plus célèbre sur le sujet : Le Mystère des chats peintres (1995) (Why cats paint), de Burton Silver et Heather Buch, a connu une renommée internationale. Au départ conçu comme une vaste parodie critique de l’art contemporain (on y voit des photos de canapés éventrés et de souris mortes exhibées comme créations plastiques…), ce livre trop bien conçu est devenu référence en ce domaine. L’art félin est devenu un thème sérieux. Burton Silver est parodiste, caricaturiste et critique d’art ; Heather Buch, peintre et photographe. Why cats paint est le pendant de Why paint cats (Pourquoi peindre les chats), suivi quelques années plus tard par Danse avec les chats (Dancing with cats) qui connut aussi un immense succès. Selon les éditeurs (quatrième de couverture) : « De plus en plus de personnes, dans le monde entier, se laissent séduire par cette extraordinaire méthode de canalisation de l’énergie féline… »

Le chat photographe

Le chat se voit doté d’une caméra ou d’un appareil photo numérique, le plus souvent autour du cou. Le déclenchement de l’appareil est programmé, soit à distance, soit selon un rythme donné (par exemple : toutes les 15 secondes).

 

Source wikipédia 

Publié dans CHAT | Pas de Commentaire »

Commerce autour du chat

Posté par othoharmonie le 23 septembre 2011

Exemple : de la fourrure de chat

Commerce autour du chat dans CHATDans certains pays, la fourrure du chat fait l’objet, comme celle du chien, d’une demande importante dans les industries de la mode. De nombreuses associations de protection des animaux condamnent l’utilisation de la fourrure des chats. Elle est désormais interdite d’importation et d’exportation en Europe depuis le 31 décembre 2008.

Les mesures prises par l’Europe dans ce domaine visent à mettre fin — de façon identique dans toute l’Europe — aux abus constatés dans le commerce des fourrures, en particulier en provenance des pays asiatiques, dont l’étiquetage est souvent mensonger (fourrure de chat ou de chien importée sous d’autres désignations, par exemple en tant que fourrure synthétique). Ces pratiques seraient en particulier le fait de la Chine, qui se livrerait à l’élevage des chiens et des chats pour faire le commerce de leur fourrure à grande échelle.

Comme l’a déclaré à cette occasion Markos Kyprianou, commissaire européen à la santé et à la protection des consommateurs :

« Le message transmis par les consommateurs européens est on ne peut plus clair. Ils estiment qu’il est inacceptable d’élever des chats et des chiens pour leur fourrure et ils refusent que des produits contenant ces fourrures soient vendus sur le marché européen. L’interdiction à l’échelle communautaire que nous proposons aujourd’hui signifie que les consommateurs auront la certitude de ne pas acheter, par mégarde, des produits contenant de la fourrure de chat et de chien. »

D’après les enquêteurs de PETA-Allemagne, qui ont conduit une enquête en Chine du Sud, les chiens et les chats feraient l’objet en Chine d’un commerce très important, dans des conditions particulièrement choquantes :

  • tout d’abord, les chiens et chats, entassés à vingt dans des cages grillagées, seraient transportés ainsi par camion, chaque camion regroupant dans ces cages plus de 800 animaux, souvent blessés et affolés. Toujours selon la PETA, ce trafic concernerait des millions de chiens et chats, destinés à être tués pour leur fourrure ;

  • les cages seraient déchargées des camions en les jetant à terre du haut du camion sans aucune précaution, parfois de plus de trois mètres de haut, fracturant les pattes des animaux. Ceux-ci seraient dans un certain nombre de cas des animaux volés, comme l’indique le collier qu’ils portent encore ;

  • enfin, les peaux de ces chiens et de ces chats feraient fréquemment en Chine l’objet d’un étiquetage mensonger, générant pour le consommateur occidental le risque d’acheter sans le vouloir des vêtements en peau de chat ou de chien.

220px-Cat_chip2 dans CHATLa nouvelle règlementation européenne interdit la mise sur le marché, l’importation dans la Communauté et l’exportation depuis cette dernière de fourrure de chat et de chien et de produits en contenant, à compter du 31 décembre 2008. Elle prend en compte les fraudes à l’étiquetage constatées de la part de certains pays tiers en se dotant des moyens de détection nécessaires. Selon le règlement (CE) no 1523/2007 du Parlement européen et du Conseil du 11 décembre 2007 :

  • « les États membres doivent, avant le 31 décembre 2008, informer la Commission des méthodes de détection de fourrure qu’ils utilisent pour déterminer l’espèce d’origine de la fourrure (par exemple la spectrométrie de masse MALDI-TOF) » ;
  • « la Commission peut adopter des mesures arrêtant les méthodes analytiques à utiliser dans ce domaine » ;
  • « les États membres doivent, avant le 31 décembre 2008, établir des sanctions appropriées pour veiller à ce que l’interdiction soit respectée et notifier ces dispositions à la Commission ».

Il est significatif du contexte de cette affaire que la Communauté précise qu’elle adopte cette règlementation alors même que « le traité ne permet pas à la Communauté de légiférer pour répondre à des préoccupations éthiques », et que la Commission donne à cette occasion (23 janvier 2006) communication au Parlement européen et au Conseil, « concernant un plan d’action communautaire pour la protection et le bien-être des animaux au cours de la période 2006-2010 [COM(2006) 13 final - Journal officiel C 49 du 28 février 2006] ».

Exemple : de l’alimentation pour chats

Article détaillé : Nourriture pour chats

200px-Chat_mi-longLe marché de l’alimentation des chiens et chats (qui constitue le plus gros marché lié aux animaux de compagnie) a représenté en 2003 un total de 35 milliards d’USD au niveau mondial, dont entre 25 % et 30 % pour les États-Unis à eux seuls.

Parmi les fabricants et marques les plus connues, on compte Nestlé (Purina Beneful, Cat Chow, Dog Chow, Fancy Feast, Friskies, Tender Vittles), Masterfoods, filiale de Mars (Cesar, Pedigree, Royal Canin, Sheba, Whiskas), Procter & Gamble (Eukanuba, Iams), ou encore Colgate-Palmolive (Hill’s Science Diet).

Le marché américain des aliments pour chats (environ un gros quart du total, puisqu’il était en 2002 de 4,20 milliards de USD, soit 52 % du marché des aliments pour chiens) présente une forte segmentation : aliments secs, aliments en boîte, snacks pour chats, aliments semi-humides, boissons… Les aliments secs gagnent du terrain sur le marché des aliments pour chats.

En France, le marché des aliments pour chats est constitué pour 67 % d’aliments humides, secteur dominé par Nestlé-Purina et Masterfoods ; mais ce secteur s’effrite (avec en particulier l’effondrement des marques « bas de gamme » Ronron et Kitekat, de Masterfoods), et la part de marché des aliments secs pour chat (dominé par Nestlé-Purina avec Friskies et Purina one) tend à progresser. Dans la mesure où un kilo d’aliment sec équivaut à 4 kilos d’aliment humide, les fabricants d’aliments pour chats peinent à compenser la baisse des aliments humides. Le marché français des aliments pour chats a donc tendance à stagner, voire à baisser.

Exemple : Marché des dépenses de santé pour chats, et divers

 Felis silvestris catusCe marché, qui regroupe l’ensemble des dépenses non alimentaires (les plus importantes étant les dépenses de santé), comprend, pour les animaux de compagnie en général :

  • les médicaments, dont les plus importants sont les anti-parasites (contre les puces et les tiques) ;

  • les soins vétérinaires ;
  • le toilettage ;
  • la prise en pension ;
  • le dressage ;
  • les autres produits et services (crémations et enterrements, animal-sitting, transport, assurances, litières, jouets, voyantes pour animaux de compagnie…).

Les chiffres disponibles prennent en compte les différents marchés de façon globale, pour l’ensemble des animaux de compagnie. Dans la mesure où, aux États-Unis (le principal marché), 71 % des propriétaires de chats ou de chiens achètent pour eux des médicaments (ce qui limite un biais éventuel), il n’est pas illégitime de penser que la part des dépenses pour les chats est assez symétrique des dépenses d’alimentation, soit entre un quart et un tiers du total (les dépenses de ce type se concentrant sur les chiens et chats).

Les analystes s’accordent à considérer que le marché américain pour ces produits de santé pour les animaux de compagnie représentent environ 40 % du total mondial. L’analyse du marché des États-Unis fournit donc une bonne base pour la compréhension du marché mondial.

Le marché des médicaments et soins pour les animaux de compagnie en général est encore peu important par rapport aux médicaments et aux soins destinés aux humains. Il est cependant très lucratif, car les propriétaires des animaux de compagnie n’hésitent pas à payer le prix fort pour soigner ceux-ci, qu’ils considèrent comme partie intégrante de leur famille.

En 2006, le marché aux États-Unis pour les médicaments, soins vétérinaires, produits et services autres que les seuls aliments s’est élevé à 18,5 milliards d’USD, et les attentes pour 2007 étaient une croissance de 6 % par rapport à ce chiffre, soit près de 20 milliards d’USD.

Là dessus, les produits (hors soins et services) destinés à la santé des animaux de compagnie ont représenté environ 6,6 milliards d’USD de dépense globale, dont un tiers correspond aux produits contre les puces et les tiques. Le produit « vedette » est l’anti-parasite Frontline, de Merial (fipronil), qui a atteint en 2007 le statut de médicament blockbuster (« champion des ventes ») avec un chiffre d’affaires de plus de un milliard d’USD.

un+chat+qui+regard+en+hautPour l’année 2007, d’autres études évaluent le marché aux États-Unis des dépenses de santé pour animaux de compagnie au chiffre encore plus élevé de 25,3 milliards d’USD.

Outre les médicaments (qui incluent maintenant des anti-dépresseurs), les animaux de compagnie bénéficient de soins vétérinaires. La montée des dépenses pour les animaux de compagnie se traduit aussi par l’apparition de contrats d’assurance qui leur sont spécifiques. La Suède est très en pointe dans ce domaine, loin devant l’Angleterre ou les États-Unis, puisque, en 2005, 50 % des propriétaires suédois d’animaux de compagnie avaient une assurance pour eux, contre moins de 10 % aux États-Unis, représentant 0,7 milliard de dollars aux États-Unis en 2007.

Source wikipédia 

Publié dans CHAT | Pas de Commentaire »

Chat Sauvage

Posté par othoharmonie le 23 septembre 2011

Chat sauvage : espèce de félin dont est issu le chat domestique

Felis silvestris silvestris

Article détaillé : Felis silvestris silvestris

Chat sauvage d’Europe (Felis silvestris silvestris).

 Felis silvestrisLe chat sauvage d’Europe habite dans les forêts d’Europe de l’Est, d’Europe centrale et d’Europe de l’Ouest, aussi bien en Écosse qu’en Turquie. Il n’est cependant pas présent, ni en Scandinavie, ni en Islande, ni en Angleterre, ni au Pays de Galles, ni en Irlande. Il est plus grand que le chat d’Afrique ou le chat domestique. Sa fourrure épaisse et sa taille permettent de le distinguer, il ne devrait normalement pas être confondu avec un chat domestique.

Les chats sauvages étaient nombreux en Europe au Pléistocène ; quand la glace a disparu, ils se sont révélés adaptés à une vie dans les forêts denses. Contrairement aux chats domestiques, ils sont en activité pendant la journée.

Les chats sauvages sont extrêmement timides. Ils évitent de s’approcher des humains. Ils vivent en solitaire et tiennent un territoire d’environ 3 km² chacun. Ils sont devenus très rares dans les pays européens. Bien qu’étant des animaux protégés, ils sont encore pris pour cibles par des chasseurs qui les prennent pour des chats domestiques. En Écosse, le croisement avec des chats domestiques est également une menace pour la population de chats sauvages.

Chat Sauvage dans CHAT 220px-AfricanWildCatLe chat sauvage a l’habitude de marquer son territoire à l’aide de ses griffes sur des troncs d’arbres ou d’arbustes debout ou couchés. Il choisit généralement des arbres à l’écorce fibreuse. Si le sureau noir a souvent sa préférence, il ne dédaigne pas les jeunes résineux et les lilas. L’écorce est dilacérée sur une hauteur de 30 à 40 cm et s’effiloche au fil du temps car le chat revient régulièrement au même endroit. Il est important que ses griffes restent aiguës et tranchantes, c’est pourquoi la partie externe de l’enveloppe cornée s’exfolie. En observant bien au pied de l’arbre lacéré, on peut trouver des morceaux de griffes.

Le chat forestier est considéré comme menacé au niveau européen et, depuis les années 1970, c’est une espèce protégée sur l’ensemble de son aire de répartition. Pour conserver le chat sauvage, il faut protéger l’ensemble de son habitat : forêts, bosquets, haies et prairies.

L’animal n’est pas facile à observer car il évite de s’approcher des humains.

Source wikipédia

Publié dans CHAT | Pas de Commentaire »

Chats Célèbres

Posté par othoharmonie le 23 septembre 2011

 Chat amoureux

  • Petra, le chat chasseur de souris de la maison du premier ministre Britannique jusqu’en 1973.

 

Wilberforce, le chat chasseur de souris de la maison du premier ministre Britannique de 1973 à 1983. Wilberforce était le chat qui a vécu au 10 Downing Street entre 1973 et 1987 et a servi sous quatre Premiers ministres du Royaume-Uni : Edward Heath, Harold Wilson, James Callaghan et Margaret Thatcher. Il était essentiellement chargé d’attraper les souris, et succéda dans ce rôle à Petra.

Selon Bernard Ingham, ancien attaché de presse de Margaret Thatcher, Wilberforce était un chat normal, pour qui Thatcher a un jour acheté « une boîte de sardines dans un supermarché de Moscou ». Lors de l’émission télévisée diffusée de la BBC à l’occasion des élections générales de 1983, la présentatrice Esther Rantzen fut autorisée à tenir le chat et à le présenter aux téléspectateurs.

Le groupe musical Wilberforce a choisi son nom en l’honneur de ce chat.

Il a pris sa retraite le 3 avril 1987 et a été remplacé par Humphrey, né en 1988, l’année du décès de Wilberforce.

+

chat feuilleHumphrey, le chat dératiseur remplaçant de Wilberforce mis à la retraite en 1997. (1988 – mars 2006) fut un chat employé comme chasseur de souris au 10 Downing Street d’octobre 1989 au 13 novembre 1997. Arrivé dans les lieux à l’âge d’un an, il a servi sous les mandats de Margaret Thatcher, John Major et Tony Blair, mais fut rapidement mis à la retraite après l’arrivée de Tony Blair.

+

Sybil, le chat remplaçant d’Humphrey, de 2007 à 2009. 

Sybil est une chatte employée au 11 et au 10 Downing Street, et morte le 27 juillet 2009 après une brève maladie. Nommée d’après Sybil Fawlty, personnage de fiction d’une série de la BBC, elle appartenait au Chancelier de l’Échiquier, Alistair Darling.

La confirmation des fonctions de Sybil fut donnée le 11 septembre 2007 par le porte-parole officiel de Gordon Brown, qui déclara : « Je comprends que les Darlings ont une chatte, et qu’elle a récemment été amenée à Downing Street… Cela ne pose pas de problème au Premier Ministre et à Sarah. La chatte devrait prochainement faire une apparition. »

Sybil, qui était une chatte noir et blanc, était le premier chat à Downing Street depuis qu’Humphrey avait été mis à la retraite — vraisemblablement sur l’initiative de Cherie Blair, réputée allergique aux chats — en 1997.

Sybil eut du mal à s’habituer à Downing Street et il y eut des rumeurs de mésentente avec Gordon Brown. Elle quitta Downing Street après six mois et mourut en juillet 2009

+

Le chat du Cheshire dans Alice au pays des merveilles illustré par John Tenniel.

chat pel.laineLe chat du Cheshire [ˈtʃɛʃə] est un chat de fiction tigré (ou mackerel tabby) qui apparaît dans le roman Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll (1865). Son nom est un hommage de Lewis Carroll au comté de Cheshire dans lequel il est né. Il est parfois appelé chat de Chester, d’après l’ancien nom du comté.

Doué pour les conversations philosophiques, le chat use parfois d’une rhétorique débridée voire surréaliste qui trouble Alice. La folie du chat est toutefois plus apparente que réelle et il passe pour l’un des rares personnages pourvus de raison, mais adoptant une attitude nihiliste vis-à-vis de son environnement. Le chat du Cheshire semble être le reflet imaginaire de la chatte Dinah à qui Alice récite ses leçons avant de passer dans le Pays des merveilles.

 

Source wikipédia

Publié dans CHAT | Pas de Commentaire »

Le Chat et ses dérives

Posté par othoharmonie le 23 septembre 2011

 

Chat oeil

Greffier  sur http://argot.abaabaa.com , Dictionnaire en ligne Argot-français. Consulté le 25 novembre 2008. « Les faubouriens, qui n’aiment pas les gens à robe noire, et emploient à dessein ce mot à double compartiment où l’on sent la griffe. »

 

 La TICA (The International Cat Association), l’ACFA (American Cat Fanciers Association ) et la CFA (Cat Fanciers’ Association) admettent la polydactylie chez le Maine Coon par exemple. 

 

Le nombre de races reconnues varient selon les associations félines : 42 pour la FIFé, 63 pour le LOOF, 54 pour la TICA et 39 pour le CFA par exemple. 

 Selon le Littré de 1878, le verbe miauler vient de l’onomatopée miaou et a connu diverses formes selon les régions et les époques : midler dans le Berry ou mialer à Genève, par exemple. 

 Chats noirs, notamment utilisés dans le logo de la Confédération nationale du travail

 Le pastel de la Fillette au chat se trouve à la National Gallery de Londres. La Petite Fille au chat, pastel également connu sous le nom de Portrait de Mlle Huquier, est à Paris, au musée du Louvre. Enfin, le Portrait de Magdaleine Pinceloup de La Grange appartient au Getty Center, à Los Angeles. Dans ces trois œuvres, Perronneau place le chat en bas à gauche du tableau, mais au premier plan. 

 Le Vieux Chat et la Jeune Souris sur Wikisources

 Le Chat et un vieux Rat, Conseil tenu par les rats sur Wikisources

 Le Singe et le Chat, Le Chat et le Renard sur Wikisources

 Le Maître chat ou le Chat botté sur Wikisources

 La Communauté justifie donc en pratique son action par les distorsions de concurrence générées par les interdictions déjà existantes dans certains pays européens à l’encontre du commerce des fourrures de chats et de chiens. 

 Animal sitting, comme on dit baby sitting. Dans le cas des animaux de compagnie, ceci comprend non seulement la surveillance et les soins à l’animal en l’absence de ses propriétaires, mais aussi la promenade de l’animal. 

Source wikipédia

chat v couche

Publié dans CHAT | Pas de Commentaire »

Comptine du Chat blanc

Posté par othoharmonie le 23 septembre 2011

 Comptine de chats

La comptine Il était une bergère met en scène une jeune bergère qui pour protéger son fromage tue son chaton. Le refrain imite le ronron du chat : « Et ron, et ron, petit patapon ».

Sir Purr, une panthère noire, est la mascotte des Panthers de la Caroline.

Une publicité Catsan vante les mérites d’une litière avec une unique image d’un chat en train de ronronner dans son bac en lisant un livre.

Comptine du chat blanc :GIFS CHAT 

Un petit chat blanc qui faisait semblant d’avoir mal aux dents disait en miaulant :

 » Souris mon amie J’ai bien du souci

Le docteur m’a dit :

Tu seras guéri Si entre tes dents
Tu mets un moment
Délicatement
La queue d’une souris. » 

Très obligeamment
Souris bon enfant
S’approcha du chat
Qui se la mangea. 

Barre chats

MORALITÉ

Les bons sentiments ont l’inconvénient d’amener souvent de graves ennuis Aux petits enfants Comme-z-aux souris

source : © Claude Roy, Enfantasques, Ed. Gallimard. 

Publié dans CHAT | Pas de Commentaire »

Quelques Races de chats

Posté par othoharmonie le 23 septembre 2011

Le Siamois est une race de chat originaire de Thaïlande.

 

 

Quelques Races de chats dans CHAT chat-qui-dortLes premiers Siamois sont arrivés en Grande-Bretagne au milieu du XIXe siècle. Leur succès est tel qu’ils arrivent vite aux États-Unis. A cette époque, seuls les seal point étaient reconnus mais petit à petit s’est ajoutée une très large palette de couleurs. La race a connu une grande évolution dans les années 1970 quand les éleveurs ont accentué ses caractéristiques physiques. Les Américains ont recherché un corps plus élégant et une tête plus longue. Les Anglais, eux, préférèrent travailler le positionnement des oreilles, plus basses et plus grandes, et la forme orientale des yeux. Aujourd’hui, les meilleurs Siamois combinent les qualités des chats américains et des chats anglais.

Voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Siamois_(chat) 

 

 

-

 

 Le chartreux, aussi appelé chat des Chartreux, est une race de chat originaire de France. Ce chat est caractérisé par des yeux certosino2 dans CHATde couleur cuivre ou orangé et un pelage court et fourni entièrement bleu. Sa tête aux joues rebondies lui confère un visage « souriant ». Le développement du chartreux est lent : plus d’une année lui est nécessaire pour atteindre la maturité.

 

Il serait originaire de Turquie et d’Iran et aurait été ramené en France au temps des croisades. Dans les années 1930, les sœurs Léger développent et améliorent la race essentiellement grâce à des sujets de Belle-Île-en-Mer. La race est reconnue en 1939. Le chartreux est au bord de l’extinction après la Seconde Guerre mondiale et des mariages malheureux avec le british shorthair, mais l’élaboration de critères sélectifs très précis dans les années 1980 a permis la reconstitution de la race initiale.

Très connu en France, le chartreux est décrit très tôt dans un poème de Joachim du Bellay. Par la suite, de nombreuses personnalités posséderont des chartreux, au rang desquelles Colette, qui lui dédia des écrits, ou encore Charles de Gaulle.

Voir ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Chartreux_(chat)

-

-

Le persan est une race de chat à poil long originaire d’Iran. Ce chat de taille moyenne à grande est caractérisé par sa silhouette chat2toute en rondeur et son visage au museau très court. Reconnue depuis la fin du XIXe siècle, la race est d’abord modifiée par les Anglais, puis essentiellement par les États-Unis après la Seconde Guerre mondiale.

La sélection menée par les éleveurs a permis le développement d’une grande variété de robes, mais aussi d’une forme de visage très écrasée et controversée. De nombreuses races sont également issues ou améliorées par le persan, notamment l’exotic shorthair. L’élevage du chat persan se caractérise par un entretien régulier de sa fourrure, de ses yeux et de ses oreilles. Le persan peut également être atteint par une maladie héréditaire, la polykystose rénale type dominant (PKD).

Le caractère placide et casanier du persan lui confère une propension à la vie en appartement. Très populaire, cette race se retrouve dans toutes les expositions félines ; c’est également le chat de race le plus vendu dans le monde. Le persan fait de nombreuses apparitions dans les livres et le cinéma.

Voir ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Persan_(chat) 

GIFS CHAT

 

Par exemple il y a plus de 60 races reconnues en France par le LOOF:

Abyssin, American bobtail, American curl, American shorthair, American wirehair, Angora turc, Asian, Balinais, Bengal, Bleu russe, Bobtail Japonais, Bombay, British Longhair, British Shorthair, Burmese, Californian rex, Californian Spangled, Ceylan, Chartreux, Chausie, Cornish rex, Cymric, Devon Rex, Donskoy, Européen, Exotic Shorthair, German Rex, Havana Brown, Highland Fold, Korat, Kurilian bobtail, LaPerm, Maine Coon, Mandarin, Manx, Mau Égyptien, Munchkin, Nebelung, Norvégien, Ocicat, Ojos Azules, Oriental, Persan, Peterbald, Pixie-bob, Ragdoll, Sacré de Birmanie, Savannah, Serengeti, Scottish Fold, Selkirk Rex, Siamois, Sibérien, Singapura, Snowshoe, Sokoké, Somali, Sphynx, Thaï, Tiffany, Tonkinois, Turc de Van, York Chocolat Source wikipédia

Publié dans CHAT | Pas de Commentaire »

Les chats de Baudelaire

Posté par othoharmonie le 23 septembre 2011

 

chat noir scintillantLes Chats

Les amoureux fervents et les savants austères
Aiment également, dans leur mûre saison,
Les chats puissants et doux, orgueil de la maison,
Qui comme eux sont frileux et comme eux sédentaires

Amis de la science et de la volupté
Ils cherchent le silence et l’horreur des ténèbres;
L’Erèbe les eût pris pour ses coursiers funèbres,
S’ils pouvaient au servage incliner leur fierté.

Ils prennent en songeant les nobles attitudes
Des grands sphinx allongés au fond des solitudes,
Qui semblent s’endormir dans un rêve sans fin;

Leurs reins féconds sont plein d’étincelles magiques
Et des parcelles d’or, ainsi qu’un sable fin,
Etoilent vaguement leurs prunelles mystiques.

Baudelaire, Les fleurs du mal

 

Pour en découvrir d’autres visitez ici  http://passionchats.free.fr/baudelaire.htm#1

gif chat

Publié dans CHAT | Pas de Commentaire »

Vidéos de Chats

Posté par othoharmonie le 23 septembre 2011

 

 

Image de prévisualisation YouTube 

 

Barre de Séparation

 

Image de prévisualisation YouTube 

 

Barre de Séparation

 

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

GIFS CHAT

Publié dans CHAT | Pas de Commentaire »

Le Chat dans la BD

Posté par othoharmonie le 23 septembre 2011

Exemple, le Chat de Philippe Geluck qui est un artiste belge né à Bruxelles le 7 mai 1954. Il est surtout connu pour être l’auteur de la série de bande dessinée Le Chat. Il participe également à plusieurs émissions télévisées en tant que chroniqueur, notamment en collaboration avec Laurent Ruquier.

Le Chat dans la BD dans CHAT Le-Chat_15_p3_bd+bComédien de formation, il monte sur les planches du Théâtre national de Belgique en 1975. Il y joue Roméo et Juliette, L’Opéra de quat’sous ou encore Faust. En 1982, il crée seul en scène Un certain plume de Henri Michaux et rencontre le succès.

À partir de 1978, il devient animateur d’émissions humoristiques au ton mordant à la RTBF : Lollipop (avec Malvira), L’esprit de famille, L’empire des médias ou encore Les imbuvables et Un peu de tout avec les comédiens du Magic Land Théâtre.

Le 22 mars 1983, sur commande du grand quotidien belge francophone, Le Soir, il crée Le Chat, personnage de bande dessinée qui le rendra célèbre.

Depuis sa première publication dans Le Soir, son succès n’a cessé de grandir et a largement dépassé les frontières de son pays natal puis de la francophonie.

Parallèlement à sa carrière de dessinateur, Philippe Geluck poursuit sa carrière en radio et télévision à la RTBF dans les émissions de Jacques Mercier. Entre 1988 et 1999, il fait partie de l’équipe du Jeu des dictionnaires et de La Semaine infernale.

En 1991, il obtient le Prix de l’émission télévisée la plus drôle à la Rose d’Or de Montreux, pour Un peu de tout.

Il devient à partir de 1992 chroniqueur dans plusieurs émissions radiophoniques et télévisées françaises, notamment Vivement dimanche prochain (2000-2005 ; 2008-…), avec Michel Drucker, On va s’gêner (1999-), On a tout essayé (2000-2007) avec Laurent Ruquier.

Il contribue aussi régulièrement à l’hebdomadaire satirique Siné Hebdo créé par son ami le dessinateur Siné.

Le 11 octobre 2008, la Place du Chat, où trône une statue de ce dernier, est inaugurée à Hotton. La ville lui décerne alors le titre de Citoyen d’honneur.

Six jours plus tard, dans le cadre du journal du soir d’Europe 1, il a présenté ses excuses pour une plaisanterie qu’il avait faite le 15 octobre dans Découvertes, l’émission que Michel Drucker anime sur cette même antenne. Alors qu’un vétérinaire expliquait que le chat que nous connaissons actuellement en Europe est en fait « le chat africain qui est monté avec les souris pendant le Moyen Age », Philippe Geluck lança : « À l’époque, Charles Martel a essayé d’arrêter les souris à Poitiers, mais il n’y est pas arrivé. »

Le 29 avril 2009, l’école primaire autonome de l’État de la rue des Frontaliers à Herseaux, Belgique, a été baptisée école Philippe Geluck ; à cette occasion fut dévoilée une fresque originale. L’artiste a participé à cette cérémonie.

En septembre 2009, il participe à un spectacle de Jacques Mercier.

Il est fait Commandeur de l’ordre de la Couronne par Albert II en 2009, et obtient la même année le Globe de Cristal de la meilleure BD.

En 2010, Philippe Geluck fait son entrée dans le Petit Larousse (édition 2011).

Le Chat en BD

 

Le Chat, apparu pour la première fois sous forme de strips en noir et blanc dans le journal Le Soir, connut sa première histoire pleine page — toujours en noir et blanc — dans la revue belge Pour vous, puis évolua une dernière fois avec la collaboration à la revue (À Suivre) en passant à la couleur.

 

Pour la liste des albums, voir la page Le Chatle chat, le chat geluck, geluck le chat, lechat 

retrouver le site de Geluck  à cette adresse :  http://www.geluck.com/  source wikipédia 

Publié dans CHAT | Pas de Commentaire »

Bibliographies sur les Chats

Posté par othoharmonie le 23 septembre 2011

Bibliographies sur les Chats dans CHAT livre-chat-une-passion-z-492-49225

Le chat Noir de  Edgar Allan Poe http://fr.wikisource.org/wiki/Le_Chat_noir 

  • Laurence Bobis, Les Neuf Vies du chat, Gallimard, coll. « Découvertes Gallimard », 21 février 1991, 160 p. (ISBN 978-2070531264) .
  • Jules Champfleury, Les Chats : histoire, mœurs, observations, anecdotes, éd. orig. J. Rothschild, 1868 
  • Joël Dehasse et Colette de Buyser, Le Chat cet inconnu, Bruxelles, Vander, 23 mai 1980, 316 p. (ISBN 978-2800800745) .
  • Joël Dehasse, Tout sur la psychologie du chat, Odile Jacob, 11 septembre 2008, 608 p. (ISBN 978-2738119223) .
  • Bruce Fogle, Le Monde fascinant du chat, Gründ, 1998, 246 p. (ISBN 978-2700054002) .
  • Jean-Louis Hue, Le Chat dans tous ses états, Le Livre de poche, 2000 (ISBN 978-2253033066) .
  • Jean de La Robrie, Galerie des chats illustres, Hazan, 1972 .
  • Fernand Méry, Sa Majesté le Chat, Denoël, 1950 .
  • Fernand Méry, Le Guide des chats, Le Livre de poche, 1973 .
  • Desmond Morris, Le Chat révélé, Calmann-Lévy, 1995, 144 p. (ISBN 978-2702125083) .
  • Frédéric Vitoux, Dictionnaire amoureux des chats, Plon, 2008 (ISBN 978-2259206860) .
  • Christiane Sacase, Les Chats, Solar, coll. « Guide vert », février 1994, 256 p. (ISBN 2-263-00073-9) .

Barre de séparation,gif

Références taxinomiques

 

Source wikipédia

 

Articles détaillés : Race (chat) 

                           et Liste des races de chats

Barre de séparation,gif

Articles connexes

 

Site à visiter : http://webfelin.com/la-librairie.php

tete chat

Publié dans CHAT | Pas de Commentaire »

 

Жихен - Tendresse Éternelle |
binsle120 |
Univers sans lisse |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les maux avec des mots
| Iz avance
| mbuello